Marinière Plantain X Le Confortable

L’envie

L’été dernier j’ai demandé à ma maman de passer durant ses vacances au magasin d’usine Armor Lux pour m’acheter de jolies mailles pour coudre des tee-shirts pour moi et l’Homme. Bien sûr elle en a également profité pour choisir un jersey pour elle !

Ma marinière du commerce

J’ai déjà cousu un tee-shirt Plantain de Deer and Doe (voir ici) avec une maille bleue foncée rayée blanche en 2016. Et j’avais en tête pour le deuxième tee-shirt de remplacer un que j’ai dans mon tiroir et que je porte très souvent mais qui présente pas mal de défauts : le blanc est devenu un peu gris, il est trop moulant et me boudine le bidon, du coup il remonte (grrrr) et en plus de ça les manches sont trop longues…

 

Le challenge était donc de faire un tee-shirt près du corps mais pas moulant avec une encolure bateau.

Le choix du patron

Il se trouve que ma maman voulait à peu près la même chose pour son tee-shirt. On a donc cherché ensemble quelque chose qui lui plairait (le Plantain étant beaucoup trop décolleté pour elle) et je suis tombée sur Le Confortable de MLM Patrons.

Problème, ce patron n’est pas fait pour être près du corps et on souhaitait toutes les deux un modèle ajusté.

D’où l’idée de mixer le patron de Plantain que j’ai déjà ajusté à ma morphologie avec Le Confortable qui a l’encolure souhaitée !

La toile

J’étais un peu frileuse à l’idée de couper directement dans mes jolis tissus Armor Lux comme je n’étais pas sûre de ma bidouillé, du coup j’ai décidé de faire une toile dans un jersey donné par une amie de ma maman.

Pour cet essai j’ai donc utilisé le patron de Plantain auquel je suis venue modifier le col en superposant Plantain sur Le Confortable. J’ai également modifié les épaules pour que ce soit cohérent mais j’ai gardé les emmanchures pour pouvoir utiliser les manches de Plantain.

Premier essayage, et là je suis heureuse d’avoir fait une toile car j’ai notamment un excès de tissu aux emmanchures sur le devant et au dos du tee-shirt !

Plantain - Deer and Doe

Problème à l’emmanchure !

Pour le modèle final j’ai donc apporté des modifications à mon « pattern hacking » :

  • j’ai rogné de un centimètre les courbes de l’emmanchure côté manches
  • j’ai rajouté 1 cm à la marge de couture des manches
  • j’ai raccourci le tee-shirt de 4 cm pour ma maman et plus pour moi (on est petites…)

Le patron, les tissus

Pas de surprise, les deux patrons sont très simples à coudre pour peu que l’on utilise les bons points pour maîtriser le jersey ou la maille. Par contre, pour moi Plantain taille définitivement très large (et sur le modèle original le décolleté est vraiment plongeant à mon goût (ba oui comme je suis petite, d’au-dessus on voit tout !).

Les tissus sont vraiment d’une superbe qualité, je vous conseille vivement pour celles qui iraient en vacances en Bretagne d’aller faire un tour au magasin d’usine de Quimper.

Le résultat

Et voilà, quelques coups de surjeteuse plus tard et bien sûr l’aiguille double spécial jersey pour faire les finitions à la machines (encolure, ourlets des manches et du bas), deux nouveaux tee-shirts !

Ma maman est ravie, son modèle m’a donné du fil à retordre car le jersey est assez fin et a beaucoup roulotté.

Le mien est en maille plus épaisse et donc a été un vrai bonheur à coudre ! Je pense que ça va vraiment être une de mes cousettes les plus portées ! Et zou, l’ancienne marinière blanche à rayures bleues ira du côté d’Emmaüs !

 

Pattern hacking - Plantain - Deer and Doe

Et voilà ma nouvelle marinière cousue main !

Patter hacking - Plantain - Deer and Doe

Et une pour les raccords !

Je suis ravie du résultat et je pense que cette pièce va devenir un incontournable de ma garde robe ! Je vous avoue également que j’ai définitivement un problème avec les rayures, oui je rêve déjà du prochain modèle à rayures, j’aimerais en faire une robe confortable pour l’été !

Le matériel

 

5 réflexions sur “Marinière Plantain X Le Confortable

    • Aude dit :

      Les modèles de base sont déjà des modèles fiables et l’étape de la toile est parfois indispensable quand on fait des modifications même si je n’ai pas toujours la patience ! Merci à toi !

  1. Lise dit :

    Jolie combinaison de patrons! Et une gestion chirurgicale des raccords 😉

    Il faut que je fasse un détour par Quimper quand j’irai à Nantes/Lorient visiter la famille…
    Tu as une idée du prix au mètre du tissu?

  2. Aude dit :

    De mémoire ça devait être dans les 7€ le mètre mais le prix est différent pour les panneaux et les rouleaux au mètre. Les coloris que je voulais n’étaient qu’en panneaux (on ne sait jamais ce qu’il va y avoir en avance) c’est un peu plus complexe je trouve quand on découpe le tissu, il faut un peu réfléchir comment positionner les rayures sur le vêtement mais j’aime bien le résultat final pas totalement rayé .
    Pour les raccords j’avoue que j’ai été sage, j’ai piqué quelques points à la MAC avant de monter tout ça à la surjeteuse pour que ça ne bouge pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *