Puerperium cardigan – Kelly van Niekerk

Le gilet de naissance parfait

Le patron

Le cardigan Puerperium a été désigné par la créatrice pour permettre aux parents d’habiller facilement leur nouveau né dans les semaines suivants la naissance. J’espère donc que ce petit gilet nous donnera confiance pour habiller la crevette lors de nos premiers jours ensemble !

C’est un patron gratuit qui est donc disponible en taille naissance. A savoir pour un nouveau né qui pèse entre 3 et 4 kg. Une version payante est disponible, elle propose le modèle jusqu’à la taille 2 ans.

Comme c’est un tout petit modèle il demande un métrage de fil très limité. Par contre il nécessite 7 ou 8 boutons ce qui peut représenter un petit budget si vous les achetez ! Bien sûr vous pouvez aussi modifier le nombre de boutonnières.

La laine

Lire la suite

Gidday Baby – Georgie Nicolson

Le patron de gilet gratuit idéal pour la naissance

J’ai réalisé ce petit gilet pour la première fois il y a 3 ans (déjà) pour la naissance de ma nièce et j’avais hâte de le tricoter à nouveau !

Voilà donc la deuxième version du Gidday baby, cette fois pour ma fille !

Le patron

Le patron est disponible en version gratuite en taille naissance et en taille 3 mois. Il est aussi disponible dans des tailles plus grandes dans une version payante.

C’est vraiment un patron très bien construit. Il est clair et ne présente aucune difficulté. Le modèle est très simple, la construction de l’empiècement haut se fait en point mousse et en rayures. Les augmentations sont réalisées avec des jetés qui créent un joli motif discret dans les rayures. Puis le reste du gilet est tricoté en jersey excepté les bordures en point mousse.

Le plus pour moi, pas de coutures à prévoir… C’est souvent un critère pour moi pour choisir les patrons à tricoter. Déjà que je mets un mois à rentrer les fils et à bloquer. Si en plus je dois faire des coutures, la crevette sera trop grande pour le porter quand j’aurais terminé d’assembler son gilet !

Pour les manches j’ai utilisé des aiguilles courtes de 23 cm. Je ne suis pas une grande adepte du magic loop je l’avoue et les aiguilles courtes sont vraiment idéales pour tricoter les manches de bébé !

Lire la suite

Châle de voyage de noces : Coastline – Janina Kallio

Un châle en souvenir d’un beau voyage

La laine

2019 a été riche en émotions et notamment l’occasion après notre mariage de faire un merveilleux voyage dans l’ouest Canadien, notre voyage de noces. L’occasion s’est présentée lors de notre étape à Vancouver de ramener un peu de laine…

C’est dans le quartier de Granville Island que nous avons trouvé une très jolie boutique avec beaucoup de choses créatives. J’ai bien entendu eu envie de ramener un petit souvenir de ce voyage un peu spécial !

J’ai rapidement jeté mon dévolu sur un écheveau de la marque Lichen and lace, une marque d’une indépendante canadienne. La couleur s’appelle corail mais c’est plus une nuance de vieux rose. Une couleur qui n’était pas du tout représenté dans mes châles jusqu’à maintenant. Il s’agit de fingering composée à 80% de superwash merino et 20% de nylon.

Pour s’assortir avec cette couleur j’ai choisi un écheveau de la marque Urth yarns dans un coloris très neutre. Le coloris est le numéro 18, une sorte de beige neutre. C’est une laine light fingering en 100% extra-fine superwash merino. La particularité de la ligne Harvest de cette marque est que les teintes sont faites à partir de racines, de fruits et de fruits à coques.

Lire la suite

Lil Kimonos – Lili Comme Tout

Le parfait gilet cache coeur

Vous avez peut être vu, lu, la nouvelle sur mon compte Instagram ce week-end… Une nouvelle aventure commence, celle de la maternité, et avec son lot de cousettes et de tricots pour préparer l’arrivée de bébé ! C’est mon Lil Kimonos que je vous propose de découvrir aujourd’hui.

Le patron

Lil Kimonos c’est un petit gilet avec des manches raglans et de style cache coeur qui se noue sur le devant à l’aide de deux rubans.

Le patron présente le Lil Kimonos en taille naissance jusqu’à 2 ans ainsi que le patron de petits chaussons.

Ce patron est parfaitement construit. Il n’y a pas de coutures à prévoir (ba quoi, j’aime vraiment pas ça…). Et les bordures sont très belles. Les explications sont très claires. Des liens vers des tutos pour les augmentations sont donnés. En somme je trouve le tout vraiment bien fait et je suis ravie d’avoir tricoté ce patron.

J’ai donc choisi de tricoter les manches en rond avec mes aiguilles de 23 cm et je trouve ça parfait. Contrairement à beaucoup j’adore tricoter les manches. Ça monte vite, et après le corps je trouve ça tellement satisfaisant. Alors certes, sur un gilet en 3 mois ça va vraiment plus vite. Mais je dois vous avouer que j’ai quand même mis un petit mois pour le tricoter ce projet ! Et puis après tout, chacun son rythme, l’important est bien de prendre du plaisir.

Lire la suite

Pull Luke – Une poule à petits pas

Coup de coeur pour les torsades !

Deux articles de tricot à trois mois d’intervalle SEULEMENT ?! C’est quand même assez rare pour que je le souligne ! Aujourd’hui c’est Luke que je vous présente.

J’ai pris beaucoup de plaisir à tricoter mon dernier châle, Interlude, et je voulais donc alterner avec un vêtement. Mais en restant sur un projet dans mes cordes. Quelque chose de pas stressant, de « rapide » à tricoter pour pouvoir le porter cet hiver, et aussi comme toujours, pour ne pas me démotiver. Hé oui, n’oubliez pas que je fais partie de la team tortue en tricot…

Malgré l’océan de mes favoris Ravelry, que je n’arriverais jamais à diminuer vu mon débit bien plus rapide pour ajouter des favoris que tricoter des pulls… c’est finalement un patron qui n’est pas référencé sur Ravelry qui a retenu mon attention. J’avais vu sur le fil IG d’Une poule à petits pas des photos prometteuses du pull Luke. Donc quand il est sorti, au moment ou je cherchais mon projet, j’ai pris ça pour un signe ! 😀

Le patron

Général

Le pull Luke est décrit comme destiné à un niveau de tricot intermédiaire. Il se tricote majoritairement à plat.

Le tricot est composé de trois points différents :

  • point mousse torse
  • torsades
  • côtes torses
Lire la suite

Mon châle d’automne : Interlude – Janina Kallio

Mon châle d’automne…

Le patron du châle Interlude

Le châle Interlude est un petit châle qui se tricote avec un seul écheveau de fingering. C’est donc un projet rapide et efficace. Mais aussi pour moi la taille de châle parfaite pour les journées d’automne où le soleil nous réchauffe encore un peu !

Le patron est bien expliqué, il ne manque aucune information. A l’exception peut être de la technique de rabattage si vous n’avez pas encore de préférence à ce sujet.

Il est disponible en plusieurs langues dont le français. Je sais que pour beaucoup d’entre vous c’est important.

Les points techniques

C’est un modèle très simple qui peut facilement convenir à des débutantes. L’étape la plus complexe de mon point de vue est la mise en place des mailles. Il s’agit de la même construction que pour le châle Good Vibes de Nadia Crétin-Léchenne. J’ai donc repris la vidéo du montage à 90° de Mélina qui m’a permis de passer ce point technique sans aucune sueur froide !

Les points utilisés pour Interlude sont très faciles, vous rencontrerez :

  • du point mousse (la base de la base !) en majorité
  • des augmentations perlées plus fréquemment désignées sous l’acronyme KFB. C’est l’augmentation la plus facile en tricot.
  • des jetés (là encore rien de compliqué…)
  • et le fameux k2tog tricoter 2 mailles ensemble à l’endroit

Mon expérience tricot

Pour un châle je ne fais pas d’échantillon. Je ne sais pas si c’est bien ou si c’est mal. Si vous en faîtes un ou si on est toutes pareilles… Dans tous les cas, j’ai attaqué directement mon tricot.

Comme le métrage indiqué est vraiment similaire à celui de l’écheveau je me suis un peu emballée sur la tension de mon tricot. Résultat des courses je me suis rendue compte que j’allais avoir trop de laine. A ce moment là je me suis dit que je pourrais rallonger le châle. Mais il m’aurait fallu rajouter plusieurs rangs pour ne pas déstructurer le châle dans son ensemble. Du coup j’ai préféré relâcher mon tricot et je suis vraiment super contente. En effet Interlude donne un drapé vraiment très beau. Je vous conseille donc de ne pas tricoter ce modèle avec trop de tension. Ba oui tout ça pour cette conclusion…

Pour le rabattage, le patron ne précisant pas une méthode particulière, j’ai suivi les conseils de mes tricopines. A savoir un rabattage élastique :

Tricoter les deux premières mailles ensemble (je ne sais plus si je l’ai fait par le brin arrière ?) puis tricoter la maille suivante avec celle obtenue, donc toujours deux mailles ensemble, jusqu’à la fin.

La laine

J’ai choisi la laine en fonction du coloris que je recherchais. Après avoir longtemps hésité sur des nuances de rose clair, je suis finalement partie sur un ton caramel. L’objectif était de s’accorder avec un maximum de tenues et de compléter mon assortiment de châle avec un coloris qui n’était pas présent.

Dans ma recherche du plus beau caramel c’est le très célèbre coloris « Caramel au beurre salé » en base Athéna (100% mérinos) de Lainamourée qui a remporté la bataille.

J’ai reçu mon écheveau très rapidement. Ce qui était top car j’avais envie de pouvoir commencer mon écheveau pour un week-end en famille. Les couleurs, la brillance, la douceur… J’en suis absolument RAVIE !

Le résultat de mon châle Interlude en images

Détails

La suite

Qui dit projet terminé dit nouveau projet ! En effet, je m’interdis d’avoir plusieurs encours vu ma vitesse de tricot. Et moi qui pensais avoir choisi un projet rapide et facile, je crois que je me suis embarquée dans un truc pas si facile !

Déjà parce que le tricot est en point mousse, mais TORSE. Et que le tricot est en mohair… Sauf que moi je ne m’étais pas dit que tricoter en point mousse torse c’était plus long, mais alors avec du mohair…

Bref ! On verra si je finis mon pull avant la fin de l’hiver !

Et vous vous tricotez quoi en ce moment ?

Gilet Philémon – Une poule à petits pas

gilet philémon : Le projet de l’espoir

J’avais envie d’un gilet un peu loose avec de grosses mailles. D’une part car c’est un peu la mode je ne vais pas mentir. Je voyais très bien un gros gilet chaud et douillet à porter durant l’hiver avec un jean en mode confort pour aller au boulot ou le week end…

Mon gilet Philémon qui me donne le sourire !

Mais en plus de cela, le gilet Philémon me paraissait un projet parfait pour reprendre confiance en mes aiguilles sur la partie vêtements ! Je suis plus une couturière qu’une tricoteuse c’est clair. Et en dehors des accessoires comme les châles et les écharpes, j’ai toujours peur de me lancer dans un projet que je sais long et sans aucune certitude de réussite ! C’est l’ajustement des tricots qui me chiffonne…

Les risques sont donc plus limités avec le gilet Philémon qui n’est pas ajusté. Même si les ajustements étaient quand même à prévoir pour en faire le gilet de mes rêves…

Le patron

Infos générales

Le patron du gilet Philémon

Le patron du gilet Philémon est proposé au petit prix de 4,5€. C’est un patron plutôt simple donc je trouve que le prix est en adéquation avec le projet.

C’est un gilet oversize et long.  Une torsade borde les pans du devant. Le reste du gilet est tricoté au point mousse à l »exception des finitions du corps et des manches en côtes.

C’est un modèle accessible aux débutantes. Pour celles qui auraient peur de se lancer dans la torsade, une alternative est proposée dans le tuto.

Comme le gilet n’est pas ajusté le tuto est proposé en seulement trois tailles. Lire la suite

Châle Good vibes – Nadia Crétin-Léchenne

En écrivant cet article sur mon châle Good Vibes tout juste terminé je me rends compte que je n’ai pas écrit d’article tricot cette année. Pas si étonnant puisque j’ai juste terminé une écharpe en début d’année avant de perdre le modjo tricot…

Le châle Good Vibes – NCL Knits

Good vibes porte donc bien son nom car c’est le tricot qui m’a redonné l’envie de tricoter !

Un projet qui dort

Suis je vraiment la seule à avoir un projet bien avancé mais qui, pour plein de raisons, reste au fond d’un tote bag ? Non je ne crois pas ! Le mien c’est le cardigan Criollo. Il traîne car j’ai perdu 5 kg depuis que j’ai pris mes mesures et que je l’ai commencé. 5 kg et quasi une taille. Je ne vais pas me plaindre mais j’avoue que je ne sais pas trop si je dois continuer ce gilet, faire des modifications, continuer comme si de rien n’était … Du coup je fais l’autruche et je ne le sors plus !
Et puis je prépare notre mariage et, grande fan de déco et de loisirs créatifs, j’invente des milliards de choses inutiles mais tout à fait indispensables qu’il me faut fabriquer pour le mariage ! Donc mes soirées et week-ends sont plutôt bien occupées et je n’ai jamais encore fait preuve, je crois, de capacités de tricot dingues… J’ai donc besoin de tricot sans prise de tête aucune !

Un nouveau projet pour se remotiver

J’ai donc décidé de puiser dans mon stock et d’utiliser les deux écheveaux achetés au CSF l’an dernier. A l’époque j’avais choisi deux écheveaux complémentaires pour tricoter un châle.
Je n’avais pas en tête le modèle que je souhaitais tricoter avec.
J’avais eu un coup de cœur total sur un écheveau test de La Fée Fil en single et je lui avais trouvé un copain uni en single également sur le même stand.

C’est parti pour tricoter un châle.
Un projet sans prise de tête
Un projet sans questionnement sur la taille !

Le choix du châle

Éternelle indécise que je suis j’ai mis quelque temps à choisir le modèle… J’avais peur que mon choix de laine ne rende pas bien sur tous les modèles qui me plaisaient.
J’ai bien regardé les différents projets et j’ai arrêté mon choix sur le Cosmic Girl et le Good Vibes.
Comme j’ai déjà un châle en triangle j’ai finalement choisi de tricoter celui en demi cercle ! Donc le Good Vibes.

Le patron

Le patron est très bien expliqué. J’ai eu quelques soucis au démarrage sur la mise en place des mailles mais la légendaire solidarité Instagramesque a fait son œuvre ! Suite à mes images de foirade en story l’une de vous m’a envoyé la vidéo du montage à 90° de Mélina qui m’a permis de réussir super facilement !
Après cela pas de difficulté, on fait des jetés, des w&t mais étonnamment qui ne sont pas source de problèmes. A priori quand on les tricote par la suite la méthode fait qu’il n’y a pas de trou dans le tricot. Est ce que l’une de vous m’a dit que c’est parce qu’ils font plus de trous sur du point mousse ? Je ne me rappelle plus, je l’avoue.

Pour le rabattage des mailles, j’ai vérifié quand même la méthode du rabattage souple sur youtube mais c’est bien ce que j’avais en tête.
Du coup pour moi le plus difficile a été la mise en place des mailles, mais avec la vidéo rien d’ingerable et ensuite « y’a plus qu’à » tricoter !

Mon avis

C’est un patron assez simple en terme de techniques comme je l’ai expliqué ci-dessus et qui en jette. Donc c’est chouette !

Malgré le fait que je sois une tortue j’ai toujours aimé tricoter la dentelle… Donc je me suis régalée sur cette section qui était là bienvenue car j’en avais un peu marre des longs rangs, un peu monotones, à la fin de la première partie !

La laine

C’était la première fois que je tricotais de la single. En fait visuellement quand je regarde deux écheveaux, instinctivement je ne choisis pas la single. Mais sur le résultat fini je suis fan. J’apprends donc, comme pour la couture, à plus penser au résultat final qu’à choisir un écheveau coup de cœur mais avec lequel je ne pourrais peut-être rien tricoter !

Rien à dire je suis ravie des laines. Ça a été très juste par contre pour tricoter le Good Vibes. Il me reste 6g du coloris principal et je n’ai pas fait les deux derniers rangs avant de rabattre. Au final j’aurais peut-être pu les faire mais je n’ai pas pris le risque. À part vous et moi, personne ne le saura !

Le résultat ?

Un magnifique châle dans une forme sympa, pratique à porter autour du coup je trouve. Il vient compléter ma petite collection. Moi qui ai toujours quelque chose autour du coup… J’ai désespérément besoin de châles dans plein de coloris différents !

La dentelle du châle qui se dessine en vagues

Hyper pratique à porter pour moi au quotidien

Non je ne fais pas l’aigle, je vous montre juste l’envergure du châle !

Détail de la dentelle du Good Vibes

Le prochain projet

Je ne reprends pas encore criollo. Il va attendre quelques mois je crois… Comme je l’ai commencé en 2017 je suis pas pressée finalement.
Par contre je vais tricoter un gilet loose , j’ai commencé Philémon de Aurélie Tixier, aussi connue sous le nom de La poule a petits pas. Mais avec quelques modifications pour qu’il soit quand même moins loose…

Mon prochain projet, le gilet Philémon

Et ensuite je tricoterais un nouveau châle je pense, histoire de compléter mon assortiment de couleurs !

Cardigan Miette – Andi Satterlund

Je n’ose même pas vous dire combien de temps il m’aura fallu pour terminer le cardigan miette. Je peux vous dire que cela se compte en semaines, et même en mois ! Mais pour autant, une chose est sûre, je suis ravie d’avoir pris mon temps car le résultat est à la hauteur de mes attentes !

Et c’est d’ailleurs bien la première fois que je suis vraiment satisfaite d’un tricot autre qu’un châle ou une écharpe ! Et autant dire que ça me remotive pour le prochain projet que j’ai prévu et qui va me prendre à nouveau plusieurs mois !!!

Le patron

J’ai choisi ce patron parmi les différents modèles ajustés proposés par Andi. Je suis absolument fan de ses modèles ajustés et courts qui sont parfaits pour porter sur une robe ajustée à la taille.

Miette est un patron gratuit téléchargeable notamment sur la plateforme ravelry. Il est disponible en trois tailles et est en anglais.

La langue n’a pas été particulièrement une barrière pour moi. Encore une fois j’ai bénéficié de l’aide précieuse de ma tri-copine Lise. Et bien entendu j’ai regardé des vidéos sur youtube pour les différents points utilisés.

La difficulté a plutôt résidé dans le choix de la taille et de son ajustement pour moi. J’ai choisi la plus petite taille qui correspondait le plus à mon tour de poitrine. Mais après plusieurs essayages le cardigan m’a paru trop grand. Il n’était pas vraiment grand mais comme c’est un gilet très ajusté, l’effet visuel n’est vraiment pas le même s’il est trop grand. J’ai donc à ce moment-là décidé de recommencer depuis le début en changeant de taille d’aiguille. J’avais pourtant bien fait un échantillon et celui correspondait bien aux indications du patron.

A part ce point, le patron ne présente pour moi aucun point très complexe. Il faut être attentif pour la construction du motif en haut, en bas et au bord de la patte de boutonnage. Mais rien de bien sorcier. Les indications sont bien détaillées. Et si vous êtes perdues vous pourrez aussi trouver facilement des réponses sur internet ou de nombreuses discussions existent pour ce cardigan.

La laine

Pour le cardigan Miette j’ai tout de suite imaginé un ton dans les roses qui tire sur le rouge. Ou alors du rouge qui tire sur le rose… J’imaginais ce gilet porté avec une robe cousue dans le merveilleux coton à fleurs commandé chez Pretty Mercerie.

Coton Pretty Mercerie et laine Malabrigo Worsted Unie coloris American Beauty

Après une longue recherche, j’ai fini par dénicher la laine parfaite. Il s’agit du coloris American Beauty de Malabrigo en Malabrigo Worted Unie.

Lire la suite

Close to you – Le châle parfait pour les débutantes

J’ai tricoté mon tout premier châle cette année (vous pouvez lire l’article « Imagine When » sur le blog dans la catégorie Tricot). J’avais beaucoup aimé le tricoter et il n’était pas très compliqué pour un premier ouvrage. Mais il était quand même un peu long (pour moi la tortue tricot!).

Close to you est un modèle vraiment parfait en tout point pour se lancer dans son premier châle ! Pour les tricoteuses plus aguerries ce sera également le modèle parfait pour offrir pour sa simplicité et son petit budget. Ou pour se tricoter un châle rapide pour soi bien sûr !

Le modèle du châle

C’est un modèle simple avec un motif de 12 rangs qui se répète plusieurs fois (18). Les rangs se retiennent très facilement. Cela en fait un tricot du quotidien parfait car il n’est pas nécessaire d’être hyper concentré pour le réaliser.

Le nombre de mailles par rang augmente très progressivement (+1 maille tous les deux rangs) ce qui en fait un projet motivant dès le départ. On voit le tricot monter rapidement. Quand les rangs deviennent plus longs, alors on a bien le motif en tête et on le tricote vite. Et puis à ce moment là, la fin approche donc c’est aussi motivant !

Le châle, encore petit après 4 répétitions du motif

Le patron

Il s’agit d’un patron de Justyna Lorkowska et sachez qu’il est gratuit. Vous pouvez le trouvez en plusieurs langues dont anglais et français.

Au départ j’ai téléchargé la version française (je suis française hein…). Et en réalité j’ai été déboussolée par le vocabulaire que j’avais appris en anglais. Je me suis dit qu’il serait donc plus efficace de continuer à travailler en anglais plutôt que réapprendre tous mes automatismes en français.

Le patron étant très simple le PDF est très court. Au final il n’y a même que 4 rangs différents à retenir mis à part le début et la fin du châle.

Le châle est constitué de sections qu’on répète 18 fois et qui deviennent de plus en plus longues. J’aime bien quand le travail est délimité en petits compartiments comme ça. Ça me permet de découper mon travail. Vous allez rire car je suis vraiment très lente mais ça me permet de me dire qu’au début, quand les rangs sont courts, je tricote 2 ou 3 sections par semaine. Puis quand ils sont plus longs 1 seule section. Ce ne sont pas de gros objectifs mais le tricot est pour moi un moyen de détente. Et si je me presse je fais des bêtises que je mets encore plus longtemps à réparer…

11 répétitions, le châle commence à prendre sa forme finale

Lire la suite