Test patron : Top Aya – Couturette

Comment tout a commencé … Avec le top Aya

Courant décembre j’ai été contactée par Sarah que vous connaissez peut-être sous le pseudo Instagram de Couturette, pour tester son premier patron, le top Aya.

Première réaction : excitation, cerveau qui carbure à 3000, de quoi il s’agit ???
Deuxième réaction : est ce que ça va aller à ma morphologie, est ce que je suis capable de le coudre, et comment je vais faire avec les 36 autres projets en cours?!

Une fois ce petit moment de panique, Sarah a su me rassurer totalement en me montrant le projet. En me disant que j’étais largement capable, que le délai serait tenable, etc. Elle a vraiment été adorable ! Pour un premier test je ne sais pas si j’aurais pu trouver mieux !

Le déroulement du test

Apres m’avoir envoyé le visuel du patron il s’est écoulé quelques jours durant lesquels celui-ci a été finalisé puis début janvier il m’a été envoyé sous format PDF avec un livret d’explications.

L’objectif était donc que je teste le patron dans ma taille pour faire ensuite un compte-rendu sur plusieurs points à Couturette.

J’écris aujourd’hui cet article alors que le patron va sortir et je sais donc que plusieurs modifications ont été apportées au livret en fonction de mes suggestions et de celles des autres testeuses.

Sachez également que je suis libre de tout commentaire. Cet article n’a pas été relue par la créatrice, et de toute façon je lui ai déjà remonté de façon constructive tout ce que je vais vous dire aujourd’hui !

Présentation du patron

Le top Aya est un top dont l’ampleur s’élargit à partir de la poitrine pour donner un très beau volume et un joli tombé.
Au premier abord j’ai été un peu apeurée car ce n’est pas du tout le style de pièces que je porte. Étant donné que je suis petite j’ai toujours peur que porter des choses amples me tassent plus encore.

Tissu choisi

Pour ma part je pense que le patron requiert un tissu fluide comme de la viscose, du crêpe, ou encore du chambray. Ou bien même une batiste ou un satin de coton…

J’ai réalisé la taille 36 en suivant le tableau des mesures (mon TP = 89). J’ai hésité à faire une taille en dessous pour avoir quelque chose de moins ample comme cela me faisait peur. Mais au final, j’ai contacté la créatrice et j’ai suivi ses conseils en gardant donc la taille recommandée.
Pour réaliser la blouse dans cette taille il m’a fallu 1,60 m de tissu sur une laize de 140.

Tissu viscose Linna Morata en partenariat avec Mondial Tissus et biais Mondial Tissus

J’ai choisi une viscose Mondial Tissus de la collection Linna Morata. Au départ j’avais peur que le tissu perde ses paillettes. Mais finalement comme on me l’a fait remarquer sur IG le tissu à perdu de la nuance de bleu. On dirait qu’il déteint… Je trouve ça dommage car même si j’ai payé ce tissu en soldes, je trouve qu’il reste globalement dans un budget élevé.

Préparation du patron

Je n’ai eu strictement aucun problème sur cette partie.

Découpe du tissu pour le top Aya

L’assemblage du patron est assez rapide car il ne comporte que trois pièces. Tout s’emboîte parfaitement… Idem lors de la coupe du tissu, avec trois pièces c’est rapide !

Couture

Il n’y a pas de grosse difficulté sur ce patron. Il n’y a pas de pinces à réaliser. Simplement des coutures d’assemblage.

J’avoue avoir eu quelques sueurs froides pour l’assemblage des manches mais c’est peut être bien de ma faute puisque je n’ai pas rajouté les marges de couture puisque j’étais persuadée qu’elles étaient incluses. J’ai vérifié plusieurs fois et bien sur j’ai loupé l’info 🙂 ! Mauvaise élève… Bon en tout cas si cela devait vous arriver d’être un peu coincée à ce niveau, surtout ne vous acharnez pas mais bâtissez la manche pour pouvoir réduire l’embus ! C’est tellement plus simple…

Ensuite ce qui pourrait éventuellement vous poser problème c’est la finition de l’encolure puisque vous avez le choix libre. Pour ma part je l’ai faite au biais mais je préfère les finitions avec une parementure… Ou encore le long ourlet qu’il faudra faire fin de préférence pour ne pas faire peser sur le tissu.

Cette cousette est donc accessible à toutes mêmes aux grandes débutantes de mon point de vue !

Les modifications

Si vous ne l’aviez pas encore compris, j’ai une taille inférieure à la moyenne française féminine, j’ai donc coupé le top Aya de 10 cm avant de faire l’ourlet et c’est sans aucun doute bien plus seyant ainsi ! Je vous invite donc à modifier le patron si vous êtes très grande ou très petite par rapport au patron de base. Il vous suffira de raccourcir ou rallonger les deux pièces du buste dans le prolongement de l’existant.

J’ai resserré le bas des manches. En partant du bas de la manche j’ai marqué un cran à 2 cm de la première couture et j’ai rejoint ce cran à la couture d’emmanchure avec une règle droite tout simplement. J’ai recousu de chaque manche sur cette ligne.

Résultat final

Comme toujours, quelques photos seront bien plus parlantes que bien des mots pour vous décrire le top Aya ! Voilà donc quelques photos prises le week-end dernier en Normandie lors d’un petit week-end en amoureux (pour fêter mes 30 ans !). Un peu de vent et pas mal de froid mais de jolies photos tout de même !

Le superbe tombé du top Aya

Pas faicle de prendre les photos avec le vent !

La vue de profil du top Aya

Parfait pour les repas de famille non ?!

Encore une photo du tombé du top Aya

Et une dernière de profil pour terminer !

 

Mon avis

Je suis très surprise par le rendu de ce patron qui me plaît beaucoup alors que , je le rappelle pour la douzième fois, ce n’est pas du tout mon style !

J’ai hâte de refaire le top Aya, peut-être dans un voile ou dans une gaze pour une version très estivale. Et surtout, j’ai dans la tête une version rallongée disons de 10 cm pour faire une robe ! Je me vois déjà la porter avec des collants noirs et des talons ! Ou même des baskets pour un look plus décontracté !

La seule autre modification que je ferais serait de faire une parementure car je ne suis définitivement pas très fan des encolures au biais… Je me débrouille mal même en m’appliquant !

Alors, tentée par ce top ?

Lire la suite

Le Confortable – MLM Patrons versions 2 et 3 modifiées

Aujourd’hui je souhaite vous présenter un peu plus la patron de MLM Patrons, le Confortable. En effet c’est un patron d’une simplicité étonnante pour obtenir un petit pull parfait pour l’hiver !

Comment j’ai découvert le patron

Patron Le Confortable – MLM Patrons

En début d’année ma maman m’a demandé un petit tee-shirt tout simple mais avec une encolure pas dégagée et une ligne pas trop près du corps. J’ai tout de suite pensé que le patron du tee-shirt Plaintain de Deer and Doe pourrait convenir pour le corps. Mais bien entendu pas pour l’encolure. A l’époque je ne me sentais pas de modifier seule l’encolure du tee-shirt Plantain surtout que j’ai du mal à imaginer les réactions d’une telle modification avec un tissu maille.

En cherchant parmi toutes les marques de patrons que j’avais en tête j’ai trouvé le patron du Confortable et son encolure un peu bateau que ma maman a validé. A l’époque j’avais donc cousu deux versions pour ma maman et une pour moi sur la base d’un mélange de ces deux patrons.

Nouvelle envie, nouvelle version

Pour ma première utilisation de ce patron je n’avais donc utilisé que le col et les emmanchures du patron Le Confortable. A la rentrée scolaire cette année, j’ai voulu utiliser une maille très fluide achetée chez Mondial Tissus et j’ai pensé que ce patron serait une bonne idée.

Maille dorée Mondial Tissus

Lire la suite

Lancement patron => Blouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

A l’origine…

Il y a quelque temps j’ai été contactée pour participer au lancement d’un nouveau patron créé par Anne Kerdilès en collaboration avec Les Coupons de St Pierre avec la création d’un kit dédié. Il s’agit du patron de la blouse Hamptons.

Bien entendu j’ai tout de suite répondu de façon positive même si j’ai du annuler un rdv chez l’ophtalmo pris depuis des mois…

Direction Paris

La soirée s’est déroulée à l’Atelier des Coupons qui est à Paris Saint Lazare. Je n’étais jamais allée dans cette boutique mais je n’ai pas tellement pris le temps de regarder les tissus et la mercerie.

En effet quand je suis arrivée il y avait déjà pas mal de monde en place. Pour tout dire, j’ai même abordé Barbara plus connu sous le pseudo de « bee_made » et Anne Charlotte (de l’émission Cousu Main saison 3) dans la rue avant d’arriver à la boutique.

La soirée a donc commencé par une grande séance de papotage avec un apéritif. Pour ma part je m’en suis tenue à du sans alcool, j’avais trop peur de faire des bêtises avec une coupe de champagne dans le nez, sans compter la fatigue de la semaine !

J’ai discuté avec des instagrameuses que je suis et avec qui j’échange beaucoup, d’autres moins. C’était assez drôle parce qu’en fait je ne savais pas qui serait à cette soirée et du coup à chaque fois que quelqu’un arrivait c’était une nouvelle surprise !

Le patron…

Quand tout le monde a eu pointé le bout de son nez, dont Anne bien sûr, elle a alors présenté deux versions de son nouveau patron que nous allions coudre. Vous pouvez voir ces deux versions sur le compte IG des Coupons de St Pierre ou celui de Anne Kerdilès Couture.

Ces deux versions sont d’ailleurs proposés en kit complet avec le patron; le tissu et la mercerie sur le site des Coupons de St Pierre (lien ici).

Patron de la Bouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

Il s’agit donc d’une blouse sans manches, froncée à l’encolure avec un col à festons. Pour le dos il y a deux options, une version avec un nœud et une avec une attache simple. Les finitions proposées sont au biais pour l’encolure, les emmanchures et l’ourlet.

Lire la suite

Chemise Rosa #2 – Tilly and the Buttons

Comme une envie de chemise en jean !

Je vous l’ai déjà dt en vous présentant ma toute première chemise Rosa, ma garde robe n’a jamais débordée de chemises ! Pour la simple raison que je n’ai jamais trouvé de modèles qui correspondent à ma morphologie. Soit les chemises étaient trop amples au niveau de la taille et de la longueur ; ou alors trop étriquées au niveau de la poitrine.

Quand j’ai tenté le patron de chemise Rosa de Tilly and the Buttons j’ai découvert un nouveau monde de possibilités pour moi ! Comment ça j’exagère !? Et donc, il était évident après ma première version en liberty que j’adore, que j’allais réitérer l’aventure !

J’ai tout de suite eu envie d’une chemise en jean, tout simplement parce que je n’en ai jamais eue et que je regarde tout le monde en porter depuis plus d’une décennie !!!

Le matériel

Pour réussir mon nouveau défi j’ai choisi un chambray à pois de chez Rascol. La couleur n’est ni clair, ni foncé. Et j’ai pensé que le tissu serait parfait en terme d’épaisseur et de tenue pour une chemise Rosa par rapport à un vrai tissu en jeans.

Les boutons sont des boutons classiques blancs nacrés (ou doit-on dire irisés?) qui viennent de l’Atelier de la création.

Surpiqûres assorties

Lire la suite

La valse des Toupie (s) – Églantine & Zoé + modification encolure

Toupie, premier acte

Mon amour pour le patron Toupie de Églantine & Zoé vous aurait-il échappé ? Notre histoire à commencé l’an dernier avec une blouse réalisée dans un de mes tissus préférés, Garance de Atelier Brunette. Ce coton est d’une finesse, d’une douceur et dans une palette de couleurs et de motifs auxquels je ne peux pas résister. En plus, sa tenue dans le temps est très bonne puisque ça fait maintenant plus d’un an que j’ai cette blouse et elle est toujours aussi éclatante et douce après de nombreux lavages. (Ce qui n’st pas le cas de tous mes tissus de cette marque malheureusement). L’association donc de cette merveille de tissu et de ce patron ne pouvait que fonctionner n’est ce pas ?

Ma première blouse Toupie dans le sublime tissu coton Garance de Atelier Brunette

Idem, mais vue en entier cette fois

Pourtant une fois cette première version réalisée et adorée, je suis restée sur ma faim. En premier lieu tout simplement parce que je trouvais la blouse pas assez ajustée à la taille. Ceci dit c’est plutôt agréable pour une blouse d’été et cela me permet de la porter par de fortes chaleurs sans souffrir !

Toupie, acte II

J’ai donc décidé de réaliser une seconde version, cette fois une robe, dans la taille en dessous. J’ai utilisé un magnifique coton gaufré de chez Prinstand. Et une fois  de plus, gros succès pour ma garde robe étant donné que c’est certainement la robe que j’ai le plus porté au quotidien (l’été hein) depuis deux ans !

Ma robe Toupie en coton gaufrée Prinstand vue de dos

Lire la suite

Top Ogden Cami – comment faire de jolies coutures d’angles

Je vous ai présenté il y a quelques jours sur IG les photos de ma dernière cousette. Je voudrais profiter de cet article de présentation pour vous montrer la méthode que j’utilise pour avoir de jolies coutures en angles dans les décolletés.

Le patron

Il s’agit du top Ogden Cami de la marque True Bias Patterns. Ce patron est sorti l’été dernier il me semble mais je ne l’avais encore jamais vu jusqu’à il y a peu. En réalité je ne connaissais même pas cette marque…  Je cherchais un petit top pour l’été mais j’ai un problème avec mes épaules et je suis très exigeante et restrictive sur ce que je porte à ce niveau là ! Par exemple j’aime beaucoup le top Silk Cami de Sew Over It qu’on m’a déjà conseillé. Mais je ne me verrais pas du tout le porter avec mes épaules et mes bras… Sur Belladone également je suis un peu mitigée sur le rendu à ce niveau là. Quand j’ai vu Ogden Cami notamment c’est donc ce détail qui m’a convaincu ! De plus le tombé est vraiment très joli et sait mettre en avant les viscoses et tissus fluides d’été.

Le style du top Ogden CAMI

Je voudrais constituer deux looks avec ce top :

  • Version « cool » : Ogden Cami peut être porté en dehors d’un jean ou pantalon mais ajusté vu la coupe plutôt loose du top (je suis petite donc si je mets large partout on dirait un petit boudin)

Top Ogden Cami version « cool » avec un jean et en dehors du pantalon

  • Version plus habillée : porté dans un pantalon taille haute, avec des talons ou avec une jupe taille haute, plissée ou froncée et longueur midi

La première version que j’ai cousue a déjà été portée avec un jean et des sandales et le décolleté dos vous a beaucoup plus. Cette version était une toile pour couper mon sublime coupon de 1m de viscose rouge à toucans commandée chez Motif Personnel durant les soldes.

Lire la suite

La folie des tee-shirts => astuces inside <= Agnes, Basalte, SJ tee

Le mois de mai était pour moi le bon moment de coudre la catégorie  tee shirt du programme « je couds ma garde robe capsule 2017 » car mi mai j’ai suivi un cours avec Christelle Beneytout, la papesse du jersey et de la surjeteuse ! J’attendais ce cours avec impatience pour me coudre plein de tee-shirts qui sont un élément essentiel de ma garde-robe tout en bénéficiant de nouvelles astuces !

Mes deux jersey Liberty dénichés chez Motif Personnel durant les soldes d’hiver

J’avais dans mon stock de tissu du jersey Armor Lux dédié à des tee-shirts réclamés par l’Homme depuis de longs mois, et du jersey déniché durant les soldes d’hiver chez Mondial Tissus et chez Motif Personnel (du Liberty) pour faire des tee-shirts pour moi !

Comme je connais moins bien le corps de l’Homme (du point de vue de la couture…) j’avais fait une toile de Basalte en début d’année, patron disponible dans le livre « Grains de couture » d’Ivanne Soufflet.

Toile du tee-shirt Basalte, Grains de Couture – Ivanne Soufflet

Lire la suite

Blouse Milan à mancherons – Anne Kerdiles Couture + CONCOURS

Avant propos ou la naissance de cette blouse milan !

Ma blouse Milan à mancherons a une histoire un peu différente de mes précédentes cousettes et c’est ce que je vais commencer par vous raconter avant de vous présenter cette petite pépite qui vient rejoindre mon dressing de printemps – été !

Quand mon compte Instagram a atteint les 500 abonnés j’avoue que j’étais prise un peu au dépourvu, du coup pour fêter dignement les 1000 abonnés j’ai voulu préparer une surprise un peu plus chiadée et avec le partenariat de créateur(s). J’ai soufflé un bon coup et mis ma timidité de côté pour contacter Printstand qui m’a répondu très rapidement par la voix d’Athénaïs.

Lire la suite

Top Crystal – La Maison Victor

Petite introduction sur le magazine La Maison Victor

Quand j’ai commencé à coudre des vêtements j’ai eu beaucoup de mal à savoir vers quels patrons me tourner. J’ai beaucoup navigué sur internet après mon « échec » – en tout cas ma galère – avec la jupe Livie de RDC (voir article sur les patrons gratuits).
J’ai alors découvert plusieurs marques d’indépendants comme Deer and Doe, Louis Antoinette Paris et Ivanne Soufflet mais également le magazine La Maison Victor. Ce qui m’a séduit en premier lieu c’est le prix du magazine qui est déjà presque deux fois moins cher qu’un seul patron en version papier. Et quand on débute c’est un vrai plus d’avoir accès à plusieurs patrons et de pouvoir tester ceux qui nous correspondent le plus en terme de style et de morphologie…  De plus, chaque modèle est détaillé avec des explications illustrées ce qui pour moi est un gros plus par rapport aux légendaires Burda qui sont très expéditifs – voir obscurs- dans les explications ! Ce qui est bien dommage car je trouve les modèles Burda hyper modernes et actuels.
J’ai cousu en tout premier la jupe Rachel qui a été un échec à cause du tissu choisi (effet parachute garanti) puis le top Pam – que j’adore – et ai déjà cousu trois fois (et c’est pas fini!). Depuis j’ai racheté plusieurs fois ce magazine et cousu quelques autres modèles comme la chemise Donna ou la chemise Cliff.
Je pense que de l’avis général les modèles sont parfois un peu larges et je suis plutôt d’accord mais en connaissance de cause j’adapte mes choix de modèles et les tailles (par exemple pour la Chemise Cliff pour l’Homme j’ai préféré faire une toile et n’ai pas du tout respecté le tableau des mesures).

Place au top Crystal

le choix du patron

Jacquard et viscose Mondial Tissus

Dès la sortie de ce numéro j’ai repéré le top Crystal ! C’est marrant car je me définis comme quelqu’un qui n’est pas très froufrous et pourtant depuis quelque temps j’enchaîne les cousettes à volants avec une blouse Brune, une blouse Milan, un top Crystal, et encore une fois ce n’est pas fini ! Voilà j’ai succombé à la mode du volant, mais que voulez-vous j’aime ce côté à la fois bohème et romantique qui s’accorde tout à fait avec mes jeans du quotidien.
Je n’ai pas acheté le magazine tout de suite car j’ai 1000 projets en attente et parfois j’essaie d’être raisonnable… Un jour à Mondial Tissus – classique – j’ai craqué sur une viscose qui je le savais serait parfaite pour ce top !

le patron

Selon les conseils des IG ayant déjà cousu le top j’ai choisi de partir sur ma taille LMV (36) pour ne pas être gênée avec des emmanchures trop justes.

Je n’ai pas coupé le volant devant pour ne pas ramener de volume supplémentaire au niveau de la poitrine (pas très flatteur pour moi). Et j’ai également coupé le dos au pli au lieu de le faire en deux parties avec la goutte.

Comme toujours le patron est bien expliqué et les finitions proposées très propres. Je pense qu’il n’y a pas de point technique particulièrement bloquant si ce n’est ne pas mélanger et inverser les pièces de côté (surtout avec mon tissu dont l’endroit et l’envers ne sont pas dissociables facilement).

C’est une cousette relativement rapide si comme moi vous enlevez le volant devant et l’ouverture dos ! La seule chose un peu « chiante » c’est le nombre de surjets à faire, surtout que vu la fragilité et la transparence de mon tissu j’ai dû abandonner l’idée de les faire à la surjeteuse (on voyait les coutures au travers…).

J’avais un peu peur de la coupe loose et en même temps c’est ce qui fait le charme de ce top… Au final j’ai seulement repris de 1cm les coutures de chaque côté et le top tombe nikel avec la fluidité du tissu.

Le tissu

Voilà le cœur du débat pour cette cousette, le choix du tissu ! Mon tissu a été à la fois ce qui a rendu cette cousette difficile et peut-être éphémère (combien de lavages va-t-elle supporter ?) mais aussi ce qui la rend réussie !

Depuis quelque temps je commence à affectionner la viscose pour sa fluidité qui met en valeur beaucoup de patrons et qui a un rendu magnifique. Par contre la difficulté est de trouver une belle viscose, qui soit fluide mais qui ne se froisse pas. Quand j’ai trouvé cette viscose tissée chez MT j’ai vraiment été conquise alors que d’autres avaient bien anticipé que la qualité n’était pas forcément au rendez-vous. Moi j’ai simplement fait mon test « froisse ou froisse pas » et j’étais prête à acheter des trois couleurs !

Sauf que dès le premier coup d’aiguille, malgré l’utilisation d’une aiguille microtex et de ma bombe magique (confer article sur ma chemise Rosa) le tissu est parti en lambeaux (comment ça j’exagère ?!). Je me suis appliquée même si à plusieurs reprises j’ai eu envie de tout jeter par terre… au final il y a déjà des petits trous au niveau des coutures et j’ai dû reprendre à des endroits entièrement les coutures car le tissu se décomposait littéralement du fait de son tissage.

Les troutrous…

Au final je pense que ce tissu n’est pas adapté à des projets avec autant de coutures, et en même temps la viscose est vraiment parfaitement fluide pour mettre en valeur le top Crystal !

Top Crystal - La Maison Victor

Le top Crystal une fois le tissu dompté !

Le resultat

Inutile d’écrire des tartines je l’adore et j’espère qu’il va durer longtemps !

Pour moi ce top est exactement le genre de cousettes dont mon armoire a besoin :

  • parfait pour le boulot avec un jean slim et des sandales compensées
  • parfait pour le week-end et les vacances avec mon short (oui j’ai un short fétiche et je ne porte presque que lui) et des baskets ou des sandales plates
  • à porter hors du pantalon / short les jours de grosse chaleur (bureau exposé plein Sud avec une grande baie vitrée !)
Top Crystal - La Maison Victor

Version cool en dehors du pantalon

Top Crystal - La Maison Victor

Le dos modifié du top

 

  • à porter dans le pantalon / short pour marquer la taille
Top Crystal - La Maison Victor

Et la version blousante dans le jean !

Et vous qu’est-ce que vous pensez des modèles de La Maison Victor ? Est-ce que vous avez été séduite par le top Crystal ?
Et la viscose parfaite, vous l’avez trouvée ?

Blouse Milan – Anne Kerdiles Couture

L’envie

Le patron était endormi depuis plusieurs mois dans mon placard et puis l’envie de sortir de l’hiver (mars est toujours pour moi un moment horrible) m’a fait ressortir mes chutes de tissus d’été et j’ai eu très envie de tester la blouse Milan sur une chute de broderie anglaise.

Le patron

Ce que j’aime dans la blouse Milan c’est ce petit volant aux épaules mais qui est très minimaliste. C’est une blouse très épurée mais avec cette petite fantaisie qui fait aussi la différence.

La seule chose qui m’a longtemps bloqué pour faire ce patron c’est le décolleté dos. Je ne suis pas toujours très fan des décolletés dans le dos, ça dépend de leur forme et en l’occurrence ce décolleté arrondi assez prononcé ne me plaisait pas. J’ai donc décidé de le modifier mais de le garder un peu dégagé quand même pour pouvoir pouvoir l’enfiler !

Je vous montre le détail en image ci-dessous sur la méthode que j’ai utilisé pour faire cette modification :

1 – positionner le perroquet sur la trace de votre taille en trouvant la meilleure position par rapport à la courbe

2 – décaler le perroquet vers le haut jusqu’à obtenir la profondeur de décolleté dos souhaitée

3 – l’incliner pour trouver la nouvelle courbe qui permettra de relier la nouvelle ligne de coupe du dos à la ligne d’épaule de votre taille

Je n’ai pas apporté d’autres modifications au patron, si ce n’est que je n’ai pas utilisé les pièces de parementure. Mon tissu étant plutôt transparent j’ai voulu faire des ourlets aux manches à la place de la parementure du patron et idem, j’ai fait une finition au biais pour l’encolure.

Le patron est très bien fait, la couture ne m’a posé aucun problème. C’est une petite blouse assez vite réalisée. Tout tombe parfaitement et les explications sont assez claires.

Pour une fois je n’ai pas repris la taille, j’ai juste (comme toujours) raccourci la longueur du corps de 2 cm.

Le résultat

Et voilà j’ai une nouvelle blouse printanière, elle est directement rentrée dans le cercle de mes blouses préférées avec ce combo patron / tissu parfait ! Le patron est prévu pour un tissu fluide, et je pense d’ailleurs que j’aimerais faire à nouveau une version en viscose cette fois, peut être à manches courtes pour changer. Mais la broderie anglaise, même si elle est plus rigide, apporté un côté bohème qui s’accorde tout à fait avec le petit volant de la manche.

Blouse Milan - Anne Kerdilès Couture

Parfaite blouse pour les premiers rayons de soleil !

Blouse Milan - Anne Kerdilès Couture

De dos, avec la modification de l encolure

Blouse Milan - Anne Kerdilès Couture

Zoom sur les détails, manches froncées et volants aux épaules

La suite

Je pense également que ce patron est une super base déclinable en beaucoup de versions, un peu comme la blouse Stockholm qui serait ma base de blouse en manches raglans. La blouse Milan est devenue ma base de blouse en manches normales avec déjà plein de versions en tête :

  • mancherons et volants
  • empiècement épaule contrasté sans volant, avec un passepoil
  • En crêpe ou en lainage fin pour l’hiver
  • Avec un décolleté en V devant et suppression du volant

=> Bref cette blouse m’inspire ! Elle est parfaite pour aller aussi bien avec un jean ou une jupe du quotidien pour un look romantique et décontracté qu’avec un pantalon plus habillé pour un look chic…

Le matériel

  • Patron : blouse Milan de Anne Kerdilès Couture
  • Tissu : broderie anglaise de la saison dernière de chez Printstand
  • Biais pour l’encolure (Mondial Tissus)
  • Fil Gutterman