Blouse Petites choses – Atelier Scämmit

La parfaite blouse bohème

Complètement sous le charme de cette blouse et de son côté bohème depuis sa sortie j’ai mis plusieurs mois à me décider à la coudre. Quand on est pas sûre qu’un vêtement va nous aller, pour la coupe, le style ou même les deux, il est plus facile de l’essayer en magasin que de le coudre en gardant en tête la possibilité d’un échec !

Avec cette blouse je suis sortie de ma zone de confort, à moitié puisque j’ai choisi les manches courtes qui marquent moins le style bohème que la version à manches longues.

Le patron

Le patron est une collaboration entre la marque Atelier Scämmit et Fanny du compte Instagram Petites_choses.

La blouse se décline en plusieurs versions, dos ouvert ou fermé, manches courtes ou longues, encolure devant en V ou goutte, blouse ou robe.

Le patron est très clair et bien expliqué. Il est accompagné d’une vidéo qui reprend l’intégralité de la couture du patron. Un vrai point positif donc. La seule critique que je voudrais apporter c’est qu’autant pour les photos des livrets d’explications que pour les vidéos, il est difficile de bien voir avec des tissus choisis blancs ou noirs !

Lire la suite

Blouse Vertige – Atelier Scämmit

Pour son anniversaire ma maman s’est mis en tête une idée de blouse bien particulière et comme elle ne trouvait pas son bonheur, elle s’est tournée vers moi ! Une fois passé le sentiment de fierté, l’angoisse a pointé le bout de son nez ! Je vous présente donc la blouse Vertige que j’ai cousue pour elle.

Planche dessin de la blouse Vertige de Atelier Scämmit

La demande

Ma maman voulait une blouse plutôt cintrée mais pas moulante. Vous voyez ce que je veux dire… Une couleur vive qui reflète un esprit joyeux, et pas mémérisant, dixit Cristina. Bien sûr elle avait déjà son pantalon, donc la blouse se devait d’aller avec.
J’aurais bien voulu qu’elle tombe amoureuse du top Pam ou encore de la blouse Stockholm. Mais non c’est la blouse Vertige qui lui en a donné (des vertiges, vous suivez?).
J’avoue que coudre l’ourlet du volant ne m’emballait pas trop ! Et encore moins des boutonnières sur du crêpe… Si cette blouse avait été pour moi j’aurais certainement fait la version non boutonnée, flemmarde que je suis.
Que voulez-vous, elle me l’a demandé, pour son anniversaire… J’ai dit oui !

Le choix du tissu

Elle m’a d’abord parlé de soie, mais, sans oublier le budget que ça représente mais aussi les contraintes de couture et d’entretien, je l’ai dirigé plutôt vers des tissus en viscose ou crêpe. Ce dernier je trouve, se froisse moins et vieillit mieux. Ma maman a d’abord eu un coup de cœur pour les magnifiques tissus Églantine et Zoé, et ça se comprend. Mais avant de passer la commande je suis allée faire un tour chez Mondial Tissus vérifier ce qu’il y avait en rayon.

Je lui ai proposé plusieurs tissus dont un liberty mais madame a décliné en décrétant que les fleurs ça faisait mémé ! Un liberty, mémé, sacrilège ! Bref, le crêpe framboise était exactement ce qu’elle voulait, j’ai foncé !

J’ai choisi d’utiliser un tissu avec un joli tombé pour cette blouse Vertige, un crêpe de chez Mondial Tissus

Lire la suite

Quelques conseils pour débuter en couture

C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

Et c’est en cousant qu’on fait des erreurs, qu’on apprend et qu’on s’améliore !
Les erreurs font (malheureusement) partie du processus d’apprentissage… Parfois elles nous permettent de rebondir et nous surpasser, d’autres fois il faut savoir accepter la défaite !

Des erreurs, j’en ai fait. On en parle moins bien sûr que les réussites…
Aujourd’hui je voudrais vous donner quelques conseils pour débuter en couture. Ce ne sont pas des conseils exhaustifs mais ce sont les leçons que j’ai tiré de mon apprentissage.

Mon expérience personnelle

Débuter en couture peut faire peur et pourtant quand j’y repense je me suis lancée à l’aventure sans appréhension ! J’ai appris à coudre seule, sans cours, et sans personne d’expérimenté dans mon entourage. Ma maman ne coud pas et ma grand mère est bien trop âgée maintenant.
J’ai regretté de ne pas avoir pu partager cette passion avec mes grands mères mais pour en avoir parlé récemment avec une, elle n’a pas du tout vécu la couture comme un plaisir mais comme une corvée.

MES Premières bêtises : niveau d’expérience et d’autonomie

Jeune (j’étais au collège) j’ai cousu deux patrons Burda que j’avais acheté chez Mondial Tissus avec ma maman. Une jupe, que je n’ai jamais portée car elle était trop courte, mais zippée quand même ! Et un top à lacets dans le dos (oh la la, la mode…) cousu dans un jersey très fluide et fin. Si vous avez un peu d’expérience dans la couture vous pouvez tout de suite identifier mes erreurs. Déjà choisir des patrons Burda aujourd’huin’est pas la solution de facilité face aux patrons de créateurs indépendants bien plus détaillés. Mais aussi, on choisit ses projets en fonction de son niveau. Donc pour un premier projet on évite le jersey et également la fermeture éclair dans la mesure du possible…

Quelques années plus tard

C’est seulement il y a deux à trois ans que j’ai repris la couture et c’est pour moi vraiment à ce moment là que je peux dire que j’ai VOULU débuter en couture.

Lire la suite

Camas Blouse – Thread Theory

Aujourd’hui je vous présente un patron sur lequel j’ai lorgné pendant des mois, la blouse Camas de la marque Thread Theory.

Le Modele

La blouse Camas est une sort d’hybride entre une blouse et un tee-shirt. C’est ce qui en fait une pièce du dressing incontournable. A la fois habillée mais terriblement confortable.

La blouse est pourvue d’un superbe décolleté devant. Et soyons honnêtes c’est ce qui m’a attiré à la base tout simplement car ce type d’encolure me va bien. Ou du moins je le pense ! Ensuite elle est un peu blousante grâce à ses plis devant mais surtout dans le dos. Ces jolis détails rajoutent un petit truc en plus mais donnent également de la liberté de mouvement (ou de gros bidou après le repas !).

Les fronces sur le devant et le dos de la blouse Camas

Le patron

Si j’ai autant tardé à commander ce patron c’est d’une part car il est en anglais… Je rechigne toujours un peu et pourtant je ne suis jamais déçue. Les patrons de créateurs indépendants étrangers sont résolument bien construits.

Ici j’ai particulièrement été séduite par le construction de la blouse en elle même. En effet, très peu de coutures sont visibles à l’intérieur. Cela en fait certainement l’une de mes cousettes les plus propres ! Les empiècements sont doublés et enferment les coutures.

Aucun problème pour l’impression du patron, pour l’assemblage du PDF ni pour la coupe du tissu.  Lire la suite

Lancement patron => Blouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

A l’origine…

Il y a quelque temps j’ai été contactée pour participer au lancement d’un nouveau patron créé par Anne Kerdilès en collaboration avec Les Coupons de St Pierre avec la création d’un kit dédié. Il s’agit du patron de la blouse Hamptons.

Bien entendu j’ai tout de suite répondu de façon positive même si j’ai du annuler un rdv chez l’ophtalmo pris depuis des mois…

Direction Paris

La soirée s’est déroulée à l’Atelier des Coupons qui est à Paris Saint Lazare. Je n’étais jamais allée dans cette boutique mais je n’ai pas tellement pris le temps de regarder les tissus et la mercerie.

En effet quand je suis arrivée il y avait déjà pas mal de monde en place. Pour tout dire, j’ai même abordé Barbara plus connu sous le pseudo de « bee_made » et Anne Charlotte (de l’émission Cousu Main saison 3) dans la rue avant d’arriver à la boutique.

La soirée a donc commencé par une grande séance de papotage avec un apéritif. Pour ma part je m’en suis tenue à du sans alcool, j’avais trop peur de faire des bêtises avec une coupe de champagne dans le nez, sans compter la fatigue de la semaine !

J’ai discuté avec des instagrameuses que je suis et avec qui j’échange beaucoup, d’autres moins. C’était assez drôle parce qu’en fait je ne savais pas qui serait à cette soirée et du coup à chaque fois que quelqu’un arrivait c’était une nouvelle surprise !

Le patron…

Quand tout le monde a eu pointé le bout de son nez, dont Anne bien sûr, elle a alors présenté deux versions de son nouveau patron que nous allions coudre. Vous pouvez voir ces deux versions sur le compte IG des Coupons de St Pierre ou celui de Anne Kerdilès Couture.

Ces deux versions sont d’ailleurs proposés en kit complet avec le patron; le tissu et la mercerie sur le site des Coupons de St Pierre (lien ici).

Patron de la Bouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

Il s’agit donc d’une blouse sans manches, froncée à l’encolure avec un col à festons. Pour le dos il y a deux options, une version avec un nœud et une avec une attache simple. Les finitions proposées sont au biais pour l’encolure, les emmanchures et l’ourlet.

Lire la suite

La valse des Toupie (s) – Églantine & Zoé + modification encolure

Toupie, premier acte

Mon amour pour le patron Toupie de Églantine & Zoé vous aurait-il échappé ? Notre histoire à commencé l’an dernier avec une blouse réalisée dans un de mes tissus préférés, Garance de Atelier Brunette. Ce coton est d’une finesse, d’une douceur et dans une palette de couleurs et de motifs auxquels je ne peux pas résister. En plus, sa tenue dans le temps est très bonne puisque ça fait maintenant plus d’un an que j’ai cette blouse et elle est toujours aussi éclatante et douce après de nombreux lavages. (Ce qui n’st pas le cas de tous mes tissus de cette marque malheureusement). L’association donc de cette merveille de tissu et de ce patron ne pouvait que fonctionner n’est ce pas ?

Ma première blouse Toupie dans le sublime tissu coton Garance de Atelier Brunette

Idem, mais vue en entier cette fois

Pourtant une fois cette première version réalisée et adorée, je suis restée sur ma faim. En premier lieu tout simplement parce que je trouvais la blouse pas assez ajustée à la taille. Ceci dit c’est plutôt agréable pour une blouse d’été et cela me permet de la porter par de fortes chaleurs sans souffrir !

Toupie, acte II

J’ai donc décidé de réaliser une seconde version, cette fois une robe, dans la taille en dessous. J’ai utilisé un magnifique coton gaufré de chez Prinstand. Et une fois  de plus, gros succès pour ma garde robe étant donné que c’est certainement la robe que j’ai le plus porté au quotidien (l’été hein) depuis deux ans !

Ma robe Toupie en coton gaufrée Prinstand vue de dos

Lire la suite

Blouse Milan à mancherons – Anne Kerdiles Couture + CONCOURS

Avant propos ou la naissance de cette blouse milan !

Ma blouse Milan à mancherons a une histoire un peu différente de mes précédentes cousettes et c’est ce que je vais commencer par vous raconter avant de vous présenter cette petite pépite qui vient rejoindre mon dressing de printemps – été !

Quand mon compte Instagram a atteint les 500 abonnés j’avoue que j’étais prise un peu au dépourvu, du coup pour fêter dignement les 1000 abonnés j’ai voulu préparer une surprise un peu plus chiadée et avec le partenariat de créateur(s). J’ai soufflé un bon coup et mis ma timidité de côté pour contacter Printstand qui m’a répondu très rapidement par la voix d’Athénaïs.

Lire la suite

Blouse La Brune – Delphine et Morissette

L’envie

Il y a quelque temps j’ai passé une commande chez Pretty Mercerie pour avoir le tissu parfait pour coudre ma robe pour le mariage d’une amie. J’en ai profité bien évidemment pour compléter mon panier et économiser les frais de port (la bonne excuse !.

Je rajoute donc de quoi faire deux robes printanières (pois et fleurs à l’honneur) et j’hésite longuement sur un coton couleur caramel à pois blanc. C’est une couleur qui n’est pas du tout dans mes habitudes mais j’ai changé de couleur de cheveux il y a peu et j’imagine bien ce caramel avec mes « nouveaux cheveux ». Je montre à l’Homme et il valide, je rajoute donc à mon panier de quoi me faire une blouse et hop je valide ma commande !

Dès ma commande j’imaginais ce coton en blouse La Brune que j’ai réalisé la première fois l’été dernier dans un coton fleuri (on ne se refait pas) rose. Cette fois je voulais tester la version avec des manches 3/4 pour pouvoir porter ma blouse à la mi saison. Je ne sais pas vous mais j’ai totalement envie d’abandonner les cousettes d’hiver avec ce beau soleil et de commencer le dressing de printemps / été !

Une petite déception cependant en découpant mon tissu j’ai constaté qu’il y avait une sorte d’accroc. Je suis un peu déçue parce que je pensais profiter de mes chutes pour faire une cousette pour bébé et je n’ai pas pu tout caser du coup… Je les ai contacté via Instagram et ils m’ont rapidement dit de leur envoyer un mail, qu’ils allaient m’envoyer un code promotion. Depuis mon mail (quasiment deux semaines) je  n’ai toujours pas reçu de réponse. A suivre donc.

 

Le patron

Pour le patron pas trop de surprise puisque j’avais déjà réalisé la blouse une première fois ce qui m’avait permis de faire quelques ajustements et de les avoir en tête pour cette version. Pour coudre j’ai utilisé le pas à pas qui est disponible sur le net car le patron n’est pas très détaillé, même si la blouse ne présente pas de difficulté particulière, les photos sont toujours explicites et permettent de me rassurer.

Voici les modifications que j’ai effectuées :

  • J’ai donc choisi la taille 38 qui correspond à mes mensurations mais j’ai utilisé des marges de couture de 2cm sur les côtés en dessous de la poitrine. Après un premier essayage j’ai repris les côtés pour marquer la taille en faisant bien attention à pouvoir enfiler la blouse après ces modifications !
  • Comme la première fois j’ai diminué le volant de quelques centimètres comme beaucoup d’entre vous il me semble.

La Brune - Delphine et Morissette

Ma Brune et ses volants raccourcis !

Le résultat

Comme mon coton a plus de tenue que celui dans lequel j’avais réalisé ma première Brune, les volants sont plus volumineux et comme je ne suis pas très volants (et qu’en plus je n’aime pas mes épaules) j’aime moins le résultat. Mais l’Homme m’assure que c’est très joli et je pense que je vais m’y faire !

Pour la couleur mission réussie, je suis fan !

Le matériel

  • Patron : blouse La Brune de Delphine et Morissette (pas à pas disponible ici)
  • Tissu : coton caramel à pois blancs de chez Pretty Mercerie (à priori il est épuisé)
  • biais fantaisie ramené d’Amsterdam (j’aurais du en prendre plus, beaucoup plus !)