DIY – une pochette nomade range couverts

Un range couverts en quelques coutures…

Voilà un projet sur ma liste depuis des semaines et que j’ai retardé bien trop longtemps, une pochette nomade pour ranger mes couverts.

Le besoin

Depuis quelques mois je mange moins à la cantine (oui j’ai la chance d’avoir une cantine disponible sur mon lieu de travail) et donc, je me balade quasiment 5 jours sur 7 avec mes couverts qui se baladent au fond de mon tote bag. J’avais donc décidé qu’il me fallait un range couverts pour remédier à cela. Mais comme toujours, et comme pour beaucoup d’entre nous, coudre un accessoire utile, et bien ce n’est pas toujours le plus motivant !

Et, quand j’ai un doute sur un projet je préfère le laisser de côté plutôt que décider ! Dans le cas présent, le doute était pour moi le choix du tissu. Choisir un tissu enduit pour l’essuyer facilement à l’éponge, ou choisir un coton d’ameublement pour avoir une pochette lavable facilement en machine.

A l’approche du printemps, les envies couture commencent à revenir et les projets se bousculent dans ma tête et bientôt sur ma liste. Il me fallait donc évacuer les projets prévus pour le 1er trimestre.

Samedi après-midi je me suis finalement jetée sur mon coupon de coton enduit acheté durant les soldes il y a des mois (hum hum des années). Je ne suis plus certaine par contre de sa provenance (désolée).

Le tuto de la pochette nomade range couverts

J’ai décidé de partir sur un modèle ultra simple contenant 3 poches pour une fourchette, un couteau et une cuillère. Pour cela j’ai donc pris mes couverts et les ai placés sur une feuille blanche pour voir quelles seraient les mesures adéquates. J’ai finalement décidé de partir sur une base quasiment carrée de 25 x 24 cm (25 étant la hauteur). Et de partir sur une « poche » de 17 cm de haut et de la même largeur.

A couper

Les marges de couture sont comprises. Attention il faut adapter les dimensions selon la taille de vos couverts si nécessaire :

  • deux rectangles de 25 cm x 24 cm
  • deux rectangles de 17 cm x 24 cm

Le montage

J’ai fait vraiment très simple donc tout ça peut être amélioré. Voici la marche que j’ai suivie :

  • assembler les 2 grands rectangles endroit contre endroit sur 3 côtés en laissant le bas ouvert
  • cranter les coins du haut, retourner, sortir les angles proprement, repasser les coutures
  • répéter les deux premières opérations avec les petits rectangles
  • surpiquer à 3 mm du bord supérieur de chaque rectangle
  • assembler les deux rectangles par le bas
  • dégager les angles de cette couture, rabattre le petit rectangle sur le grand en enfermant la couture réalisée à l’instant entre les 2 rectangles
  • surpiquer chaque côté pour maintenir les deux rectangles ensemble
  • réaliser 2 coutures parallèles à ces surpiqures en divisant la largeur en 3 espaces égales (environ 7 cm par poche)
  • poser une ou plusieurs pressions pour fermer la pochette une fois celle-ci repliée en 3. Pour cela refermer la pochette, et utiliser une aiguille pour marquer depuis l’emplacement souhaité à l’endroit, le point correspondant sur la pochette pour le deuxième embout de la pression

Si comme moi vous avez décidé d’utiliser du tissu enduit voici quelques conseils :

  • utiliser une aiguille adaptée (j’ai osé pour une aiguille prévue pour le cuir)
  • utiliser un pied double entraînement ou recouvrir les endroits à coudre de scotch ou de papier cuisson avant vos coutures pour que le tissu avance correctement lors de la couture (les tissus enduits ont tendance à accrocher et ne pas avancer)

Le résultat en image du range couverts

En conclusion

Honnêtement ça fait longtemps que j’avais mis aussi peu de temps pour réaliser un projet. C’est plutôt gratifiant surtout si on considère que je vais l’utiliser une vingtaine de jours par mois !

Et c’est aussi un super projet pour utiliser des chutes de tissu.

Matériel

  • coupon de tissu enduit (ou autre) de 25 cm ou chutes de tissu
  • 1 pression minimum

Une réflexion sur “DIY – une pochette nomade range couverts

  1. Cline612 dit :
    Bonsoir,
    J’avoue que je tarde aussi dans la réalisation de ce genre de projets (par exemple des serviettes de table).
    Bravo pour t’y être mise !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *