Robe Fringe Dress – Chalk and Notch

Avec un peu de retard je publie ma Fringe dress mais c’est un peu plus de saison que lorsque je l’ai cousue !

Ma Fringe dress avant les derniers détails…

La marque

Le patron est issu d’une marque indépendante anglaise (il me semble).

D’ailleurs pour la petite histoire j’étais certaine d’avoir acheté le patron lors d’une promotion de la marque, et en fait non ! J’ai envoyé un mail de contact à la créatrice via son site pour m’assurer qu’aucune commande n’avait été faite à mon nom. J’ai beaucoup de problèmes avec ma boîte mail donc je voulais m’assurer que le patron n’était pas coincé quelque part dans le cyber-espace ! Et donc Gabriela m’a recréé un code de réduction après m’avoir confirmé que je n’avais pas acheté le patron. Une attention très sympathique je trouve…

le patron

Lire la suite

Chemise Rosa #2 – Tilly and the Buttons

Comme une envie de chemise en jean !

Je vous l’ai déjà dit en vous présentant ma toute première chemise Rosa, ma garde robe n’a jamais débordée de chemises ! Pour la simple raison que je n’ai jamais trouvé de modèles qui correspondent à ma morphologie. Soit les chemises étaient trop amples au niveau de la taille et de la longueur ; ou alors trop étriquées au niveau de la poitrine.

Quand j’ai tenté le patron de chemise Rosa de Tilly and the Buttons j’ai découvert un nouveau monde de possibilités pour moi ! Comment ça j’exagère !? Et donc, il était évident après ma première version en liberty que j’adore, que j’allais réitérer l’aventure !

J’ai tout de suite eu envie d’une chemise en jean, tout simplement parce que je n’en ai jamais eue et que je regarde tout le monde en porter depuis plus d’une décennie !!!

Le matériel

Pour réussir mon nouveau défi j’ai choisi un chambray à pois de chez Rascol. La couleur n’est ni clair, ni foncé. Et j’ai pensé que le tissu serait parfait en terme d’épaisseur et de tenue pour une chemise Rosa par rapport à un vrai tissu en jeans.

Les boutons sont des boutons classiques blancs nacrés (ou doit-on dire irisés?) qui viennent de l’Atelier de la création.

Surpiqûres assorties

Lire la suite

Pyjama Fifi – Tilly and the Buttons

Pour le premier article de la rentrée j’ai décidé de vous parler de mon pyjama Fifi. J’ai craqué sur ce patron il y a bien longtemps et j’ai hésité longtemps avant de le commander jusqu’à la dernière session de soldes de la marque Tilly and the Buttons où j’ai enfin commandé mon précieux !

Mon pyjama Fifi en viscose Mondial Tissus

Je couds ma garde robe capsule 2017 – catégorie combinaison

J’ai décidé que cet ensemble serait ma cousette du mois d’août dans la catégorie combinaison. J’avais au départ prévu de remplacer cette catégorie par une robe puisque j’en porte beaucoup et que j’adore ça. Et puis, on est d’accord, une robe et une combinaison c’est un peu pareil… Je me souviens encore au collège d’un garçon de ma classe qui expliquait la différence entre une jupe et une robe : « une robe c’est comme une combinaison de plongée, c’est tout attaché ». Si on part de ce point de vue une robe et une combinaison c’est donc semblable !

Oui mais, allez vous me dire, mon pyjama Fifi ne rentre pas dans cette définition ? Peu importe, pour moi ce sont deux pièces qui se portent ensemble et j’avoue que j’arrange les catégories un peu à ma sauce. Mais l’intérêt est de coudre des choses que l’on va porter et malgré l’engouement pour les combinaisons, je ne trouve ça joli que très rarement et je pense que ça n’irait pas du tout à ma morphologie. En plus de ça, question praticité on repassera !

Le modèle Lire la suite

Chemise Rosa – Tilly and the buttons

Ma garde robe capsule – catégorie chemise

Introduction

Voilà, ça fait des années que je n’ai que deux chemises dans mon placard parce qu’impossible de trouver quelque chose dans le commerce qui ne soit pas trop serré à la poitrine ou trop large à la poitrine et trop long partout ! Des années que je bave d’envie en voyant les chemisiers dans les magasins ou sur mes copines, des années de frustration quoi !

Au final je crois que j’avais intégré ça comme un état de fait : je n’ai pas une morphologie chemise-compatible. Du coup depuis que je couds je n’ai pas tenté de faire de chemisiers même si plusieurs modèles m’ont parfois faits de l’œil, je savais d’avance qu’ils ne seraient pas adaptés à ma morphologie et à mes goûts.

Choix du patron

L’été dernier j’ai quand même cousu le modèle Donna du magazine La Maison Victor. Le chemisier est de forme « loose » et il taille assez grand donc ce que je n’aime pas en général mais au final je l’ai beaucoup porté l’été dernier car il est très léger et comme il est large il ne tient pas du tout chaud (à l’époque j’étais dans des bureaux sans climatisation et exposés toute la journée). Malgré tout cette chemise ne m’a pas plus enthousiasmé que ça même si je trouve que c’est un modèle plutôt sympa pour commencer notamment parce qu’il n’y a pas de col à monter ni de patte de boutonnage aux manches. On va dire que ce patron n’a pas déclenché en moi une folie de la chemise !!!

Mais quand j’ai vu pour la première fois le patron Rosa chez l’une des Instacouturières que je suis (impossible de me rappeler chez qui c’était mais je sais que Noundelyon et Une petite crevette l’ont dans leurs projets) l’envie est née tout de suite ! Le patron Rosa est une chemise avec des découpes princesses et une taille marquée. C’est évidemment ce qui m’a convaincu, j’ai tout de suite aimé l’effet visuel un peu vintage et j’ai profité des soldes d’hiver pour commander un liberty pour faire mon chemisier dedans !

choix de la taille

Comme le modèle est cintré et que j’avais placé beaucoup d’espoir dans cette chemise (et que

Toile de la chemise Rosa dans un vieux drap

de toute façon j’étais persuadée que ça n’irait pas !) j’ai préféré faire une toile. Pour la chemise cousue pour l’Homme je l’avais également fait et ça m’avait permis également de comprendre la construction du modèle pour moi qui n’avais jamais cousu de vraie chemise.

 

Contrairement à certaines (je pense) je suis loin de réaliser systématiquement une toile. Quand je dis « toile » c’est pour moi véritablement dans un tissu qui ne sera pas destiné à être porté c’est à dire vieux drap ou un coupon vraiment pas portable (des fois on achète de ces trucs…). Sinon cela m’arrive de profiter de mes grandes chutes de tissus pour faire une première version d’un patron mais la plupart du temps je n’en fais pas.

Donc j’ai cousu une toile en supprimant bien entendu les étapes pas obligatoire comme les surpiqûres et je me suis arrêter avant le montage des manches. Et là, surprise, le résultat de ma toile était vraiment parfait !! Aucune modification à prévoir donc !

Le patron et la couture

Le patron est très bien expliqué, j’ai pris le temps de lire en entier et ensuite plusieurs fois chaque étape pour être sûre de bien comprendre ce qu’il fallait faire comme il est en anglais. Je
ne suis pas toujours à l’aise pour coudre des patrons anglais, c’est loin d’être insurmontable mais ça demande quand même plus de concentration. En l’occurrence le livret de la chemise Rosa est très détaillé avec des photos pour chaque étape donc je n’ai pas eu de soucis.

Les étapes que l’on peut redouter quand on coud une chemise sont les pattes de boutonnage, les manches et le col. En l’occurence Rosa a des finitions assez simples pour les manches et la patte de boutonnage est vraiment très simple comparée notamment à celle de la chemise Donna que j’avais eu un peu de mal à maîtriser. Pour le col je n’ai pas rencontré de problème particulier, j’ai pris soin de prendre mon temps et de coudre quand j’étais reposée et pas stressée à la fin d’une journée de travail. Peut-être que la chemise Cliff m’a permis de bien assimiler le montage du col qui selon mes souvenirs est assez identique.

Les méchants plis des surpiqûres avant d’essayer vos astuces

La principale difficulté que j’ai rencontré pour coudre ce patron est due à mon choix de tissu, très fin et qui m’a donné du fil à retordre pour les surpiqûres. Heureusement la solidarité coutuersque a encore frappé et vos conseils ont été précieux pour terminer ma Chemise sans jeter ce joli projet à la poubelle !

Donc pour cela j’ai utilisé une aiguille Microtex, spécialement adaptée au tissus fins et surtout, j’ai investi dans une bombe Fabulon, qui malheureusement n’était pas la version amidon mais qui tout de même a été d’une grande aide en donnant un peu plus de rigidité au tissu et éviter qu’il ne se déforme à la couture.

Au final la seule modification que j’ai apportée au patron c’est de reprendre les manches de 2 cm en largeur car elles n’étaient pas assez ajustées à mon goût.

Chemise Rosa - Tilly and the buttons

Les manches avant modification

Le résultat

Je l’adore, je suis vraiment ravie du résultat ! Comme je l’ai dit plus haut je n’aurais jamais pensé pouvoir porter des chemisiers ajustés et la couture, pas de doute, nous donne beaucoup de liberté dans nos tenues !

Chemise Rosa - Tilly and the buttons

Et voilà !

Chemise Rosa - Tilly and the buttons

Et voilà une de dos

Je suis tellement emballée, amoureuse de ma chemise que j’ai déjà prévu une deuxième version dans un chambray commandé chez Rascol (oui j’ai toujours rêvé d’une chemise en jean !!!). Voilà je zieute déjà les autres modèles de chemise, j’aimerais peut-être essayer un modèle sans découpes princesses mais qui soit quand même un peu ajusté, je pensais notamment à la chemise Granville de Sewaholic ou Archer de Grainline studio. Je sais que le résultat ne sera pas le même mais peut être que je vais m’habituer à porter des chemises !

Chemise Rosa - Tilly and the buttons

Et en prime un petit selfie pour finir !

Le matériel

  • Patron : Rosa Shirt de Tilly and the buttons
  • Tissu : Liberty Josue corail (commandé durant les soldes à -50% chez Motif Personnel)
  • Boutons récupérés sur une ancienne chemise de l’Homme
  • Aiguille Microtex et bombe Fabulon

 

Si vous avez peur de coudre une chemise je trouve que le patron de Rosa est assez bien expliqué si vous n’avez pas peur de l’anglais, et le résultat est bluffant !

Si jamais vous avez des propositions de patrons de chemise à me faire n’hésitez pas je suis preneuse !