Je tricote ma garde robe capsule 2017

Le projet

Sur la même lancée que la version couture proposée par Clotilde, Simone nous propose la déclinaison tricot sur son blog.

L’idée est de tricoter 6 pièces pour constituer une partie maille dans notre garde robe 2017. Les pièces proposées sont :

  • une veste ( voir un gilet en « grosse » laine)
  • un pull d’hiver
  • un gilet (fin/ épais selon vos besoins)
  • un petit pull ( fin / manches courtes / manches longues)
  • poncho / cape / étole
  • 1 accessoire

Pour ma part je trouve que cela a du sens de mener les deux de front pour pouvoir porter mes pièces tricotées et mes pièces cousues ensemble. Et d’autre part l’idée me séduit tout simplement car je tricote comme une tortue et que c’est l’occasion pour moi de me rallier à des projets de groupes ou des KAL .

Je ne me mets pas du tout la pression ni sur le nombre de pièces ni sur les pièces en elle-même. Je tricote en fonction de mes envies et besoins et je rayerais au fur et à mesure de l’année les catégories ! Mais un projet en deux mois est un bel objectif pour moi et cela me permettrait de rester motivée car j’ai tricoté trois projets en 2016 qui ont beaucoup traîné et qui m’ont un peu « ennuyé » à la fin.

Le pull d’hiver

La première pièce de mon dressing tricot 2017 est le pull d’hiver. C’est un pull que j’ai commencé en mars 2016 et que j’ai fini en janvier 2017. Premier constat, cette méthode de travail ne me convient pas du tout ! Une fois que j’ai mis un projet de côté je n’ai plus du tout envie d’y revenir, d’autant plus qu’en quelques mois j’avais largement oublié le motif des points ajourés, je me suis rendue compte également qu’à chacune de ces périodes de tricot je n’avais pas du tout tricoté avec la même tension… Comme il s’agit d’un modèle fait de pièces séparées et cousues ensemble à la fin, inutile de préciser que cette étape avec le montage du col à points arrières a fini par me faire détester ce pull !

Il s’agit d’un modèle du catalogue Phildar n° 125 Automne-Hiver 2015-2016 tricoté en qualité Phil Flanelle.

 

J’ai modifié le modèle sur le bas du pull et le bas des manches qui normalement font des basques pour les ajuster. J’ai tout simplement commencé toutes les pièces avec le nombre de mailles à obtenir une fois toutes les diminutions des basques effectuées. Pour les manches, elle étaient beaucoup trop larges j’ai donc repris entièrement et tricoté il me semble environ 1/3 de mailles en moins. La coupe est plutôt ajustée comme je le souhaitais mais au final le pull est un peu court en longueur. Les explications sont assez claires une fois que l’on a bien décrypté le modèle mais au final comme j’ai commencé à utiliser les patrons en anglais courant 2016, je n’ai plus envie de tricoter des modèles en français ! En ce qui concerne  la laine, j’avais profité des soldes d’hiver 2016 et je crois que le pull me revenait vraiment à un montant très raisonnable (entre 15 et 20€ de mémoire) et c’est bien pour cette raison que je m’étais lancée dans ce modèle pour mon seulement deuxième pull. La laine est d’une douceur incroyable et elle est bien chaude, je suis ravie sur ces deux points. Par contre je regrette d’avoir choisi de ne pas avoir suivi le patron en uni (ça aurait été plus simple en plus !), tout ça parce que je n’arrivais pas à me décider entre les deux couleurs…  Mais voilà j’apprends et maintenant je choisis mon modèle, puis ensuite la laine en fonction du modèle. Contrairement aux tissus ou j’achète en avance (souvent avec un projet en tête mais parfois ça change) je n’ai encore jamais acheté de laine sans un projet, pas que l’envie manque mais déjà je tricote très lentement donc je ne préfère pas accumuler alors que peut être les laines que j’aurais acheté ne me permettront pas de tricoter ce que je veux !

 

J’ai vraiment eu envie d’abandonner ce projet un certain nombre de fois mais au final je suis heureuse d’avoir été jusqu’au bout même si je me suis sentie frustrée en début d’année de ne pas pouvoir commencer d’autre projet en même temps.

La suite : l’étole

Pour mon deuxième projet de l’année, je tricote l’étole (même si c’est plus un châle qu’une étole) mais cela me laisse une deuxième cartouche pour un châle avec la catégorie accessoire ! Il s’agit du châle Imagine When de Joji Locatelli. C’est un patron très facile et qui n’est pas totalement répétitif, même si l’idée reste la même sur les différentes sections du châle, on change de section assez souvent pour que ça ne devienne pas ennuyeux et même plutôt sympathique car on a l’impression d’avancer vite ! Je suis actuellement à la dernière section et je pense que je pourrais vous présenter mon châle courant mars, une fois terminé et bloqué… A suivre !

 

4 réflexions sur “Je tricote ma garde robe capsule 2017

  1. Lise dit :

    Chapeau pour avoir persévéré!! D’autant que les coutures, c’est ce qu’il y a de plus rébarbatif je trouve.

    Hàte de voir ton châle, les aperçus qu’on a pu avoir sur IG sont très prometteurs 😊

    • Aude dit :

      Oh oui c’est vraiment ennuyeux… Mais une fois que tout était tricoté ça aurait dommage d’abandonner !
      Je suis en train de regarder des modèles de layette pour mes amies qui sont enceinte et surtout mon critère c’est PAS DE COUTURE !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *