Blouse Wendy, superbe mais mauvais choix de tissu

J’ai admiré de nombreuses réalisations de la blouse Wendy de Sophie Denys sur les réseaux sociaux. J’ai donc naturellement décidé de m’en coudre une et j’ai pour ça commandé une viscose pour être sûre d’avoir l’effet légèreté recherché. J’avais peur qu’un tissu moins fluide fasse un effet trop plombant pour les manches ou les fronces. Je vous raconte pourquoi finalement ce n’était peut être pas un si bon choix.

Le patron

Le patron est une blouse mais pourrait presque rejoindre la catégorie des chemisiers avec son encolure à empiècement froncé et ses poignets de manches ainsi que les boutonnières. Donc une chemise sans être une chemise, pour celles qui ont peur de se lancer sur un tel projet.

Les points positifs du patron :

  • Wendy dispose de plusieurs variations d’encolure, c’est toujours un avantage à mes yeux. Même si, n’oublions pas qu’il est toujours possible de modifier un patron avec quelques ajustements !
versions wendy
  • 3 statures différentes sont proposées : 160 / 168 et 176 cm. Pour moi qui suis petite c’est un vrai plus. J’ai choisi la stature 160 cm pour mon 1,57 m et finalement je trouve la blouse trop petite malgré avoir fait l’ourlet au biais pour le réduire au minimum !
  • Les tailles proposées : du 32 au 56
Lire la suite

Livre « La garde robe idéale de bébé », mon avis

Certaines m’avaient demandé de faire un retour sur le livre « La garde robe idéale de bébé ». J’attendais d’avoir cousu deux modèles pour vous faire mon petit article. Mais, le temps passe et je ne suis pas très motivée pour coudre un deuxième modèle. Je vous explique pourquoi…

Le livre

Le livre a un bon format, il est joli, les photos sont belles et les tissus choisis très sympas.

Les modèles sont présentés dans la première partie du livre et on les voit plusieurs fois ensemble pour présenter des tenues. Par exemple tenue 1 avec haut 1 et bas 2 puis tenue 2 avec haut 2 et bas 2.

Ensuite on retrouve les explications de chaque modèle sur une double page.

Pour ma part je trouve que la première partie est trop développée, les photos des tenues sont superflues. Je n’en ai pas besoin pour imaginer quelles pièces je pourrais assembler. Et par contre, la seconde partie n’est pas assez développée. Clairement ce livre ne s’adresse pas à des débutantes. Les explications sont succinctes, pas très claires et manquent d’illustrations.

Les patrons

Lire la suite

Défi Slow couture

Le point de départ

Attention c’est le paragraphe blabla sur ma vie donc si vous voulez rentrer dans le vif du sujet je vous laisse aller directement au paragraphe suivant !

Comme beaucoup d’entre vous ont du s’en apercevoir 2020 a été marquée par deux évènements majeurs pour moi, la naissance de ma fille et l’emménagement dans ma maison !

Deux évènements qui m’ont obligé à faire du tri, dans un premier temps pour faire de la place à la puce dans notre T2. Puis ensuite pour faire les cartons. Si on ajoute à cela la grossesse, j’ai été prise d’un besoin de trier, vider, donner, et soyons honnêtes jeter.

Il faut dire que je fais partie de la catégorie des gens qui gardent tout « au cas où ». Une carcasse de parapluie cassée, des sacs entiers de pots vides en verre, et j’en passe.

Ce tri m’a fait un bien fou et m’a donné envie de repartir sur des bases plus « saines ». Je ne suis pas une grande consommatrice. Je pense acheter assez peu de choses au quotidien, mais au fil des ans on accumule toujours beaucoup plus que ce que l’on croit (et encore plus avec des enfants !).

Aujourd’hui je dois recevoir les meubles qui vont me servir à ranger mes affaires de loisirs créatifs. Couture principalement, mais aussi tricot, crochet, machine de découpe… Et donc cela fait plus de deux mois que tout cela est en cartons et que je pioche dedans. Cette étape plutôt désagréable (oui passer 20mn à chercher un cordon pour finir une cousette n’est pas un moment que je qualifierai d’agréable) a été révélatrice pour moi. J’ai beaucoup de matériel. Certainement moins que certaines, certainement plus que d’autres. L’idée n’est pas de comparer, mais de constater.

Le constat

Le constat = j’ai beaucoup de matériel

Et pourtant j’en veux toujours plus. Toujours de nouveaux patrons de couture, toujours de nouveaux tissus, toujours de nouveaux accessoires. La liste est longue. Et le temps que j’ai à consacrer à tous ces trésors loin d’être infini !

Est ce que tout ce stock « en attente de » ne vous pollue pas l’esprit ? Moi si ! Et pourtant en fouillant dans mes cartons pour trouver le bon fil de la bonne couleur (chacun ses tocs) j’ai eu plein d’idées ! Et oui avec ce patron je pourrais bidouiller une manche bouffante. Et avec ces chutes je pourrais faire des sopalins lavables. Et ce tissu qui est là depuis des années et que je trouve canon, pourquoi est ce que je ne le couds pas avant d’en acheter des nouveaux ?

Lire la suite

Sac à langer

Sur la liste des indispensables pour l’arrivée de bébé il y a bien entendu un sac à langer ! Pour une couturière, encore une excuse pour sortir la machine à coudre… Je vous détaille donc le cheminement de ma pensée, de ma couture, et de la vie !

Vos conseils pour les caractéristiques du sac à langer

  • un sac pas trop grand (surtout recommandé par celles qui allaitent) mais la plupart d’entre vous le disent, c’est comme le sac à main, plus il est grand, plus on en met dedans !
  • ou au contraire un grand sac large et simple pour s’en servir également en sac « week-end » pour bébé, mais aussi pour éviter d’avoir un sac à main en plus du sac à langer. Donc pouvoir mettre ses affaires dedans
  • un sac pas trop lourd à vide car une fois rempli devient très lourd
  • de nombreuses poches extérieures / intérieures
  • des anses pour accrocher à la poussette
  • prévoir une pochette ou des sacs poubelle pour les couches et vêtements sales
  • un sac lavable
  • un fond renforcé
  • faire des compartiments à l’intérieur
  • un sac à langer sac à dos

Les patrons possibles

Lire la suite

Mayfair dress – Nina Lee London

La marque

J’ai découvert la marque Nina Lee avec le patron de la Kew dress que j’ai longtemps hésité à acheter avant de sauter le pas il y a tout juste un an. Comme c’est un patron cintré, j’ai préféré le laisser de côté quand j’ai découvert quelques jours plus tard que j’étais enceinte… Mais j’avais découvert sur leur site le patron de la robe Mayfair et j’ai tout de suite sauté dessus car cette robe ressemble à une de mes robes préférées du commerce même si la version de Nina Lee est en jersey. Soit cette robe sera encore plus confortable !

Le modèle

La robe Mayfair est une robe en maille donc, avec de jolis détails qui nous changent un peu. Un col châle notamment et une ceinture appliquée sur le devant avec des fronces au niveau de la taille.

Le patron est très bien expliqué, les illustrations sont bien faites. Toutefois pour celles qui sont un peu allergiques à l’anglais c’est sur que ça complique l’affaire…

Le tissu

Lire la suite

Mon sac à dos rapido – Hélène et les jolis mômes

Aglaé approche tranquillement de ses 3 mois ce qui signifie aussi la reprise prochaine du travail et le début de l’adaptation chez nounou. Pour affronter ce changement, qui sera sans doute plus douloureux pour moi que pour elle, j’ai cousu un sac à dos pour ranger son (futur) doudou, une tenue de rechange ou un jouet fétiche.

Le patron

En fait dès que j’ai eu le livre Mes jolis sacs mais pas que… j’ai tout de suite craqué sur le modèle du sac à dos rapide. C’est juste tellement mignon !

sac à dos taille

Le patron est donc présent dans ce livre, qui pour moi est une pépite. En effet je n’aime pas trop la couture d’accessoires, mais dans ce livre les modèles sont simples et tendances ! D’ailleurs je vous en ai déjà parlé pour ce petit sac, ou encore la sacoche de vélo cousue pour ma maman.

Tout est très bien expliqué dans le livre. Les fournitures nécessaires sont bien détaillées, la planche de patron assez claire. Et les explications sont accompagnées de dessins qui sont très bien réalisés.

Lire la suite

Robe Charlotte – Fibre Mood

J’ai toujours aimé les robes portefeuille ! Alors quand j’ai vu les versions de la robe Charlotte défiler sur Instagram j’ai tout de suite voulu m’en coudre une. Et d’autant plus, qu’avec son système de fermeture avec la ceinture je pensais que le modèle serait plutôt facile à ajuster après l’accouchement en fonction de ma perte de poids.

Le patron de la robe Charlotte

Il s’agit d’un patron Fibre Mood qui a été mis à disposition gratuitement, pour la version courte uniquement de la robe, durant le confinement.

Charlotte est donc une vraie robe portefeuille. C’est à dire qu’elle s’ouvre et dévoile une partie du décolleté ou des jambes… J’avais peur de me retrouver « à poil » mais au final je n’ai pas eu d’accidents pour l’instant et je me sens très à l’aise avec. Elle est fermée à la taille par une ceinture. D’ailleurs la finition de l’endroit ou l’on passe la ceinture dans la robe pour la fermer est je pense la seule chose qui m’a déçue dans ce patron (en terme de niveau de finition). La jupe comprend un volant sur sa partie basse et elle a une découpe plus courte et ouverte sur l’avant.

C’était la première fois que je cousais un patron de cette marque et j’ai été très contente. Déjà l’impression du patron s’est fait sans encombre. C’est toujours plaisant de pouvoir sélectionner la taille souhaitée sur le PDF avant d’imprimer et assembler le patron. J’ai trouvé les explications très claires. Elles sont accompagnées de dessins techniques. J’aurais juste rajouté 2 crans sur le volant et la jupe pour faciliter sa répartition. Sinon tous les autres crans sont bien utiles et tout est bien indiqué.

La couture

Je n’ai rencontré aucune difficulté pour coudre Charlotte. Mais il faut avouer que j’ai un peu triché… J’ai fait un ourlet roulotté à la sur jeteuse pour le volant au lieu de faire l’ourlet mouchoir proposé… Je pense que pour une débutante l’ourlet mouchoir, surtout sur une matière comme de la viscose (Charlotte nécessite un tissu assez fluide) peut être une difficulté. Mais bon c’est en cousant qu’on s’améliore !

C’est modifié ?

Je n’ai apporté aucune modification au modèle. Néanmoins j’aurais dû raccourcir le haut et aussi la jupe. Ceci dit je trouvais sur les photos, l’avant assez court. Donc je ne savais pas trop de combien raccourcir et si devant et derrière ou uniquement derrière. Comme j’ai cousu la robe enceinte de 8 mois 1/2 autant dire que c’était compliqué d’essayer de voir ou allait m’arriver la robe !

Bref, si c’était à refaire je ferais soit la version allongée pour que l’arrière soit comme une robe longue. Soit raccourci un peu devant mais surtout derrière. Et je raccourcirais également le buste pour remonter la ligne de taille, trop basse pour moi.

Je suis ravie de ma robe et les températures estivales de septembre m’ont permis d’en profiter après la grossesse. Mais de toute évidence ce n’est pas la robe idéale pour s’occuper de sa fille durant son congé maternité ! J’ai donc hâte de ressortir ma robe Aldaïa qui sera la parfaite robe cache coeur pour cette période !

Les détails

Accessoires couture faciles et gratuits pour bébé

Pour Aglaé j’ai cousu beaucoup plus d’accessoires que de tenues. Cette petite crevette qui ne pesait pas plus de 2,8 kg à la naissance nous promet toutefois une croissance, comme tous les bébés, assez rapide ! Peut être plus rapide qu’une jeune maman pour coudre une tenue de bébé !

Alors oui la couture de vêtements pour bébé c’est plaisant pour les yeux mais niveau temps pas toujours rentable ! Je vous liste aujourd’hui les projets hors vêtements que j’ai réalisé donc pour son arrivée. Et je vous dis quels accessoires, à 3 semaines de vie, sont les plus utilisés !

Hochet

J’ai utilisé ce tuto de hochet qui propose 3 versions d’animaux (chat, lapin et souris). J’ai d’ailleurs utilisé les 3 versions :

  • La souris pour faire un hochet pour son tapis d’éveil
  • Le lapin pour son doudou
  • Le chat pour un jouet de son arche d’éveil
Lire la suite

Patrons de couture grossesse compatibles…

…et flatteurs…

Envies versus corps

En voilà un sujet à polémique, les habits de grossesse ! Quand j’ai parlé de mon manque de motivation en couture de ces derniers mois, j’ai reçu beaucoup de messages sur Instagram pour me motiver à coudre des choses que je pourrais porter durant la grossesse et reporter ensuite. Seulement voilà, cette idée n’a jamais réussi à faire son chemin…

  • La première raison est je pense, mon style vestimentaire de base. Je porte au quotidien pas mal de vêtements ajustés et notamment à la taille. Difficile donc pour moi de me projeter sur des patrons qui ne m’attiraient pas à la base ou dans lesquels je ne m’imaginais pas.
  • Et, on ne va pas se mentir, parce que même si tout le monde répète « tu es radieuse » ou « c’est normal de grossir » et bien c’est difficile d’accepter tous les changements de son corps ! Le poids, les chevilles gonflées et les orteils knackis, la disparition de la taille (ce que je considérais comme ma caractéristique physique), ne plus supporter les soutiens gorge à armatures… Je ne vous apprends rien si je vous dis que quand on ne s’assume pas, on ne se rêve pas une belle garde robe !

Durant ces quelques mois entre la fin du premier trimestre et il y a quelques jours, j’ai donc misé sur la couture pour bébé en attendant de me sentir à nouveau mieux dans ce corps ! Pas que je me sente mieux, mais je pense à ces jours futurs ou je pourrais enfiler à nouveaux quelques anciens de mes habits tant aimés…

Toutefois, la fin de grossesse arrivant j’ai tout de même pu constater quels habits j’ai réussi et / ou aimé porter durant cette période. Soit pour quelques mois, soit encore maintenant, et sans modifications.

Les robes

On ne va pas se mentir, la chouchou, été comme hiver, de ma garde robe ce sont les robes ! Et enceinte pour un accouchement en été c’est vraiment la pièce indispensable car j’ai toujours chaud !

Lire la suite

René le caïman – Les amis de Pica Pau

Première expérience au crochet !

René le caïman sera donc le tout premier article du blog concernant du crochet ! Depuis que je suis enceinte j’avais très envie de me lancer dans un petit ouvrage au crochet du style amigurumi. Mais, je ne voulais pas non plus me lancer dans une énième passion car force est de constater que j’ai moins d’énergie et de motivation depuis le début de ma grossesse… Durant le confinement j’ai fini par craquer et j’ai profité d’un bon d’achat offert à Noël pour acheter le matériel nécessaire !

L’ouvrage « Les amis de Pica Pau »

Pour débuter j’ai choisi ce livre car les modèles me plaisaient tous ou en tout cas la grande majorité. Mais aussi parce qu’il est décrit comme accessible à tous les niveaux. Le livre présente à la fois les modèles mais aussi les bases du crochet avec des photos.

C’est le deuxième ouvrage de cet auteure, qui suit donc « Le monde de Pica Pau ». Est sorti très récemment le magnifique tome 2 des Amis de Pica Pau.

Lire la suite