Cube d’éveil – tuto

Un DIY simple pour écouler les petites chutes de tissus

Dans la suite du tapis d’éveil j’avais envie de réaliser également un cube d’éveil. L’avantage de cette réalisation c’est qu’elle demande beaucoup moins de matériel et qu’elle peut être réalisée uniquement avec des chutes de tissus et de mercerie.

Le concept

Comme pour le tapis d’éveil, le cube d’éveil est fait pour être manipulé par bébé et lui faire découvrir différentes textures. J’ai donc choisi dans mes chutes 4 tissus différents mais accordés.Nous avons donc du minky, du coton (deux différents motifs) et du tissu matelassé.

Encore une fois Instagram et Pinterest m’ont aidé à piocher quelques idées pour la réalisation des différentes face. J’ai utilisé encore une fois le maximum de textures différentes côté mercerie. Et pour une fois je suis bien contente de garder des chutes de tout !

Les faces du cubes d’éveil

Lire la suite

Tapis d’éveil bébé – tuto

Un tapis rempli de textures et d’activités pour éveiller bébé

Dans ma liste de couture pour préparer l’arrivée de bébé je voulais maximiser les coutures utiles. Et le tapis d’éveil me paraissait être un élément qui allait beaucoup servir. Il me tenait donc vraiment à cœur de le confectionner moi même !

Le principe du tapis d’éveil

Le principe du tapis d’éveil est de proposer à bébé différentes surfaces / textures pour qu’il les découvre avec ses petites mains. Voilà pourquoi l’idée est souvent une structure de carrés de différents tissus assemblés ensemble.

Pour ma part j’ai choisi dans mon stock de chutes les restes de coton d’une gigoteuse et des chutes de minky. Pour compléter ces matières j’ai acheté une double gaze et du sergé de coton. J’ai choisi d’assembler des coloris à la fois doux et plus vifs. Et j’ai également essayé de ne pas trop rendre « fifille » le tapis.

On peut réaliser juste cet assemblage de carrés ou bien l’agrémenter de décorations et de jouets toujours pour éveiller bébé. Pour ma part j’ai ajouté plusieurs éléments que je vais vous présenter ci-dessous. Mais les possibilités sont vastes, à vous de décider comment sera votre tapis d’éveil

Mes inspirations

Au détour de quelques comptes Instagram j’ai vu plusieurs inspirations intéressantes que je vous partage donc ici :

Les éléments pour bébé

Voici les éléments que j’ai retenu pour mon tapis d’éveil :

Lire la suite

Cape de bain bébé – tuto

Une sortie de bain douillette pour bébé

Je continue à vous présenter les indispensables que j’ai cousu pour bébé et aujourd’hui c’est la cape de bain !

Le choix du tissu

Le bain, même si on le donne moins fréquemment à bébé maintenant qu’il y a quelques années, est pour beaucoup de parents un moment privilégié avec bébé. Un moment plein de douceur et de tendresse. Pour prolonger cela il me paraît important que la cape de bain ou serviette utilisée pour essuyer bébé soit toute douce.

Personnellement j’aime les éponges de chez Tiloudou que j’utilise depuis plusieurs années, et notamment l’éponge de bambou. Je la trouve bien plus douce que d’autres que j’ai pu acheter ailleurs.

C’est un tissu certifié Oekotex 100 et il peut se laver à 60°.

Le matériel nécessaire

Je vous propose deux tailles différentes pour ce tuto. En règle générale je couds des capes de 70 x 70 cm mais pour la naissance de la crevette j’ai misé sur un format plus grand de 100 x 100 cm pour qu’elle serve plus longtemps !

Pour le format 70 x 70 cm il vous faudra :

  • 70 cm d’éponge de bambou (astuce : si vous commandez 1m vous pourrez couper deux capes dans la laize + les capuches dans les 30 cm restants)
  • 3,5 m de biais
  • une chute de coton
  • du fil assorti à votre biais ou de la couleur de votre choix

Pour le format 100 x 100 cm :

  • 100 cm d’éponge de bambou (note : dans ce métrage vous ne pourrez faire qu’une seule cape)
  • 4,5 m de biais
  • une chute de coton
  • du fil assorti à votre biais ou de la couleur de votre choix

Le tuto de la cape de bain

Première étape : la coupe

Lire la suite

Couverture bébé – tuto

Une couverture pour accompagner bébé dans ses aventures

La semaine dernière je vous présentais ma première gigoteuse, on reste dans le thème du dodo avec cette fois une couverture bébé, toujours pour la crevette !

Le modèle

J’ai longtemps hésité à faire un nid d’ange qui serait transformable en couverture mais j’avais envie d’une pièce qui puisse rester longtemps dans les affaires de bébé. Une sorte de doudou qu’elle pourra emmener avec elle quand elle dormira ailleurs. Durant les vacances ou chez mamie par exemple. Qu’elle pourra trainer partout dans la maison, et qui aura son odeur pour la rassurer.

Pour remplir ces critères il m’a semblé que le plus efficace serait le plus simple. Je suis donc partie sur un format rectangulaire. Les dimensions que j’ai choisies sont de 90 x 110 cm pour que la couverture puisse l’accompagner longtemps.

Dans tous les cas les couvertures étant déconseillées pour les nuits de bébé jusqu’aux environs des 18 mois c’est uniquement la journée, quand nous la surveillons qu’elle pourra l’accompagner dans un premier temps.

Les fournitures

À la base j’ai hésité à faire la couverture en tricot. Mais tricoter un ouvrage aussi grand et long et en général assez répétitif… Vous sentez mon enthousiasme.

Donc quand la Mercerie Caréfil m’a proposé de tester un de leurs tissus minky cela a terminé de me convaincre de coudre la couverture !

Le minky est d’une douceur incroyable c’est donc le tissu parfait pour une couverture de bébé !

Lire la suite

Lingettes lavables – retour et tuto

Et si on parlait de lingettes lavables !? Je vous le dis tout de suite, je n’ai RIEN inventé ! Mais comme beaucoup de questions m’ont ont posées sur Instagram j’ai décidé de faire un article pour y répondre.

Mes lingettes lavables fin prêtes !

Couture utile

Cela faisait depuis avril que j’avais du tissu commandé, lavé et rangé dans le placard et attendant que je lui règle son sort…

Oui mais voilà, la couture utile ce n’est pas toujours celle qu’on attaque en priorité !
Au retour des vacances d’été j’en ai eu définitivement marre de remplir la poubelle de la salle de bains de cotons démaquillants. Et, une fois de plus, je me suis promis de ne pas racheter un nouveau paquet de cotons ! Il fallait donc coudre les lingettes, et VITE !

Pourquoi des lingettes lavables ?

Je suis loin d’être dans une démarche écologique intense. Mais je fais des efforts… Et en l’occurrence, quand cela ne change pas mon quotidien, je ne vois pas de raison de ne pas faire attention ! Lire la suite

DIY – Relooker un cadre

Au départ…

Il y a plusieurs années quand mes grands parents ont vidé la petite maison qu’occupaient les parents de mon papy maternel, j’ai récupéré un cadre en bois sculpté qui contenait sous un verre le portrait de la sœur de la maman de mon papy dont la fille est morte de la tuberculose… Pas glamour comme début d’article et pourtant pour moi c’est déjà le début d’une belle histoire puisque ce cadre a déjà une histoire, une part de vie.

Je vous l’ai déjà expliqué j’aime beaucoup garder des objets pour les détourner ou tout simplement les redécorer et leur donner une seconde vie. Je pense que ça me vient de mes parents et même de mes grands parents. Parfois je me moque gentiment de ma grand mère (paternelle cette fois) quand je vois la récupération qu’elle fait mais au fond je sais que je suis pareil ! Bref, me voilà avec ce cadre, très beau, et totalement désuet avec ce portrait. Bien entendu j’aurais pu le garder en l’état mais honnêtement je n’avais pas envie. Je voulais moderniser un peu le tout en conservant la beauté de ce cadre et de ses détails.

Le cadre est resté longtemps en attente d’un projet car je cherchais en vain une photo pour remplacer le portrait mais comme le cadre est oval je n’arrivais pas à projeter un paysage a l’intérieur avec un résultat original.

Un jour le déclic est venu, j’ai fait un déménagement et j’ai réalisé que la vitre du cadre avait mystérieusement disparue ! Il a donc fallu penser autrement et voilà le cadre ne serait pas un cadre mais un accroche souvenirs !

La réalisation

Pour le cadre

Je souhaitais conserver l’apparence du bois et donc ne pas peindre le cadre ni le lasurer. J’ai opté pour un vernis à dorer (oui j’aime quand ça brille !) que j’ai choisi d’appliquer par petites touches pour avoir un effet non homogène un peu vieilli. Le doré a permis de ramener de la luminosité au bois qui était un peu foncé. Pour cela voilà les étapes à respecter :

 

  1. Poncer le cadre afin de retirer les éventuelles traces de vernis ou autre
  2. Attention, avant d’appliquer le vernis à dorer, si comme moi vous utilisez un cadre ancien il faut veiller à le traiter avec un produit spécialisé pour s’assurer que les insectes ou les champignons vous laissent tranquille !
  3. Appliquer le vernis à dorer en imbibant légèrement un chiffon, un vieux tissu, une éponge humide ou même un essuie tout et en effleurant le cadre avec des mouvements rapides pour que ça ne paraisse pas « travaillé » mais naturellement passé…

Pour le fond

Il va vous falloir :

  • Du carton rigide (j’ai utilisé un calendrier sous main)
  • Du tissu
  • Du fil et du ruban
  • Des mini pinces à linge

Maintenant que vous avez tout c’est parti :

  • Première étape placer le carton sous votre cadre et tracer le contour à l’intérieur
  • Couper le carton à 1 ou 2 cm du trait à l’extérieur de celui-ci pour que le carton puisse être fixé au cadre
  • Maintenant il vous faut couper le tissu que vous avez choisi de façon à pouvoir recouvrir le carton et avoir assez de tissu pour le fixer à l’arrière. Pour cela j’ai rabattu les coins du tissu et je les ai cousu ensemble à l’arrière avec une aiguille et du fil en tirant bien le tissu
  • Voilà vous n’avez plus qu’à coudre trois bandes de ruban sur le devant du carton recouvert de tissu, pour cela vous les fixez à l’aide de quelques points de couture à la main sur les bords là où le cadre va recouvrir le carton afin qu’on ne voit pas les coutures
  • Et voilà il ne vous reste qu’à fixer le carton recouvert de tissu sur le cadre avec quelques points de colle ou quelques pointes courtes
  • Maintenant vous pouvez suspendre vos souvenirs ou photos aux rubans à l’aide de petites pinces à linge

Le résultat

Voilà vous avez un cadre à souvenirs unique !

place de concert aux Nuits de Fourvière 2015 – Florence and the Machine

ticket d’entrée au musée Mucha à Prague

carte du restaurant Tête d’Oie pour nos deux ans en amoureux

carte du joli magasin So We Are à Paris

ticket de métro de Prague

tickets de cinéma, Black Swan et le pire film de ma vie, The Tree of  Life

Cet article me prouve qu’il faut que je mette tout ça à jour !