Robe Alina – Mouna Sew

Alina, la robe parfaitement simple et tellement efficace !

Après avoir envié les réalisations vues sur pas mal de comptes IG je me suis résolue à acheter le patron de la robe Alina lors d’une réduction sur le site de Mouna Sew.

Le patron

La robe Alina est une robe cintrée à la taille, avec une encolure assez haute et des petites manches. C’est un patron très féminin, la robe pour la version A est d’une simplicité déconcertante mais elle donne un effet WHAOU.

Il existe donc deux versions pour le dos de la robe, un simple et un avec une incrustation en V au niveau de la taille.

J’ai choisi la version PDF car je trouve les patrons papier un peu onéreux : 17€. Le PDF est facile à assembler. J’ai eu du mal à bien voir la ligne de ma taille pour la découpe car deux lignes se ressemblaient mais on est quand même loin du Burda ! 😀

Les explications sont détaillées pour certaines choses et pas du tout pour d’autres. Par exemple la pose de la fermeture éclair n’est pas du tout expliquée alors que ce modèle pourrait s’adresser à des personnes encore débutantes. Par contre l’incrustation est très bien expliquée. Je dirais donc bien, mais peut mieux faire !

A noter qu’une vidéo est proposée par Mouna pour la couture de la robe, un vrai plus quand on a un doute sur un point. Moi j’ai vérifié de quelle façon elle a posé son biais pour la finition de l’encolure. J’ai d’abord essayé sa technique mais le résultat était moche, l’encolure rebiquait comme souvent quand je pose du biais à cet endroit-là… Petit coup de découd-vite puis j’ai suivi ma méthode, en repliant encore une fois le biais pour qu’il soit plié en 4 et le résultat est bien meilleur sur ma robe. J’ai tout de même une grosse préférence pour les parementures mais sur un tissu aussi fluide que celui que j’ai choisi le résultat peut être disgracieux si on voit la démarcation de la parementure…

Le tissu

Pour coudre cette beauté, j’ai choisi une autre beauté. Une viscose framboise à petits motifs dorés de la marque Cousette.

tissu cousette robe alina mouna sew
Magnifique viscose Cousette

Le tissu est très facile à coudre malgré le fait d’être une viscose. Pour l’incrustation devant malgré les précautions prises mon tissu a été abîmé, j’ai l’impression que c’est lorsque j’ai tourné le tissu avec l’aiguille planté au moment du V que cela a créé un petit trou dans le tissu. Bien entendu j’ai utilisé une aiguille spéciale pour ce type de matière. A noter que les épingles ont également laissé quelques marques… Fragile donc !

Et puis, ça froisse, ça froisse !

La couture

Le modèle est très simple en tout cas pour la version A mais présente toutefois quelques difficultés pour les débutantes :

  • L’incrustation sur le devant (le V entre le haut et le bas de la robe)
  • La pose de la fermeture éclair invisible et d’autant plus sur un tissu fluide

La technique de l’incrustation est bien expliquée et accessible avec un peu de patience et de concentration. Pour la pose de la fermeture éclair là encore rien de dramatique mais comme je le disais plus haut il n’y a pas d’explications dans le patron. Si votre tissu est très fluide pour Alina je vous recommande quand même de vous être déjà entraînée au moins une fois sur un tissu plus stable à poser une fermeture.

Point technique : la pose d’une fermeture éclair invisible

Pour ma part je réalise toujours mes poses de fermetures invisibles de cette façon :

  • Je couds les deux pans de tissu avec la marge de couture prévue (utiliser un point long style bâti).
  • J’épingle ensuite ma fermeture éclair sur les marges de couture en veillant à laisser en haut la marge nécessaire selon la construction du patron.
  • Puis je bâti les deux pans à la main en prenant soin de ne coudre la fermeture qu’aux marges de couture et pas à la robe.
  • J’ouvre la couture de la robe mais je conserve bien les points de bâti de la fermeture éclair.
  • Enfin j’utilise mon pied pour fermeture éclair invisible pour la coudre.

Les modifications

Aucune modification si ce n’est la longueur pour ce modèle qui a tout ce que j’aime. C’est à dire : taille cintrée, jupe qui tourne et petites manches. J’ai pourtant failli rajouter un passepoil entre les pièces du haut et du bas. Finalement je l’ai décousu car cela donnait un mouvement plutôt rigide à ce tissu très fluide dont j’aime le mouvement. Et je dois aussi confesser que je trouvais que ça faisait « trop » pour moi.

J’ai raccourci de 4 cm pour être à l’aise quand je bouge et que je m’assois mais je pense que si vous êtes grande la jupe peut être courte. Pour info car on me demande parfois même si j’ai l’impression de l’avoir dit déjà 10 fois, je fais 1.57 m.

Concernant la taille j’ai simplement retracé entre le 36 et le 38 pour le buste et la taille. J’ai conservé le 36 pour les hanches.

Les photos portées de la belle Alina

Trêve de blabla, place aux images !

Mon avis

  • Alina est un très joli modèle. J’aime la simplicité et l’efficacité de ces lignes. C’est simple, ce sera certainement la belle découverte robe de cette année pour moi. Et pourtant je vous rappelle que j’ai cousu cette année ma robe de mariage civil et ma robe de brunch de mariage !
  • Patron rapide à coudre : je suis fan de l’idée de passer seulement quelques heures pour avoir une robe hyper flatteuse…
  • Pas très économique en mercerie avec la fermeture éclair de 45-50 cm mais j’ai lu sur un blog qu’une couturière avait utilisé une plus courte et que ça coinçait à l’enfilage. Je confirme, j’ai respecté les dimensions et c’est déjà limite ! Peut être que j’aurais du coudre un 38 partout.
  • Sur les explications et le patron en lui même je donne une bonne note et j’encourage à détailler encore plus les explications, mais point bonus pour les vidéos. Le patron est super compréhensible, les crans ou il faut…
  • Une seule chose me dérange dans le modèle, c’est l’emmanchure que je trouve bof. C’est dû au modèle et au fait que les manches soient créées dans la pièce du haut de la robe donc normal…
  • Enfin je trouve que la robe marque mon ventre, je ne suis pas grosse certes, mais sous le nombril j’ai la petite bosse. Et j’ai l’impression que c’est plus le choix de mon tissu qui marque mon ventre que le modèle, ou les deux…

Détails

Je suis très contente d’avoir cousu un patron de cette jeune créatrice. La promotion dont j’ai bénéficié pour acheter ce patron était en fait une offre sur un duo d’achats donc je réfléchis à quel patron coudre ensuite. Et vous, vous avez déjà cousu des modèles de cette créatrice ? Vous me conseillez quel modèle ?

2 réflexions sur “Robe Alina – Mouna Sew

  1. Lise dit :
    J’adore la ligne de cette robe! Ça me donne très envie d’en faire une (mais pas sûr que ça tombe aussi bien sûr ma morphologie).

    Pour la fermeture invisible : en la déplaçant sur le côté tu peux en utiliser une plus courte (pas de petites économies 😊), c’est plus simple pour s’habiller je trouve, et tu peux quand même conserver la couture au milieu dos pour d’éventuels ajustements.

    • Aude dit :
      J’avoue que je suis étonnée par le fit aussi parfait notamment au niveau de la poitrine.
      Perso je n’ai fait aucun ajustement si ce n’est gradé entre deux tailles.

      Pour la fermeture éclair j’avoue qu’elle me plait bien dans le dos; je trouve que ça équilibre le modèle par rapport à la construction de celui-ci.
      Mais bon je chipote…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *