Ouest Canadien – notre itinéraire

Aujourd’hui j’inaugure une série de deux articles sur notre voyage dans l’ouest canadien. Vous êtes en effet nombreuses à m’avoir posé des questions ! Je vais donc essayer de vous donner un maximum de détails pratiques sans pour autant vous écrire des pavés. Difficile exercice pour moi tellement j’ai de chose à vous raconter.

Comment avons-nous organisé notre voyage ?

C’est la question qui est revenue le plus souvent !

Nous (je) organisons toujours nos voyages nous mêmes, j’y passe en général des heures assez conséquentes. Cette fois, pour notre voyage de noces nous avons décidé de passer par une agence de voyage. J’avoue que cela a été assez difficile pour moi mais je suis heureuse d’avoir lâché prise. Ça aurait été vraiment trop d’organiser le voyage en même temps que le mariage. Surtout qu’à la période ou nous avons réservé j’étais très fatiguée physiquement et moralement.

Mais bien entendu c’est tout à fait faisable d’organiser vous même ce voyage ! Un conseil, prenez vous-y EN AVANCE. Nous avons réservé fin décembre 2018 pour un départ fin août 2019. Nous avons mis une bonne semaine à valider une fois la proposition détaillée de l’agence reçue. Pendant ce temps certains hébergements ont été complets !

A quel moment partir dans l’ouest canadien

Pour le choix de la période je ne saurais pas vous dire comment sont ces paysages en hiver mais je pense que c’est aussi magnifique ! Sachez seulement que :

  • certains lacs des Rocheuses ou routes des parcs ne sont ouvertes qu’entre juin et octobre, selon la fonte des neiges cela peut être fin juin
  • dans les parcs des Rocheuses il y a énormément de monde, surtout autour de Lake Louise et à Banff aussi. Si vous souhaitez avoir moins de monde évitez le mois d’août et le week-end qui accole le premier lundi de septembre…

Notre parcours

Voici notre parcours, les nuits au même endroit sont dans la même couleur. Nous avons eu 11 hébergements différents, entre 1 et 3 nuits pour chacun sauf 4 nuits à Vancouver. Notre voyage a duré 25 jours avec presque 3 jours de voyage. Nous avons atterri à Vancouver et nous sommes repartis de Calgary.

Sens du parcours

Selon la période ou vous partez essayez de visiter les Rocheuses dans la saison la moins touristique. A la fois pour les prix, mais aussi pour éviter les foules au bord des lacs et sur les chemins de randonnée !

Personnellement j’étais contente de terminer par les Rocheuses. C’était la partie du voyage que j’attendais le plus et du coup j’étais contente de garder ça pour la fin ! En fait je ne savais pas trop à quoi m’attendre pour Vancouver, l’ile de Vancouver et les terres jusqu’au parc. Du coup ça a été la surprise dès le début du voyage et chaque jour ensuite jusqu’au clou du spectacle !

Variantes possibles

Nous devions normalement passer plus de temps sur l’île de Vancouver pour aller jusqu’à Telegraph Cove. Nous avons demandé à passer plus de temps à Tofino et à Vancouver pour enlever cette étape. A Telegraph Cove vous pourrez observer beaucoup d’animaux et vous serez vraiment au bout du monde ! Personnellement je ne peux pas vous dire si ça vaut la peine puisque je n’y suis pas allée ! Mais il paraît vraiment que c’est magnifique… Nous avons vu des ours à Tofino, nous avons eu la chance de voir des baleines sur le ferry de retour à Vancouver. Mais il est tout à fait possible d’en voir à Tofino. Notre guide de kayak nous a dit que depuis qu’il travaillait là il n’avait jamais fait de sortie sans en voir…

Un autre itinéraire possible est d’enlever la partie de Parksville à Jasper et de la remplacer par un départ de Port Hardy pour rejoindre en ferry Prince Rupert. Il me semble que c’est un voyage de 16 h en bateau. Il paraît que c’est magnifique si le temps s’y prête. En effet le temps peut être brumeux puisque l’île de Vancouver bénéficie d’un climat très particulier avec des pluies dans certains endroits qui peuvent atteindre 4 m par an ! Donc il est possible que vous ayez de la bruine ou de la pluie, dans ce cas le voyage est sans doute bien différent. Nous on a préféré assurer le coup… Vous rejoindrez ensuite Prince Rupert avant de rejoindre Jasper.

Ce que j’aurais aimé rajouter au voyage

J’aurais adoré finir le voyage par la visite des Badlands et notamment du Dinosaur provincial park. Mais cela nous faisait deux énormes journées de route pour finir le voyage. Nous avons eu envie de finir en douceur et pas dans la course. On a donc privilégié de pouvoir profiter de chaque étape du voyage à notre rythme et c’était génial. On a jamais été frustré, sauf au moment du retour en France !

Les incontournables de l’ouest canadien

Nous sommes rentrés depuis un mois maintenant. Nous avons donca eu le temps de décanter le voyage, et de prendre le recul pour analyser les incontournables :

Vancouver

Cette ville est INCROYABLE. On a littéralement adoré ! Entre océan et montagnes, buildings et parcs… Une ville très tournée vers le bien être et le healthy. Vous trouverez beaucoup de communautés différentes ce qui assure un paysage multiculturel varié et plein de restaurants délicieux !

Ne manquez pas Yaletown, le quartier du village Olympique, Granville Island, Kitsilano ; Stanley Park et Coal Harbour ; West End et le centre-ville. Comptez deux jours pour visiter ces endroits. Nous y avons passé trois jours et c’était génial de pouvoir en profiter aussi longtemps. On peut le faire en un jour de moins si on ne visite pas les quartiers de Chinatown et Gastown. Et si on ne veut pas faire de shopping.

L’île de Vancouver

bc ferries
Direction l’île de Vancouver, le voyage en ferry est déjà la promesse de jolis paysages !

Et plus précisément, Tofino et Ucluelet sont absolument à visiter. Vous serez dans un environnement totalement préservé et tourné vers la nature. Nous avons fait une sortie en bateau pour observer des ours noirs et c’était absolument magique. C’est fait en total respect de l’environnement, donc bon point ! Nous avons aussi fait une sortie en kayak avec un guide et c’était super. On était seuls avec lui car personne d’autre n’avait réservé. Je vous le recommande aussi fortement (on a vu plein d’oiseaux et des étoiles de mer).

Sinon vous trouverez plein de balades au bord de l’océan de quelques minutes à quelques heures. Ne manquez pas le secteur de Pacific Rim qui est absolument merveilleux.

Pour les plages vous aurez le choix. Nous les avons toutes aimées mais sachez que certaines permettent les feux de camp le soir. C’est vraiment une expérience sympa. Si ça vous intéresse rdv à Mackenzie beach. Et profitez en pour admirer le coucher de soleil.

Le parc provincial MacMillan est également un arrêt incontournable sur la route qui mène à Tofino. C’est un bon arrêt détente sur cette longue route.

Pour la ville de Victoria, nous avons aimé mais sans pouvoir dire que c’est un incontournable même s’il faut avouer que l’architecture est très spécifique et ne se retrouve pas ailleurs durant le voyage. Finalement en regardant les photos de notre voyage je me rends compte que Victoria était vraiment chouette ! Une journée suffit à la visiter.

Quand à Parksville c’est plus une ville étape. Nous avons profité avec plaisir de ces immenses paysages d’océan avant de prendre la direction des terres. De toute façon la traversée de Tofino à Whistler (quelques heures de route puis environ 3h de ferry et encore quelques heures de route) en une seule journée me paraît bien compliquée pour profiter des paysages, mais à vous de voir !

parksville
Dernier réveil avec vue sur l’océan à Parksville, on en profite !

Combien de temps : Comptez au moins deux jours à Tofino. Maximum une journée si vous voulez faire Victoria et idem à Parksville.

Whistler

Sur la route pour Whistler (vous pouvez aussi y aller depuis Vancouver) nous avons adoré le petit parc de Lighthouse qui donne une vue magnifique sur Vancouver et Kitsilano en seulement quelques minutes de marche.

Vient ensuite la route panoramique Sea to Sky qui conduit à la station de Whistler et qui longe donc l’océan, un très beau moment.

Whistler regorge de merveilles mais clairement tout est cher là bas ! Et surtout il faut payer pour tout, à moins de faire des randonnées dans la vallée (et c’est dommage). Nous avons fait un survol de glacier en hydravion et c’était INCROYABLE ! Je recommande absolument… En 30mn les paysages sont tellement variés, nous avons adoré ! Nous avons aussi pris le télécabine et le plus grand téléphérique qui relie les deux sommets. Alors clairement les billets sont très chers mais nous étions tellement impatients de grimper dans la montagne qu’on a un peu oublié ça ! Surtout que sinon pas de randonnée… En tout cas la vue est à couper le soufflet et nous avons d’ailleurs vu notre seule marmotte ici.

Vous pourrez aussi profiter de votre séjour dans cette ville pour faire du shopping…

Combien de temps : Nous sommes restés une journée et deux nuits. C’était un peu juste car notre vol était à 12 h mais si vous le programmez en début ou fin de journée vous aurez le temps de faire une bonne randonnée.

La route entre Whistler et Kamloops

Quelle journée merveilleuse ! 4 heures de route que nous avons fait en 7 à 8 heures en nous arrêtant à plein de points de vue, faisant quelques courtes marches pour accéder à des lacs. Nous avons vu défiler des paysages tellement différents. Cette journée reste vraiment gravée dans ma mémoire comme l’une des plus dépaysantes par rapport au reste de notre voyage.

Combien de temps : Une journée

Clearwater

Le parc provincial de Wells Gray est vraiment un petit bijou à l’écart de l’affluence des touristes.

Vous pouvez à la fois avoir accès à certaines chutes en très peu de marche : Spahat Falls, Dawson falls (WHAOU) et bien sur les Helmcken falls (le clou du spectacle !). Mais aussi faire quelques randonnées courtes pour en voir d’autres : Moul falls que je vous recommande car on peut s’en approcher et même passer dessous.

Près du lac il y a également une longue randonnée que nous n’avons pas eu le temps de faire. Nous avons fait celles de West Lake loop (c’était la période pour voir les saumons remonter le fleuve) et celle de Osprey lookout (je ne recommande pas forcément car c’est vraiment très escarpé et la vue nous a un peu déçus).

Combien de temps : Nous avons passé deux jours à le visiter et même si une journée pourrait suffire, personnellement on était contents d’y être deux jours. En tout cas pour nous c’était vraiment une pause du voyage hors du temps. Car pour la suite du voyage on savait qu’il y aurait beaucoup plus de touristes…

Jasper

Il y a tellement de choses à faire dans le parc de Jasper que nous avons du faire des choix. La météo nous a aussi fait réduire le nombre de randonnées que nous avions prévues.

Je vous conseille sans aucune hésitation de compter une journée pour aller au lac Maligne en passant par le lac Medicine. Au lac Maligne faites la croisière en bateau sinon vous ne pourrez pas admirer les belles couleurs du lac. En effet il est très long et les eaux du glacier qui le colore ne se déversent pas vers le bord. Nous avons ensuite fait la randonnée des Bald Hills et je vous la recommande à 100% ! Réservez votre sortie sur le lac avec les premiers bateaux pour avoir moins de touristes et profiter ensuite de la balade. Attention il peut faire très froid tôt le matin.

Si vous avez le temps sur le chemin du retour vous pouvez vous arrêter au Maligne Canyon pour voir le dernier point d’intérêt ou se situe le plus grand parking. Nous avons choisi de faire toute la balade et on ne pense pas que c’est un incontournable. La première partie dans la forêt (entre le 5° et le 6° pont) est superbe. Puis le final au premier pont aussi est très beau. Entre c’est assez touristique et si vous faites le Johnstone Canyon plus tard c’est mieux. Si vous choisissez de faire toute la balade comme nous je vous conseille de faire le retour par le chemin au dessus du premier pont qui donne une magnifique vue sur la vallée. Sur ce sentier nous n’avons croisé personne !

C’est sur la Maligne road que vous avez le plus de chances de voir des wapitis même si on en voit partout à Jasper. Nous avons également vu des orignals à l’aller et au retour aux abords du lac Medicine. Donc ouvrez l’oeil et sortez les jumelles.

Nous avons également fait une sortie au Planétarium de Jasper. C’était captivant, on a adoré. Donc si ça vous intéresse je recommande. Le seul problème c’est qu’on ne sait pas à l’avance si on pourra bien observer. Mais les intervenants sont tellement passionnés que c’est génial dans tous les cas.

Nous avions prévu une grande randonnée d’une journée pour notre dernier jour à Jasper mais c’était sans compter le temps qui n’a pas été de notre côté. Comme le lendemain nous devions faire la route des glaciers et que le temps annoncé était pluvieux également, nous avons décidé de commencer la route des glaciers pour être sûrs d’en voir quelque chose !

Jasper est une petite ville assez tranquille. Nous avons été étonnés par le monde au Maligne canyon mais c’était finalement assez tranquille. Vous trouverez des magasins en tout genre et faites vos provisions ici avant de reprendre la route car avant Banff les magasins sont assez rares..

Combien de temps : deux jours minimum, l’idéal étant trois jours. Gardez en tête que le temps en montagne peut changer rapidement et qu’il faudra adapter votre programme en fonction de la météo !

La promenade des Glaciers

Quel spectacle merveilleux… Malheureusement c’est dans la brume, avec un peu de bruine ou tout simplement avec les nuages que nous avons découvert la Icefield Parkways. Malgré tout c’était une journée intense en paysages. Comment est il possible d’avoir aussi près autant de glaciers, de lacs merveilleux, de montagnes… Et aussi préservés ?

Les arrêts incontournables :

  • Athabasca falls : accessible sans trop de marche. Le site est très aménagé car apparemment très visité et il y a déjà eu des accidents. N’hésitez pas à aller voir tous les recoins accessibles au public. C’est joli et se visite en peu de temps.
  • Point de vue Chèvres et Glaciers : joli panorama sur la rivière et la vallée. Mais on n’a vu ni les chèvres ni les glaciers… Par contre presque pas de touristes, on en a profité pour pique niquer.
  • Sunwapta falls : je vous conseille de faire la balade d’une heure sur le sentier qui part en contrebas. Il y a de très jolis points de vue et c’est tranquille.
  • Centre du champ de glace : nous avons choisi de faire une marche guidée sur un glacier. J’ai été un peu dérangée à cette idée, je me demandais si je n’allais pas participer au recul du glacier. Et c’est bien possible. Néanmoins c’était une sortie vraiment très intéressante, très respectueuse également de l’environnement. Je n’en dirais pas autant des bus équipés qui roulent sur l’autre glacier à côté pour amener les touristes dessus sans aucun effort. Cette vision est carrément terrifiante… Cette sortie nous a secoué par rapport à la fonte des neiges, une bonne sortie pédagogique et une belle expérience.
  • Puis suivent quelques points de vue : Chainon parker, muraille en pleurs et Saskatchewan river crossing qui offre un très joli panorama
  • Canyon Mistaya : prévoir une petite marche pour rejoindre le canyon. Ne restez pas sur le pont, éloignez vous un peu en suivant la berge pour de jolies vues. Mais ne faites pas les imbéciles comme plein de touristes que nous avons vus car les rochers sont très glissants avec l’érosion et le courant est fort…
  • Lacs Chephren et Cirque : deux jolis lacs aux eaux colorées. Des arrêts sont au bord de la route.
  • Lac Peyto : sans aucun doute mon coup de cœur de la journée. Il faut marcher un peu et notamment prendre une montée raide mais c’est rapide et la vue est à couper le souffle !
  • Lac Bow : joli lac visible depuis un parking avec le glacier Crowfoot en fond
  • Lac Hector : joli panorama depuis le bord de la route

Combien de temps : je vous conseille de prévoir une grosse journée pour rejoindre Jasper à Lake Louise (ou Banff). Pour info, la marche guidée nous a pris 3h donc nous avons fait une demie journée et une journée complète pour la promenade des Glaciers. Depuis Jasper vous avez accès aux trois premiers arrêts de cette liste assez rapidement. Depuis Lake Louise vous avez également accès aux derniers points de cette liste assez rapidement. Donc vous pouvez profitez des différents arrêts et terminer votre visite un autre jour depuis Jasper ou Lake Louise si nécessaire (comme nous 😀 ).

Lake Louise

Depuis Lake Louise vous avez accès à la fois au lac Louise et au lac Moraine.

Le lac Louise c’est le clou du spectacle des Rocheuses, l’endroit que tout le monde veut voir ! Et il faut donc compter avec tous les touristes qui font comme nous… La première approche du lac Louise a donc été très décevante pour moi. Depuis le bord du lac il est impossible d’avoir du recul pour avoir une belle vue et impossible d’avoir une vue sans des poignées de touristes tout justes descendus de leur car ! Ce n’est qu’en faisant la randonnée au lac Agnès puis celle au Big Beehive que nous avons pu découvrir le joyau qu’est ce merveilleux lac de couleur vert turquoise. Nous avons également vus nos premiers Picas au bord du lac Agnès.

Pour le lac Moraine le coup de cœur a été immédiat. J’aurais d’ailleurs aimé pouvoir y retourner mais le temps et la météo ne nous l’ont pas permis. Dès le parking on aperçoit le lac d’une couleur de bleu profond et les montagnes qui l’entourent… Mais ne manquez pas de suivre le sentier qui part sur la gauche quand vous êtes face au lac et qui grimpe en quelques minutes sur les rochers qui vous permettent des points de vue magnifiques. On est restés là pendant des minutes sans rien se dire en regardant le lac et les montagnes. Même moi la bavarde j’étais muette devant tant de beauté…

Retenez que les parkings sont plein très tôt, dès 6h du matin souvent. Donc il faut se renseigner sur les navettes ou, avoir comme nous, un logement très bien placé. Notre hôtel était à seulement 3 minutes à pied du lac Louise. Une vraie chance qui nous a permis d’aller le voir sans nous soucier de savoir si le parking était plein, de réserver une navette… Pour le lac Moraine nous avons essayé d’y aller deux fois avant de pouvoir y accéder en fin d’après midi quand les places de parking s’étaient libérées.

Enfin nous avons visité depuis Lake Louise le Johnston Canyon mais il est accessible depuis Banff également, comme d’ailleurs les lacs Louise et Moraine puisqu’il existe des navettes. En tout cas, le canyon est à voir absolument. Il y a plus de recul qu’au Maligne Canyon et c’est donc plus appréciable en terme de paysage. Et surtout, nous avons continué jusqu’aux Ink Pots. C’est une randonnée qui permet de s’éloigner des touristes qui pour la majorité ne vont pas jusque là. Le résultat en vaut vraiment la peine car là aussi on découvre une curiosité de la nature qu’on ne voit pas ailleurs dans la région.

Attention là aussi les parkings sont très vite pleins… On a bien tourner pour se garer et attendus patiemment que quelqu’un parte car pas de navette à priori.

Combien de temps : une journée peut suffire si vous ne prévoyez pas de randonner. Sinon deux jours (je vous conseille fortement !).

Parc national Yoho

Ce parc est beaucoup moins visité que son voisin et constitue donc une belle pause ! Le lac Emerald n’en est pas moins beau, même s’il est moins impressionnant. Et les chutes Takkakaw font partie des plus hautes du Canada !

Combien de temps : une journée, dormir sur place ou venir depuis Lake Louise

Banff

Banff est plutôt une grande ville. Depuis le centre on voit des montagnes de tous les côtés ! Il y a beaucoup de commerces et de restaurants.

Il est inconcevable à mon sens d’aller à Banff et de ne pas monter au Mont Sulphur. Deux options sont possibles, la première est de randonner, le seconde de prendre le téléphérique. Nous avions prévu de randonner mais finalement ils annonçaient des orages le jour ou nous avions prévu de monter au mont Sulphur donc on a assuré le coup en prenant le téléphérique. Alors clairement c’est encore une fois un budget très élevé mais cassez votre tirelire, ça en vaut la peine ! D’en haut une vue impressionnante sur les montagnes alentours et la vallée.

Je vous conseille la petite randonnée du Mont Tunnel qui est une randonnée très populaire à priori même pour les habitants de la région. Elle est plutôt facile et accessible. Elle offre de jolis points de vue. De là profitez-en pour aller voir les cheminées de fées qui sont situées à seulement quelques minutes en voiture. Elles sont accessibles directement depuis un parking au bord de la route.

Enfin n’hésitez pas à aller vous promener le long des jolis lacs de la région. Le lac Minnewanka est grand, vous pouvez vous balader au bord, pique niquer, faire du bateau. Il y a aussi le lac Two Jack qui propose une balade qui me plaisait bien mais les commentaires sur le sentier était plutôt mauvais donc on a passé notre tour. Enfin ne loupez pas les lacs Vermillon en fin de journée de préférence, quand le soleil se couche. Un superbe souvenir pour nous.

Combien de temps : deux jours minimum, plus si vous voulez faire de longues randonnées et faire du shopping…

Nos conseils et remarques

Quoi mettre dans vos valises ?

On a longtemps hésité sur le contenu de nos valises. Partant en été mais en partie en altitude on s’attendait à avoir possiblement froid donc on a pris des vêtements chauds. Mais clairement pas assez !

  • J’ai acheté sur place une petite doudoune, ouf c’était les soldes et je n’en avais pas à la maison non plus donc ce n’est pas perdu !
  • J’avais aussi prévu deux pantalons, un collant de sport et un pantalon de randonnée (fin). Je pensais les alterner mais en fait je les ai presque toujours portés l’un sur l’autre !
  • Charles a porté parfois un jean sous son pantalon de randonnée (d’été) car il n’avait pas de collant ou de pantalon de randonnée épais.
  • Côté chaussettes là aussi on a un peu déconné, on avait pas beaucoup de chaussettes hautes, on a du faire beaucoup de lessives de chaussettes dans nos éviers d’hôtels !
  • Et franchement on aurait rêvé d’avoir des gants fins ! Et même un bonnet, mais on avait les capuches et ça réchauffe bien…

Donc des vêtements chauds, des vêtements imperméables bien sûr. Honnêtement on a pas eu beaucoup de pluie. Il y a eu deux matinées de pluie ou on est partis un peu plus tard on en a profité pour se reposer. Sinon on a eu plutôt de la bruine ou quelques gouttes parfois.

Prévoyez aussi de l‘anti-moustiques, j’en avais acheté pour le corps et pour les vêtements. Au final on en a eu moins que ce que je pensais mais quand ils sont là ils sont vraiment nombreux et agressifs. J’avais fait attention à ce que le produit soit également efficace contre les tiques.

Les indispensables des voyages bien entendu, crème solaire, lunettes de soleil, chapeau ou casquette. Perso, comme je suis TRÈS sensible au soleil et que je ne supporte pas du tout de ne rien avoir sur la tête sous peine de coups de soleil sur le crâne et migraines ; j’ai investi dans un chapeau Soway. Certes c’est un petit budget mais je recommande fortement pour celles qui sont comme moi ou beaucoup dehors. Le chapeau est clair, léger, facilement transportable et on a pas trop chaud dessous (attention on transpire quand même hein).

Dans le prochain article je vous propose de découvrir nos bonnes adresses !

2 réflexions sur “Ouest Canadien – notre itinéraire

  1. LilasBulles dit :
    Très beau voyage, et sûrement de magnifiques souvenirs.
    Merci du temps consacré à cet article qui m’a fait rêver, même si je n’ai pas vraiment (hum, quel euphémisme ) le goût des voyages ( plutôt du genre voyages intérieurs !).
    • Aude dit :
      Chacun trouve son évasion quelque part ! J’ai toujours eu envie de voyager, et chaque voyage me donne envie de découvrir d’autres endroits, d’autres cultures… Et pourtant je suis plutôt une marmotte qu’une aventurière de la vie !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *