Robe Aldaia – Pauline Alice

Après près d’un an et demi dans mon placard de la honte j’ai décidé, sur un coup de tête, de ressortir ma robe Aldaia et de tenter un sauvetage !

Le début

J’ai commencé cette robe en janvier 2017. Dès le départ je n’ai pas été très convaincue par mon choix de tissu qui était fin et léger. Mais je me suis entêtée… Parfois ça marche, et d’autres fois ça ne marche pas.

En l’occurrence ça n’a pas du tout marché. La taille était trop basse, et du coup mon ventre était vraiment moulé dans ce tissu trop fin qui s’étirait en plus sous le poids de la jupe.

J’ai à ce moment essayé de sauver la robe en remontant la taille, mais rien n’y a fait. J’avais l’impression qu’on ne voyait que cette bosse que fait le bidon en dessous du nombril quand on perd le ventre plat de la jeunesse :D…

Pourquoi j’ai ressorti ma robe Aldaia

Deux raisons :

  1. A force de voir et revoir les versions plus belles les unes que les autres sur Instagram…
  2. J’ai perdu quelque kilos et du coup je me suis dit que peut être ça pourrait marcher !

Le résultat

Il a quand même fallu reprendre la robe encore et encore. J’ai coupé le haut et la jupe, couic couic. Et j’ai recoupé une bande de 3 cm sur la jupe. Puis recousu avec une marge de couture de 1 cm donc 2 cm de moins en tout sur la couture et 5 cm avec ce qui a été coupé.

Sans oublier que j’avais déjà repris la couture en 2017…

Mes modifications ont permis de remonter la taille qui est marquée assez haut chez moi. De plus comme le tissu est fin la robe a tendance à tirer vers le bas, et puis je l’ai déjà dit mille fois mais je suis PETITE !

Il ne restait plus qu’à coudre les ourlets des manches et du bas. D’ailleurs heureusement que j’ai enlevé pas mal de cm car sinon j’aurais du raccourcir pas mal la jupe.

Mon avis sur le patron

Tout est bien expliqué, tout s’emboîte parfaitement. Le seul souci potentiel c’est donc d’ajuster à sa morphologie. Ah, et de choisir le bon tissu …

J’adore les patrons qui proposent plusieurs options, je trouve que cela permet une grande souplesse surtout quand on a pas l’habitude de modifier les patrons. Je commence à le faire sur le chaîne et trame mais c’est plus stressant sur le jersey. Donc gros point positif surtout étant donné le prix du patron qui est identique à des patrons mono versions.

J’ai donc très envie de coudre une nouvelle robe Aldaia et cette fois, dans un jersey plus stable. Même peut être dans un néoprène pour l’hiver prochain.

Le résultat porté

J’ai terminé ma robe sur un coup de tête juste avant notre semaine de vacances. Après presque un an et demi pliée dans le placard, il fallait bien un coup de tête pour la ressortir. Et en vrai je cherchais un projet rapide car je n’avais qu’une heure devant moi et rien de près à coudre…

Nous avons ensuite profité des vacances pour immortaliser ma robe Aldaia dans les champs de lavande, pas encore fleuris, du plateau de Valensole.

Ma belle robe Aldaia dans les champs de lavande

Oh la belle vue 😉

Moment volé de la séance photo, quand Monsieur ne me laisse pas le temps de me recoiffer !

Une vue de dos de la robe Aldaia

Et ma photo préférée pour finir !

Conclusion

Une robe avec un décolleté devant et la taille marquée, c’est exactement ce que j’aime et ce qui me met en valeur ! Pas d’excuse donc pour ne pas retenter ce patron…

Détails

Et d’ailleurs si vous avez une version pour la même robe mais en chaîne et trame, je prends tout de suite !
Ah, et plusieurs d’entre vous m’ont recommandé de coudre ce patron avec du milano. Mais j’ai eu deux mauvaises expériences avec ce tissu qui a toujours bouloché rapidement. Est-ce que vous pouvez me recommander un milano de super qualité !

6 réflexions sur “Robe Aldaia – Pauline Alice

  1. Falbala dit :

    Superbe réalisation, très féminine. ça valait la peine d’y revenir et de la terminer!! J’ai acheté le patron il y a quelques mois et j »y songe de plus en plus sérieusement. Je ne suis pas non plus fan de milano mais peut-être avec un jersey plus épais / ferme cela marcherait tout aussi bien (avec moins de risque que ça moule)..

    • Aude dit :

      Oui je pense qu’il faut un jersey avec un peu de tenue pour éviter que ça fasse des ‘bourrelets’…. Pas fan du milano surtout parce que ceux que j’ai testé boulochent tout le temps !

  2. Falbala dit :

    Cette robe est tout à fait ravissante! J’ai hâte de tester le patron que j’ai acheté récemment. Pour ce qui est des versions chaîne et trame, on trouve pas mal de modèle. Il y a une version droite dans le bouquin de Charlotte Auzou « Apprendre à coudre ses robes et petits hauts ». Sinon dans la dernière revue Tendances couture Simplicity (n° 29), il y a la version avec jupe large. Elle est aussi déclinée avec ou sans manche, et en top

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *