DIY – mon premier shampoing fortifiant

Suite à ma première expérience pour réaliser ma crème au mois de février, j’ai tout de suite été emballée pour continuer sur ma lancée ! Le projet que j’avais en tête, faire mon shampoing…

Mon shampoing fortifiant fait maison !

Le point de départ

Depuis presque 14 mois je laisse mes cheveux pousser avec l’objectif du mariage. Je les ai coupé deux fois durant cette période mais force est de constater que quelques cm de plus changent beaucoup le quotidien. Et j’ai donc commencé à m’en préoccuper un peu plus. Au printemps dernier j’ai commencé à étudier les shampoings et les produits qu’ils contiennent.

Leonor Greyl

J’ai essayé de me tourner vers des produits le plus naturel possible. Après quelques recherches j’ai sélectionné la marque Leonor Greyl qui propose depuis plus de 50 ans des soins naturels pour les cheveux.

Malgré le prix plutôt élevé des produits j’en ai commandé trois profitant d’une offre, un shampoing, une huile et un sérum. Je n’ai pas été déçue à proprement parler du shampoing. Mes cheveux sont restés comme avant je dirais. Je ne peux pas noter d’amélioration ni de dégradation. Par contre, l’application du shampoing qui ne mousse pas beaucoup du fait de sa composition naturelle est plutôt délicate. En plus la longueur des cheveux ne facilite pas les choses. Mais on s’y fait. Par contre le prix est tout de même assez élevé et les produits ne se trouvent pas facilement à part en ligne.

A part cela je suis plutôt satisfaite de ces achats, les produits sentent bon… Côté packaging ce n’est pas la folie mais personnellement je n’y attache pas vraiment d’importance. Par contre en essayant de bien refermer le flacon de l’huile pour éviter toute fuite durant les vacances j’ai cassé le bouchon… Depuis j’ai transféré l’huile dans un flacon en plastique et celle-ci a pris une composition moins liquide.

Weleda

Du coup j’ai continué ma recherche et j’ai testé en second lieu le shampoing à l’avoine beaucoup plus abordable de la marque Weleda. Weleda est une marque suisse qui propose également des produits naturels et bio.

C’est le shampoing régénérant à l’avoine qui m’a paru le plus adapté dans mon cas.

Au début j’ai été très contente lors de l’application car contrairement au shampoing de Leonor Greyl celui-ci mousse. Par contre je trouve qu’il est difficile à répartir et notamment sur l’arrière de la tête j’ai une zone que j’ai du mal à laver… Un peu dommage donc pour un shampoing.

Faire son shampoing

Comme je vous le disais, après le cours pour réaliser sa crème chez Arma-Zone je me suis dit que ça ne devait pas être compliqué de préparer son shampoing. C’était donc parti pour une nouvelle aventure ! J’ai cherché une recette de shampoing déjà formulée car je ne me sentais pas encore prête à « faire ma vie »… J’ai trouvé sur le site de Arma-Zone un shampoing anti-chute et fortifiant qui m’a semblé approprié.

Les infos sur la recette du shampoing fortifiant de Arma-Zone

En effet je perds pas mal de cheveux et depuis qu’ils sont plus longs à la fois, ça énerve l’Homme qui en trouve partout, et ça me fait peur car c’est impressionnant…

CHOIsir les ingrédients

L’avantage c’est que le site permet d’ajouter tous les produits nécessaires à la conception du shampoing depuis la fiche descriptive. Cela comprend aussi le matériel. C’est donc facile, on ne passe pas une heure à chercher les ingrédients sur le site sans savoir quelle quantité prendre.

Les ingrédients et le matériel nécessaire pour cette recette de shampoing

Par contre il faut avouer que cela représente quand même un coût. Le shampoing en question comprend plusieurs actifs cosmétiques dont on n’utilise que quelques gouttes alors que le flacon coûte environ 4 euros. On arrive donc à un total entre 24 et 30 euros selon si on prend du matériel pour réaliser ce shampoing. Mais il reste ensuite des produits…

la recette du shampoing fortifiant

Honnêtement c’est très facile à faire. Beaucoup plus que la crème car il n’y a que des ingrédients à mélanger. Deux manipulations seulement sont un peu différentes. Il y a un produit à faire liquéfier au bain marie. Et des produits visqueux qui sont un peu plus difficiles à prélever mais lorsqu’on met ces produits dans le panier du site il y a une seringue adéquate (jetable) qui est offerte.

La fameuse seringue pour les produits visqueux

Le mélange qui est un peu opaque et devient bien translucide après repos

En fait je crois que le plus délicat a été de transvaser le shampoing dans le flacon ! Il est possible que j’en ai un peu renversé à côté !

Le résultat

La promesse de la recette :

Ce shampooing riche en Provitamine B5, fortifiante et embellissante, et en Maca vital, actif reconnu pour freiner la chute des cheveux et stimuler leur pousse, aide votre chevelure à retrouver sa pleine forme ! Soyeuse et brillante, elle est éclatante de santé.

Mon retour à moi :

  • Je constate vraiment que je perds beaucoup moins de cheveux ! Avant on en trouvait partout… Maintenant il y en a dans ma brosse à cheveux mais c’est rare qu’on en trouve ailleurs. Là dessus je suis bluffée.
  • Sur le côté soyeux et brillance je suis moins affirmative. Après le shampoing ou la coiffure les cheveux sont effectivement brillants mais en cours de journée ils perdent vite la pêche. Il faut dire que j’ai rarement (jamais?) eu les cheveux aussi longs. Et c’est indéniable q’urls s’emmêlent plus avec cette longueur.

Et voilà le résultat !

l’utilisation

Le shampoing mousse assez bien mais il est quand même plus difficile à répartir qu’un shampoing classique. Il est facile à rincer mais il ne laisse pas les cheveux totalement démêlés.

Mes cheveux ont gardé le même rythme de lavage qu’avant c’est à dire tous les trois ou quatre jours. Donc de ce côté rien à dire.

Enfin sur la quantité je pense que j’en ai pour un petit moment (en même temps avec un shampoing tous les 3 ou 4 jours…). Normalement le shampoing se conserve environ 3 mois, attention ce n’est pas le cas de toutes les recettes. Certaines se conservent seulement un mois…

Et voilà mes cheveux soyeux et brillants !

Et vous, vous utilisez des produits naturels ? des marques à recommander ?
Vous êtes intéressés pour faire vos produits cosmétiques ?
La prochaine étape pour moi sera je pense un sérum hydratant pour le visage et puis quand j’aurais fini mon shampoing peut être un shampoing solide !

2 réflexions sur “DIY – mon premier shampoing fortifiant

    • Aude dit :
      Oh merci c’est trop gentil !
      j’ai essayé le shampoing sec de ma maman et c’est pas mal il faut avouer, ça mousse facilement et en plus les cheveux sont tout doux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *