Test patron : Top Aya – Couturette

Comment tout a commencé … Avec le top Aya

Courant décembre j’ai été contactée par Sarah que vous connaissez peut-être sous le pseudo Instagram de Couturette, pour tester son premier patron, le top Aya.

Première réaction : excitation, cerveau qui carbure à 3000, de quoi il s’agit ???
Deuxième réaction : est ce que ça va aller à ma morphologie, est ce que je suis capable de le coudre, et comment je vais faire avec les 36 autres projets en cours?!

Une fois ce petit moment de panique, Sarah a su me rassurer totalement en me montrant le projet. En me disant que j’étais largement capable, que le délai serait tenable, etc. Elle a vraiment été adorable ! Pour un premier test je ne sais pas si j’aurais pu trouver mieux !

Le déroulement du test

Apres m’avoir envoyé le visuel du patron il s’est écoulé quelques jours durant lesquels celui-ci a été finalisé puis début janvier il m’a été envoyé sous format PDF avec un livret d’explications.

L’objectif était donc que je teste le patron dans ma taille pour faire ensuite un compte-rendu sur plusieurs points à Couturette.

J’écris aujourd’hui cet article alors que le patron va sortir et je sais donc que plusieurs modifications ont été apportées au livret en fonction de mes suggestions et de celles des autres testeuses.

Sachez également que je suis libre de tout commentaire. Cet article n’a pas été relue par la créatrice, et de toute façon je lui ai déjà remonté de façon constructive tout ce que je vais vous dire aujourd’hui !

Présentation du patron

Le top Aya est un top dont l’ampleur s’élargit à partir de la poitrine pour donner un très beau volume et un joli tombé.
Au premier abord j’ai été un peu apeurée car ce n’est pas du tout le style de pièces que je porte. Étant donné que je suis petite j’ai toujours peur que porter des choses amples me tassent plus encore.

Tissu choisi

Pour ma part je pense que le patron requiert un tissu fluide comme de la viscose, du crêpe, ou encore du chambray. Ou bien même une batiste ou un satin de coton…

J’ai réalisé la taille 36 en suivant le tableau des mesures (mon TP = 89). J’ai hésité à faire une taille en dessous pour avoir quelque chose de moins ample comme cela me faisait peur. Mais au final, j’ai contacté la créatrice et j’ai suivi ses conseils en gardant donc la taille recommandée.
Pour réaliser la blouse dans cette taille il m’a fallu 1,60 m de tissu sur une laize de 140.

Tissu viscose Linna Morata en partenariat avec Mondial Tissus et biais Mondial Tissus

J’ai choisi une viscose Mondial Tissus de la collection Linna Morata. Au départ j’avais peur que le tissu perde ses paillettes. Mais finalement comme on me l’a fait remarquer sur IG le tissu à perdu de la nuance de bleu. On dirait qu’il déteint… Je trouve ça dommage car même si j’ai payé ce tissu en soldes, je trouve qu’il reste globalement dans un budget élevé.

Préparation du patron

Je n’ai eu strictement aucun problème sur cette partie.

Découpe du tissu pour le top Aya

L’assemblage du patron est assez rapide car il ne comporte que trois pièces. Tout s’emboîte parfaitement… Idem lors de la coupe du tissu, avec trois pièces c’est rapide !

Couture

Il n’y a pas de grosse difficulté sur ce patron. Il n’y a pas de pinces à réaliser. Simplement des coutures d’assemblage.

J’avoue avoir eu quelques sueurs froides pour l’assemblage des manches mais c’est peut être bien de ma faute puisque je n’ai pas rajouté les marges de couture puisque j’étais persuadée qu’elles étaient incluses. J’ai vérifié plusieurs fois et bien sur j’ai loupé l’info 🙂 ! Mauvaise élève… Bon en tout cas si cela devait vous arriver d’être un peu coincée à ce niveau, surtout ne vous acharnez pas mais bâtissez la manche pour pouvoir réduire l’embus ! C’est tellement plus simple…

Ensuite ce qui pourrait éventuellement vous poser problème c’est la finition de l’encolure puisque vous avez le choix libre. Pour ma part je l’ai faite au biais mais je préfère les finitions avec une parementure… Ou encore le long ourlet qu’il faudra faire fin de préférence pour ne pas faire peser sur le tissu.

Cette cousette est donc accessible à toutes mêmes aux grandes débutantes de mon point de vue !

Les modifications

Si vous ne l’aviez pas encore compris, j’ai une taille inférieure à la moyenne française féminine, j’ai donc coupé le top Aya de 10 cm avant de faire l’ourlet et c’est sans aucun doute bien plus seyant ainsi ! Je vous invite donc à modifier le patron si vous êtes très grande ou très petite par rapport au patron de base. Il vous suffira de raccourcir ou rallonger les deux pièces du buste dans le prolongement de l’existant.

J’ai resserré le bas des manches. En partant du bas de la manche j’ai marqué un cran à 2 cm de la première couture et j’ai rejoint ce cran à la couture d’emmanchure avec une règle droite tout simplement. J’ai recousu de chaque manche sur cette ligne.

Résultat final

Comme toujours, quelques photos seront bien plus parlantes que bien des mots pour vous décrire le top Aya ! Voilà donc quelques photos prises le week-end dernier en Normandie lors d’un petit week-end en amoureux (pour fêter mes 30 ans !). Un peu de vent et pas mal de froid mais de jolies photos tout de même !

Le superbe tombé du top Aya

Pas faicle de prendre les photos avec le vent !

La vue de profil du top Aya

Parfait pour les repas de famille non ?!

Encore une photo du tombé du top Aya

Et une dernière de profil pour terminer !

 

Mon avis

Je suis très surprise par le rendu de ce patron qui me plaît beaucoup alors que , je le rappelle pour la douzième fois, ce n’est pas du tout mon style !

J’ai hâte de refaire le top Aya, peut-être dans un voile ou dans une gaze pour une version très estivale. Et surtout, j’ai dans la tête une version rallongée disons de 10 cm pour faire une robe ! Je me vois déjà la porter avec des collants noirs et des talons ! Ou même des baskets pour un look plus décontracté !

La seule autre modification que je ferais serait de faire une parementure car je ne suis définitivement pas très fan des encolures au biais… Je me débrouille mal même en m’appliquant !

Alors, tentée par ce top ?

5 réflexions sur “Test patron : Top Aya – Couturette

  1. Lise dit :

    c’est marrant, j’aime bien faire les encolures au biais : certaines parementures ont tendance à ressortir même sous-piquées, et je me retrouve à devoir les fixer par des surpiqûres visibles… (si tu as des tuyaux je suis preneuse)
    J’aime beaucoup le résultat, qui me fait penser à la blouse Galipette d’E&Z, sur laquelle je lorgne depuis un moment! Facile à faire et à porter, dans une multitude de tissus 🙂 En revanche tu n’es pas un peu serrée au niveau de la carrure? on voit des plis sur les photos mais c’est peut-être dû à la pose

    Je trouve que globalement les viscoses mondial tissus ne vieillissent pas bien. Elles se délavent, ou se déchirent… j’ai tendance à leur préférer du Liberty tana lawn ou des marques plus onéreuses mais au moment des soldes (c’est ça d’avoir des goûts de luxe tout en voulant rester économe!)

    • Aude dit :

      Et bien c’est exactement l’inverse pour moi ! Je me galère avec le biais… Ça ressort, ça pousse… Grrrr
      Pour la carrure l’erreur vient de moi car je n’ai pas rajouté de marges de coutures ! Donc j’ai 2cm en moins de chaque côté et 4cm ça commence à faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *