Quelques conseils pour débuter en couture

C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

Et c’est en cousant qu’on fait des erreurs, qu’on apprend et qu’on s’améliore !
Les erreurs font (malheureusement) partie du processus d’apprentissage… Parfois elles nous permettent de rebondir et nous surpasser, d’autres fois il faut savoir accepter la défaite !

Des erreurs, j’en ai fait. On en parle moins bien sûr que les réussites…
Aujourd’hui je voudrais vous donner quelques conseils pour débuter en couture. Ce ne sont pas des conseils exhaustifs mais ce sont les leçons que j’ai tiré de mon apprentissage.

Mon expérience personnelle

Débuter en couture peut faire peur et pourtant quand j’y repense je me suis lancée à l’aventure sans appréhension ! J’ai appris à coudre seule, sans cours, et sans personne d’expérimenté dans mon entourage. Ma maman ne coud pas et ma grand mère est bien trop âgée maintenant.
J’ai regretté de ne pas avoir pu partager cette passion avec mes grands mères mais pour en avoir parlé récemment avec une, elle n’a pas du tout vécu la couture comme un plaisir mais comme une corvée.

MES Premières bêtises : niveau d’expérience et d’autonomie

Jeune (j’étais au collège) j’ai cousu deux patrons Burda que j’avais acheté chez Mondial Tissus avec ma maman. Une jupe, que je n’ai jamais portée car elle était trop courte, mais zippée quand même ! Et un top à lacets dans le dos (oh la la, la mode…) cousu dans un jersey très fluide et fin. Si vous avez un peu d’expérience dans la couture vous pouvez tout de suite identifier mes erreurs. Déjà choisir des patrons Burda aujourd’huin’est pas la solution de facilité face aux patrons de créateurs indépendants bien plus détaillés. Mais aussi, on choisit ses projets en fonction de son niveau. Donc pour un premier projet on évite le jersey et également la fermeture éclair dans la mesure du possible…

Quelques années plus tard

C’est seulement il y a deux à trois ans que j’ai repris la couture et c’est pour moi vraiment à ce moment là que je peux dire que j’ai VOULU débuter en couture.

Premier vêtement : le problème des explications

Pour débuter en couture j’ai choisi pour mon premier vêtement un patron de jupe gratuit. Le patron de la mini jupe Livie de République du Chiffon. Je n’avais pas envie d’investir dans un patron vu mon niveau. Au final comme il n’y avait pas d’explications très détaillées je n’ai rien compris, surtout au moment du montage de l’enforme. Que j’avais cousu comme une ceinture puis décousu puis fait un simple rabat du haut de la jupe à l’intérieur que j’avais surpiqué. La boucherie… Mais en plus de ça, le patron comportait beaucoup de pièces, 3 devant et 4 derrière plus l’enforme. Donc pas évident pour débuter.

Jupe Livie – RDC

Résultat des courses, j’ai porté ma jupe mais je n’ai pas appris de techniques ni progressé. J’ai juste contourné les problèmes…

Vous pouvez tout de même retrouver le lien de ce patron gratuit dans cet article.

Deuxième expérience avec un kit : le choix du tissu et du niveau

J’ai ensuite continué avec les vêtements avec le modèle du top Garance de Louis Antoinette Paris. Côté explications ça a été la délivrance ! J’ai appris du vocabulaire et des techniques. Par contre le kit que l’on m’avait offert contenait une viscose et c’est délicat à coudre. Pour couronner le tout l’encolure en pointe n’est pas évidente à réaliser pour un débutant…
D’ailleurs je me rappelle avoir eu des soucis avec le fil fourni dans le kit qui faisait des points pas très catholiques sur mes coutures. Sachez-le d’ailleurs le choix d’un fil de bonne qualité est très important en couture. Si vous choisissez un fil de mauvaise qualité vous pourrez avoir des soucis avec votre machine. Je vous conseille donc vivement les marques Gutterman ou Mettler. Le fil est plus cher mais vous n’aurez jamais aucun soucis.

Top Garance – Louis Antoinette Paris

Jamais deux sans trois : mauvais choix de tissu

Encore un échec avec ensuite une jupe Rachel de La Maison Victor. Là aussi au niveau des explications rien à redire. C’est clair, il y a des dessins, tout va bien. Par contre j’avais choisi un tissu pas cher acheté aux Coupons de St Pierre pour « m’entraîner ». Sauf que le tissu n’était pas du tout adapté au modèle et que ma jupe aussi bien cousue soit elle, faisait office de parachute !

Jupe Rachel – La Maison Victor

Pour résumer, pour débuter en couture je vous conseille de :

Choisir un patron en fonction de votre niveau

Il ne faut pas être trop ambitieux dès le départ. Bien sur choisissez un modèle qui vous plaît mais ne vous précipitez pas sur un modèle compliqué juste parce qu’il vous plaît. Il faut coudre des pièces simples au départ et augmenter la difficulté graduellement. Par exemple commencer par un top simple que l’on peut enfiler sans fermeture éclair ni boutons. Puis la fois suivante on pourra choisir un modèle avec une fermeture, ou avec des plis…

Idem avec le tissu

Pour débuter choisissez un tissu stable (qui ne s’étire pas) et pas trop épais. Évitez les tissus fluides qui sont plus compliqués à dompter. On oublie les jersey au départ…
L’idéal est de choisir un tissu en coton, en plus ce sont des prix plutôt abordables pour commencer.

Note sur le tissu

Un conseil incontournable pour avoir un vêtement à la bonne taille c’est bien sûr de laver votre tissu avant de le couper. Les tissus peuvent perdre quelques centimètres au lavage et si vous cousez votre vêtement avant d’avoir lavé le tissu, vous pourrez avoir une mauvaise surprise au premier lavage !
Enfin, je vous conseille de faire des essais de vos réglages de tension et choix de fil sur les chutes du tissu que vous avez coupé.

Privilégier les patrons détaillés avec explications et photos

Dans un premier temps cela vous permettra d’acquérir le vocabulaire de la couture, des explications sur diverses techniques. Ensuite au fur et à mesure, vous vous rendrez compte que vous gagnerez en autonomie par rapport aux explications sur certains points que vous connaîtrez déjà. Quand j’ai commencé à coudre je devais lire plusieurs fois le patron pour comprendre l’ordre de montage des pièces et la logique en général. Aujourd’hui sur les pièces basiques je sais dans quel ordre va se faire le montage de chaque pièce.

Ne pas hésiter à poser des questions

Si vous avez un compte Instagram vous pouvez poster une photo de ce qui coince et vous obtiendrez très certainement de l’aide. Vous pouvez également poster un message sur un forum du site Thread & Needles. La communauté des couturières est vraiment super sympa, il y a beaucoup d’entraide et de conseils donc n’ayez pas peur ! Il n’y a pas de questions bêtes…

Par quels patrons commencer ?

Globalement les patrons de créateurs indépendants sont très bien expliqués par rapport aux patrons du légendaire Burda notamment. Je vous conseille donc d’investir plutôt dans un patron papier (environ 15€) pour débuter qu’un magazine Burda. C’est plus cher mais vous aurez certainement moins de difficultés et apprendrez plus de choses.

Patron papier ou PDF ?

Pour débuter je vous conseille un patron papier. Plus tard vous pourrez choisir entre un patron PDF et un patron papier. Cela peut paraître plus économique mais il faut imprimer le patron, l’assembler, couper les pièces et ensuite seulement couper le tissu. À vous de vous faire votre opinion mais pour commencer je ne le conseille pas. Cela rajoute quelques étapes qui peuvent démotiver…

Quelques patrons que je vous conseille :

On oublie donc les emmanchures pour les premières expériences, les fermetures éclairs, les fronces… Les pinces poitrine ou taille mais également les plis peuvent constituer de premiers éléments techniques à aborder en plus des couture de montage et des finitions.

Le trop top d’Ivanne Soufflet

Ivanne S. propose des livres et des patrons tellement complets que vous pourrez aussi vous sentir perdue ! Pas de panique. Lisez bien les patrons et vous apprendrez tellement ! L’avantage du Trop top est qu’il est déclinable en plusieurs versions.

Trop top en viscose rayée avec revers de manches

Trop top en viscose rayée et version dos boutonné

Vous pourrez également continuer avec le patron de la jupe 1001 perles qui propose également plusieurs versions. C’est une jupe avec un élastique au dos et qui ne nécessite donc pas la pose d’une fermeture éclair.

Jupe 1001 Perles

Jupe 1001 Perles et trop top version crop top en broderie anglaise

La robe Malo de Anne Kerdilès Couture

Cette robe à une coupe très simple et prévoit non pas des manches mais des manchons qui apportent une finition très sympa au modèle. Vous avez le choix d’ajouter les poches ou non et d’insérer le passepoil dans les manchons. Pour commencer je vous conseille de ne pas réaliser ces deux options… Avec le temps vous pourrez les rajouter.

Robe Malo en coton avec poches et manchons passepoilés

Détail du manchon passepoil

J’ai mis le lien du patron en PDF car il est à ce jour en rupture sur le site de la créatrice en pochette mais vous pourrez certainement le trouver sur plusieurs sites.

Vous pouvez retrouver également ma version de cette robe en tenue de fete ici.

La blouse Stockholm de Atelier Scammit

Si vous souhaitez vraiment coudre quelque chose avec des manches la solution des manches raglan est idéale ! Le patron de la blouse Stockholm vous propose des finitions soignées avec des coutures anglaises ce qui est une technique intéressante pour l’apprentissage mais qui demande un peu plus de temps. Vous pouvez toutefois coudre vos coutures normalement endroit contre endroit avec une marge de 1,5 cm directement. Vous pouvez également supprimer les manches volantées pour la première version.

Blouse Stockholm en crêpe avec manches volantées

Blouse stockholm en dentelle et versions manches sans volants

Autres patrons (que je n’ai pas testés)

  • la robe Arum de Deer and Doe. C’est une marque de patrons français incontournable. Arum est certainement le modèle le plus facile à coudre. D’ailleurs le niveau de couture indiqué par la marque est de 1/5.
  • de manière générale je vous recommande les patrons du magazine La Maison Victor, le coût est moindre que l’achat d’un patron et les explications sont correctes pour apprendre. Vous aurez plusieurs patrons dans un seul numéro et les niveaux de chaque projet sont indiqués.
Voilà j’espère que cet article vous aidera à vous lancer si vous hésitez. A avoir quelques pistes pour commencer votre apprentissage et faire moins d’erreurs au départ… Même si je le dis dans le préambule de cet article, les erreurs font partie de l’apprentissage.

2 réflexions sur “Quelques conseils pour débuter en couture

  1. Itto dit :

    Bonjour,
    merci pour cet article et pour vos conseils. Je voudrais coudre le top stockholm mais ai vu certaines versions sur le net avec des cols trops évasés (et devant et dans le dos). J’aime beaucoup vos 2 versions montrées ici. Je vois que l’encolure « tombe » très bien sur vous (et comme je le souhaiterais). Avez-vous modifié l’encolure du patron pour vos versions? Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *