Tapis d’éveil bébé – tuto

Un tapis rempli de textures et d’activités pour éveiller bébé

Dans ma liste de couture pour préparer l’arrivée de bébé je voulais maximiser les coutures utiles. Et le tapis d’éveil me paraissait être un élément qui allait beaucoup servir. Il me tenait donc vraiment à cœur de le confectionner moi même !

Le principe du tapis d’éveil

Le principe du tapis d’éveil est de proposer à bébé différentes surfaces / textures pour qu’il les découvre avec ses petites mains. Voilà pourquoi l’idée est souvent une structure de carrés de différents tissus assemblés ensemble.

Pour ma part j’ai choisi dans mon stock de chutes les restes de coton d’une gigoteuse et des chutes de minky. Pour compléter ces matières j’ai acheté une double gaze et du sergé de coton. J’ai choisi d’assembler des coloris à la fois doux et plus vifs. Et j’ai également essayé de ne pas trop rendre « fifille » le tapis.

On peut réaliser juste cet assemblage de carrés ou bien l’agrémenter de décorations et de jouets toujours pour éveiller bébé. Pour ma part j’ai ajouté plusieurs éléments que je vais vous présenter ci-dessous. Mais les possibilités sont vastes, à vous de décider comment sera votre tapis d’éveil

Mes inspirations

Au détour de quelques comptes Instagram j’ai vu plusieurs inspirations intéressantes que je vous partage donc ici :

Les éléments pour bébé

Voici les éléments que j’ai retenu pour mon tapis d’éveil :

  • Un anneau hochet avec perles et deux anneaux de dentition, un en plastique et un en bois. Ils sont attachés au tapis avec du ruban gros grain et des pressions.
  • Une guirlande de fanions donc certains sont remplis de ouate et d’autres non
  • Un appliqué avec un rabat à ouvrir par dessus
  • Un nuage en éponge avec un fouineur à l’intérieur. Il est fixé sur le tapis avec un bouton.
  • Des oreilles de lapin dont une avec des emballages plastiques à l’intérieur pour faire du bruit (il existe du papier spécial pour cela sinon)
  • Une poche avec un hochet sonore à l’intérieur

Pas à pas

Le matériel

Je vous conseille en amont de dessiner votre tapis d’éveil et de lister le matériel nécessaire car cela demande pas mal de fournitures. Et si vous n’avez pas tout sous la main vous serez vite coincée pour avancer.

disposition des carrés
Les carrés coupés et disposés pour voir le résultat de l’assemblage des couleurs

Pour le dessus j’ai choisi de couper des carrés de 27 * 27 pour avoir un tapis de dimension 1m * 1m. En réalité j’ai coupé des carrés de 26*26 car j’ai mal réfléchi mais je pense que la crevette ne va pas râler car son tapis fait quelques cm de moins…

Pour le dessous et pour le molleton il faut un carré de 1m * 1m de chaque.

Pour le molleton sur les conseils de la communauté des mamans couturières j’ai choisi la ouate volumineuse Vlieseline P140. Je voulais qu’elle soit suffisamment épaisse pour que bébé soit isolé du froid du sol.

Il vous faudra également prévoir du biais ou du ruban assorti et des chutes de tissu selon les éléments choisis. En résumé :

  • pour le top : 4 coupons de tissus de matières différentes (enfin à vous de voir) de 30 cm sur la laize
  • pour le dessous : un coupon de tissu de 1m x 1m
  • pour l’intérieur : 1m x 1m de ouate assez épaisse
  • rubans et biais assortis (optionnel)
  • éléments comme anneaux de dentitions, hochets, etc (optionnel)
  • chutes de tissu (optionnel)

La préparation

Une fois le matériel réuni, vous pouvez couper vos carrés de tissu. Puis on va passer à la préparation de chacun avec les éléments que vous avez choisi.

Je vous détaille ceux que j’ai réalisé :

Anneaux de dentition et hochet avec perles

C’est très simple, il faut simplement couper un morceau de ruban ou de biais d’environ 30 cm. Ensuite on l’assemble sur un bord du carré de tissu choisi. Attention si votre ruban a un endroit et un envers, il faut assembler le ruban envers sur endroit du carré de tissu.

On fait un double repli sur l’autre extrémité du ruban (ou du biais) et on pique à la machine.

Enfin, on fixe une pression en fonction du jouet qu’on a choisi.

Guirlande de fanions

Rien de plus simple une fois encore. Coupez des triangles isocèles de la dimension voulue, les miens font 10,5 x 12 cm dans un ou plusieurs tissus. Assemblez-les deux à deux sauf le haut du triangle.

gabarit fanions
Gabarit pour la guirlande de fanions

J’ai choisi de rembourrer avec de la ouate un fanion sur deux. Vous pouvez également introduire d’autres choses dedans. J’ai hésité avec différentes graines mais ma guirlande n’est pas amovible et je compte bien mettre le tapis à laver. Donc j’ai préféré éviter l’effet pop corn !

On épingle les fanions dans le repli d’un biais et on coud pour fermer l’ensemble en emprisonnant les fanions dans le biais replié en deux.

Enfin on coud les deux extrémités de la guirlande sur les bords du tissu choisi pour cela, toujours sur l’endroit de ce tissu.

Appliqué et rabat

Les appliqués ce n’est pas du tout ma passion… mais ça me semblait un élément sympathique et il faut avouer qu’au début du moins la crevette ne pourra pas émettre d’avis critique sur ce que je couds !

J’ai choisi un motif d’étoile d’environ 10 cm au plus large et plus haut. Pour me faciliter la tâche j’ai choisi un modèle aux courbes un peu arrondis et pas trop pointues. Cela rend plus « facile » la tâche.

Je me suis aidée d’une bombe de colle pour tissu pour fixer l’appliqué sur le tissu. Ensuite j’ai choisi un point zig zag classique de ma machine (réglages : longueur de point 0,5 et largeur 2) pour surpiquer l’appliqué en faisant attention aux courbes notamment.

Pour le rabat, il faut couper deux carrés de tissu. On fait un repli à 1 cm sur le côté gauche du tissu extérieur et sur le côté droit du tissu intérieur. On épingle les deux tissus endroit contre endroit et on assemble sur les 3 côtés ou il n’y a pas le repli.

On retourne sur l’endroit. On repasse soigneusement puis on épingle ce côté sur le carré de façon à ce que le rabat couvre l’appliqué. Enfin on réalise une double surpiqure près du bord.

Nuage en éponge

En premier lieu on choisi un modèle de nuage, le mien fait environ 25 de longueur sur 16 de largeur. On fabrique le gabarit puis on le découpe dans deux épaisseurs de serviette éponge. Ou d’un autre tissu bien entendu…

gabarit nuage
Gabarit du nuage

On assemble les deux tissus endroit contre endroit en laissant une ouverture de quelques cm pour retourner le nuage. J’ai ensuite fait une boutonnière pour pouvoir fixer le nuage sur le tapis mais vous pouvez décidez de le coudre définitivement dessus.

Avant de refermer le nuage à petits points j’ai glissé un couineur à l’intérieur. Mon mari me déteste déjà… Mais on pourra cacher le nuage si on craque trop !

Enfin on coud un bouton plat sur le carré choisi pour pouvoir y fixer le nuage.

Oreilles de lapin

Là encore, il faut dessiner un gabarit (ou le prendre sur internet) le mien fait 14,5 de hauteur sur 6 cm au plus large de l’oreille. On coupe 4 oreilles. J’ai choisi deux tissus différents pour avoir un contraste au repli de l’oreille. On assemble les oreilles 2 à 2 endroit contre endroit sans coudre le bas de l’oreille.

Toujours pour l’éveil de bébé j’ai rempli une oreille de ouate et l’autre avec des emballages plastiques de papier de bonbons. Il existe du papier bruissant pour les doudous mais j’ai fait avec les moyens du bord.

Enfin on épingle les oreilles sur le bord du tissu choisi en repliant les bords extérieurs vers le milieu de chaque oreille. On pique au bord pour fixer.

Les oreilles de lapin
Poche et doudou hochet

On commence par le doudou hochet. J’ai choisi un modèle gratuit qui propose un hochet lapin, chat ou souris ici.

L’avantage c’est qu’elle pourra utiliser son hochet aussi quand elle ne sera sur son tapis d’éveil. Sauf si ça nous casse trop la tête étant donné qu’i y a un mécanisme de bruitage à l’intérieur…

hochet souris
Elle est pas trop mignonne cette souris ?!

Pour la poche, on coupe selon les dimensions du hochet, deux demi cercles. On vient les assembler endroit contre endroit en laissant une ouverture de quelques cm sur le dessus. On retourne et on repasse soigneusement. On surpique en double le haut de la poche près du bord. Puis on épingle la poche sur le carré de tissu et on la fixe avec une double surpiqure sur tout le pourtour.

Et voilà ! Tous les carrés sont prêts, c’est parti pour…

L’assemblage du tapis d’éveil

Une fois tous les carrés préparés, vous pouvez vérifier que tout s’organise bien et que le rendu vous plaît.

Les carrés sont prêts à être assemblés

Ensuite il faut assembler les carrés. Pour ça j’ai respecté les techniques apprises lors du cours de patchwork suivi sur Artesane. À savoir, on assemble les carrés deux à deux à la chaîne. Puis on assemble ensuite par la couture du milieu chaque duo pour former une ligne du tapis. Enfin on assemble les lignes ensemble. Pour cette étape prenez le temps de bien épingler les lignes de carrés pour que les raccords aux coins soient jolis.

Ça y est le dessus de votre tapis d’éveil est prêt !

La finalisation

Avant d’assembler le top au dessous et au molleton j’ai choisi de faire quelques surpiqûres pour fixer les marges de couture et éviter que ça ne parte dans tous les sens car malgré mon repassage c’était un peu le bordel ! En effet le minky n’a pas l’air de respecter les lois universelles du repassage…

Ensuite j’ai disposé l’envers du top contre le molleton et j’ai fait une piqûre de maintien avec un point plus long tout autour dans la marge de couture de 1 cm.

J’ai recoupé le molleton au ras du top. Puis j’ai disposé le molleton contre l’endroit du tissu du dessous (celui qui sera contre le sol). J’ai enfin assemblé le tout en laissant une ouverture assez grande pour retrouver l’ensemble (15-20 cm). J’ai utilisé un point long et mon pied à double entraînement.

Enfin il suffit de retourner l’ouvrage et de fermer l’ouverture par des points à la main avant d’admirer le résultat !

Le tapis d’éveil terminé en images

Voici le résultat de l’ensemble prêt à accueillir la crevette !

Les couleurs sont plus réalistes sur les deux photos du dessus mais c’est vraiment difficile de vous montrer la vraie couleur de cette double gaze qui est en fait plutôt orange que rose… Et le sergé de coton est vert canard même s’il rend bleu en photo…

Je vous montre également quelques éléments de plus près.

En résumé

  • Tissus extérieurs : minky gris Mondial Tissus, coton à motif Atelier de la Création, double gaze et sergé de coton Ma Petite Mercerie
  • Molleton : ouate volumineuse Vlieseline P140 chez Ma Petite mercerie (également disponible chez Rascol notamment)
  • Fournitures : ruban gros grain, hochet plastique et anneaux de dentition, éléments de bruitage Ma Petite Mercerie ou Rascol, pressions Prym
  • Autres : chutes de tissu diverses pour le hochet souris dont liberty utilisé pour ma chemise Rosa

Une réflexion sur “Tapis d’éveil bébé – tuto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *