Chino le Culotté – Les BG (notes et conseils)

Aujourd’hui je vous livre quelques conseils pour culotter votre homme sans encombre

Après des mois de vaines promesses j’ai enfin cousu le deuxième chino de l’Homme… Pour cela je me suis référée au patron mais aussi à mon article sur ma première réalisation. Mais malgré cela et la vidéo sur le site des BG, j’ai manqué d’éléments pour coudre sans prise de tête. Je reviens donc vous compter quelques astuces pour maîtriser le chino sans encombres !

Les difficultés rencontrées

La coupe et la préparation

J’avais relevé pas mal de choses concernant la coupe et je vous laisse donc lire mon premier article sur le chinos Le Culotté pour avoir ces informations.

Une information supplémentaire avant de passer à la couture, la sous patte de braguette doit être entoilée à moitié seulement.

La couture

Les poches

La première étape concerne les poches. Si vous n’avez jamais cousu de poches passepoilées je vous conseille de faire un test sur une chute car ce n’est pas si facile de comprendre la démarche.

Vous pouvez regardez la vidéo du sew along des BG qui va vous aider quand même. Mais elle est tellement rapide… 12 mn 30 secondes et les cadrages ne sont pas du tout serrés donc on ne voit, ba, rien à mon goût… Dommage l’effort est là.

Sinon je vous propose de regarder ce tuto de Hello Superette qui permet de bien comprendre la technique.

Petite note personnelle : la pièce unie de la poche dos était trop longue de 2 cm par rapport à l’autre morceau de la poche dos. Bon du coup j’ai raccourci la poche… Mais je n’ai pas bien compris le soucis.

Pour les poches devant, pas de difficultés techniques à noter.

Assemblage des jambes

Ici rien de compliqué. Mais pensez à déjà faire des coutures avec un long point de bâti. Vous pourrez faire un premier essayage à Monsieur avant de faire les coutures indiquées dans le patron.

S’il y a des modifications à faire c’est le moment.

La braguette

C’est là le nerf de la guerre ! J’ai passé un temps fou sur cette braguette… Les instructions du livret ne sont pas du tout assez détaillées. Donc j’ai analysé ce que j’avais fait pour le premier exemplaire de l’Homme et… J’ai découvert que je n’avais pas suivi les instructions la première fois !

Bref, il m’a été recommandé le tuto de Pauline Alice pour le pantalon Port trousers pour poser une braguette. Ce tuto avec pas mal de photos est très compréhensible. J’ai longtemps réfléchi sur le côté de la braguette, pour être sûre qu’elle soit bien du bon côté vu que c’est un tuto de pantalon pour femme. Il semble que les pantalons aient de plus en plus souvent la braguette à droite que ce soit pour les hommes et les femmes. Tout simplement car la majorité des hommes et des femmes est droitière…

Petite note personnelle pour l’étape 22 : bien prendre le bas de la braguette dans la couture du devant

La ceinture

Dernière étape à soigner, la ceinture. Sa pose ne présente pas de problème de compréhension particulier.

J’ai été surprise la première fois de la technique retenue avec le biais en finition mais je trouve cela très propre et joli à l’intérieur. Le bord inférieur et intérieur (vous suivez ?) de la ceinture est terminé avec un biais. Cela simplifie pour moi beaucoup la surpiqûre de la ceinture sur l’extérieur. En effet, pas besoin de se soucier de l’intérieur de la ceinture !

Petite note personnelle : à ce stade il faut bien dégarnir les marges de couture de la ceinture. Personnellement j’ai été un peu radine du dégarnissage car le tissu s’effilochait et j’avais peur que tout parte en lambeaux après un ou deux tours en machine. Mais en fait, j’ai eu du mal à surpiquer la ceinture avec les épaisseurs. Et encore plus à faire la boutonnière. En effet le pied pour les boutonnières était coincé par les épaisseurs des bords de la ceinture. Bref le maître mot, DEGARNISSEZ !

Modifications

Comme sur le premier chino j’ai apporté quelques modifications :

  • J’ai rallongé les jambes de 5 cm sur le patron (à la marque rallonger / raccourcir)
  • J’ai coupé la fourche dos avec 2 cm de marges de couture (pour tout le reste du pantalon j’ai coupé avec 1 cm de MC) et cousu avec 1,5 cm de MC soit 0.5 de moins que le patron (0.5 de chaque côté = 1 cm). Cette modification avait pour objectif de diminuer les plis sous les fesses de l’Homme.
  • Extérieur jambes : cousu avec 1.5 cm MC (au lieu de 1 cm) sauf arrière cuisse 2 cm soit 0.5 et 1 cm de plus que le patron
  • Intérieur jambes : 1 cm de l’entrejambe jusqu’au haut du genou puis 1.5 cm soit 0.5 cm de plus que le patron

Quelques photos du chino en action

Le temps se rafraîchit, les journées raccourcissent et la pluie nous accompagne souvent dernièrement. J’ai quand même réussi à convaincre l’Homme de sortir prendre quelques photos. Il m’a fallu ruser et invoquer le nombre d’heures (et de jurons) passés sur ce pantalon pour avoir gain de cause !

Les détails

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *