Mon mini delta – Hélène et les jolis mômes

Aujourd’hui je voudrais vous parler couture mais côté accessoires ! Un de mes défis de l’année 2018 c’est de sortir un peu de la couture de vêtements pour coudre d’autres choses. Notamment des sacs pour l’Homme et moi.

le constat

Je ne sais pas si c’est le cas aussi pour vous mais j’imagine plus de projets vêtements que d’autres projets. Et c’est bien dommage car en couture on peut faire plein de choses fantastiques aussi côté accessoires.

Cette année j’avais donc décidé de me lancer dans la couture du cuir ou du simili cuir et de faire des petits sacs. Monsieur m’en réclame un depuis un an, pas un sac mais une sorte de petite pochette en cuir. En fait il se promène toujours avec une piqûre d’insuline et il n’a pas toujours de poche l’été pour la garder avec lui.

Il me fallait donc un patron pour me rassurer car j’avoue, je suis effrayée par la couture des sacs et du cuir ! L’été dernier j’ai cousu un sac style Vanessa Bruno en lin enduit et sangles à paillettes. Au final je n’ai pas eu tellement de mal à le coudre et j’en suis ravie. Mais pour repartir sur un projet sac, je traînais des pieds…

mes jolis sacs

C’est là qu’intervient le livre de Hélène Mora aussi connue sous le nom d’Hélène et les jolis mômes. J’avais depuis plusieurs mois vu des modèles de son livre passer sur la toile et j’avais très envie de l’acheter…

Le livre de Hélène Mora

Lire la suite

Doris dress – Sew Over It

Après avoir admiré pendant de longs mois les Doris dress de Atelier Carmesi je me suis résolue à acheter le patron l’an dernier. Il aura encore fallu attendre quelques mois, et la motivation grâce à la couture en duo avec Lise, avant que je ne me décide à la coudre…

Le patron

J’ai commandé le patron pochette lors de promotions de la marque. J’avais groupé cet achat avec le patron du ultimate trousers qui attend lui aussi son heure.
Première déception à la réception des patrons, ils sont imprimés sur du papier de soie. Je trouve que ce n’est pas du tout pratique pour décalquer.  Ni d’ailleurs si vous coupez directement dans le patron. Le papier est tellement fin qu’il se froisse et que ce n’est jamais vraiment à plat quand on le décalque. En plus c’est hyper fragile ! Bref, si j’avais su, j’aurais acheté le PDF.

Le modèle

Doris est une robe dont le buste est ajusté avec de petites manches et une jupe patineuse. La taille est marquée.

Elle a un côté vintage adorable… Elle rentre dans le groupe des robes vintage que j’aime et que j’ai envie de coudre ou déjà cousu. Avec la Cambie dress et la 1940’s tea dress ( j’ai cousu un modèle Butterick approchant ici).

La couture

Choix de la taille et tissu

Je ne sais pas pourquoi je m’étais fait une montagne de cette robe. Peut être parce que je l’ai cousu dans un tissu que j’aime beaucoup et que j’avais peur de couper ?! Lire la suite

Jupe Chardon – Deer and Doe

Avec quelques saisons de retard j’ai enfin cousu la jupe Chardon de Deer and Doe !

Le modèle de la jupe Chardon

C’est un des patrons phares de la marque à mes yeux. La jupe Chardon est particulière pour :
– sa taille haute qui permet de mettre en valeur les silhouettes à la taille marquée
– ses plis plats qui permettent de camoufler joliment les hanches généreuses et de donner du volume à la silhouette

Choisissez cette jupe si vous avez la taille fine et que ça ne vous dérange pas d’être maintenue à la taille !

Quel tissu choisir ?

Pour ma première version j’ai choisi un tissu fin, un chambray de coton de chez Rascol. Je trouve que le Chambray est un tissu très agréable et pratique à coudre et porter en été.

Pour une version estivale je pense qu’on peut également choisir un tencel pour une jupe avec plus de fluidité, un wax pour une jupe avec un joli volume de plis, un satin de coton pour une jupe plus légère ou encore un piqué de coton (ma nouvelle addiction) pour une jupe structurée.

Pour une version plus automnale je pense me tourner vers un lainage fin mais certainement que la flanelle pourrait également s’y prêter. Lire la suite

Robe Fringe Dress – Chalk and Notch

Avec un peu de retard je publie ma Fringe dress mais c’est un peu plus de saison que lorsque je l’ai cousue !

Ma Fringe dress avant les derniers détails…

La marque

Le patron est issu d’une marque indépendante anglaise (il me semble).

D’ailleurs pour la petite histoire j’étais certaine d’avoir acheté le patron lors d’une promotion de la marque, et en fait non ! J’ai envoyé un mail de contact à la créatrice via son site pour m’assurer qu’aucune commande n’avait été faite à mon nom. J’ai beaucoup de problèmes avec ma boîte mail donc je voulais m’assurer que le patron n’était pas coincé quelque part dans le cyber-espace ! Et donc Gabriela m’a recréé un code de réduction après m’avoir confirmé que je n’avais pas acheté le patron. Une attention très sympathique je trouve…

le patron

Lire la suite

Culotte, tanga, shorty… Je couds ma lingerie !

Si vous me suivez sur Instagram vous avez peut être vu qu’en mai j’ai cousu une culotte en dentelle. Cela rentre dans mon challenge de l’année 2018, à savoir coudre plus de pièces utiles comme des dessous, des tee-shirts, des vêtements d’intérieur. J’en profite pour faire un point sur mes cousettes de lingerie et les patrons que j’ai recensés.

Coudre sa lingerie, quels avantages ?

  1. Le premier est sans conteste l’économie ! Elle sera d’autant plus importante si vous utilisez des chutes de tissus. Vous n’aurez alors qu’à investir dans le patrons et les élastiques.
  2. Vous allez pouvoir diminuer votre stock de chutes ! J’adore ces projets notamment pour utiliser les chutes de liberty que je ne peux pas me résoudre à jeter… Et porter une culotte en liberty c’est tellement agréable !
  3. Parce que c’est joli !
  4. Et puis si comme Sophie vous aimez assortir vos tenues vous pourrez le faire jusqu’à la petite culotte !

Et les points négatifs ?

Lire la suite

Sew Along – Ginger Jeans : 7- La conclusion

Voilà déjà quelques semaines que le sew along du Ginger Jeans est terminé et je prends enfin le temps de faire le bilan.

Au départ du Sew Along…

La naissance du Sew Along que j’ai nommé sur Instagram #coudregingerensemble est la connexion de deux événements :

  1. Après la réalisation de mon premier Ginger jeans j’ai eu énormément de retours positifs sur les réseaux sociaux. Et surtout, beaucoup de personnes m’ont dit que cela leur faisait peur et qu’elles n’avaient pas le niveau. À partir de ce moment là j’ai voulu convaincre le plus de couturières possible que cette idée était fausse ! Je voulais qu’elles puissent s’amuser comme je l’avais fait. Et surtout être fières !
  2. Pour les un an du blog j’ai fait un sondage pour avoir vos avis sur le blog et son contenu, sur vos envies de lecture. Dans les suggestions l’une d’entre vous a alors suggéré l’idée d’une couture ensemble. L’idée de lancer le sew along sur Ginger me trottait dans la tête mais ce projet m’effrayait. Le fait que l’une d’entre vous le suggère m’a boosté et fait prendre confiance !

Voila, l’idée était née ! J’étais prête à coudre mon deuxième jeans et le moment était parfait pour vous proposer de vous joindre à cette aventure !

Quelques chiffres

  • 58 participantes
  • 159 publications sur Instagram

Ce Sew Along c’est 58 participantes qui ont réalisé toutes un jean ou plus… Il y a eu des semi victoires, des retardataires, parfois même des déceptions bien entendu mais dans la très grande majorité vous avez été enthousiasmée par cette cousette.

Le challenge est fini mais vous pouvez toujours consulter le #coudregingerensemble. J’ai vu qu’il avait même décidé des couturières à force de voir nos photos !

Vos réalisations et vos retours Lire la suite

Robe Aldaia – Pauline Alice

Après près d’un an et demi dans mon placard de la honte j’ai décidé, sur un coup de tête, de ressortir ma robe Aldaia et de tenter un sauvetage !

Le début

J’ai commencé cette robe en janvier 2017. Dès le départ je n’ai pas été très convaincue par mon choix de tissu qui était fin et léger. Mais je me suis entêtée… Parfois ça marche, et d’autres fois ça ne marche pas.

En l’occurrence ça n’a pas du tout marché. La taille était trop basse, et du coup mon ventre était vraiment moulé dans ce tissu trop fin qui s’étirait en plus sous le poids de la jupe.

J’ai à ce moment essayé de sauver la robe en remontant la taille, mais rien n’y a fait. J’avais l’impression qu’on ne voyait que cette bosse que fait le bidon en dessous du nombril quand on perd le ventre plat de la jeunesse :D…

Pourquoi j’ai ressorti ma robe Aldaia

Lire la suite

Trench Luzerne – Deer and Doe

Introduction

Quand le patron du trench Luzerne est sorti je me suis dit :

  1. ce n’est pas pour moi c’est long et compliqué
  2. en plus il n’est même pas doublé

Force est de constater que c’est le modèle de trench avec la coupe qui se rapproche le plus de ce que je souhaite porter !
Est ce que c’est grave de ne pas avoir de doublure ? Je suppose que non.  D’une part car le trench est bien fini à l’intérieur. Certainement qu’il est plus beau à l’intérieur qu’à l’extérieur d’ailleurs ! Mais aussi parce que c’est une veste de mi saison qui ne se porte pas à même la peau.

Et finalement pourquoi je ne le couds pas ?

À Noël, après des mois d’hésitation, et aussi un printemps avec mon vieux trench tellement fatigué que j’en avais honte, j’ai demandé au papa Noël le patron du trench Luzerne.
J’ai même fait profiter à mon frère Noël de l’offre du black friday.
À ce moment là j’étais bien convaincue de vouloir le coudre mais quand même un peu stressée par l’ampleur du travail…

Par ou commencer ?

Lire la suite

Quelques conseils pour débuter en couture

C’est en forgeant qu’on devient forgeron…

Et c’est en cousant qu’on fait des erreurs, qu’on apprend et qu’on s’améliore !
Les erreurs font (malheureusement) partie du processus d’apprentissage… Parfois elles nous permettent de rebondir et nous surpasser, d’autres fois il faut savoir accepter la défaite !

Des erreurs, j’en ai fait. On en parle moins bien sûr que les réussites…
Aujourd’hui je voudrais vous donner quelques conseils pour débuter en couture. Ce ne sont pas des conseils exhaustifs mais ce sont les leçons que j’ai tiré de mon apprentissage.

Mon expérience personnelle

Débuter en couture peut faire peur et pourtant quand j’y repense je me suis lancée à l’aventure sans appréhension ! J’ai appris à coudre seule, sans cours, et sans personne d’expérimenté dans mon entourage. Ma maman ne coud pas et ma grand mère est bien trop âgée maintenant.
J’ai regretté de ne pas avoir pu partager cette passion avec mes grands mères mais pour en avoir parlé récemment avec une, elle n’a pas du tout vécu la couture comme un plaisir mais comme une corvée.

MES Premières bêtises : niveau d’expérience et d’autonomie

Jeune (j’étais au collège) j’ai cousu deux patrons Burda que j’avais acheté chez Mondial Tissus avec ma maman. Une jupe, que je n’ai jamais portée car elle était trop courte, mais zippée quand même ! Et un top à lacets dans le dos (oh la la, la mode…) cousu dans un jersey très fluide et fin. Si vous avez un peu d’expérience dans la couture vous pouvez tout de suite identifier mes erreurs. Déjà choisir des patrons Burda aujourd’huin’est pas la solution de facilité face aux patrons de créateurs indépendants bien plus détaillés. Mais aussi, on choisit ses projets en fonction de son niveau. Donc pour un premier projet on évite le jersey et également la fermeture éclair dans la mesure du possible…

Quelques années plus tard

C’est seulement il y a deux à trois ans que j’ai repris la couture et c’est pour moi vraiment à ce moment là que je peux dire que j’ai VOULU débuter en couture.

Lire la suite

Les comptes Instagram qui m’inspirent

Cette semaine je vous présente quelques comptes Instagram qui m’inspirent au quotidien. Cela fait longtemps que j’y pense, mais j’ai tellement de choses à partager avec vous…

Introduction

Quand j’ai ouvert le blog, je n’étais pas tellement certaine de trouver un public, des lectrices. Qu’est ce que je peux apporter de différent ? Mais ce que je constate sur les différents réseaux sociaux c’est que nous avons toutes à nous apporter ! Je ne me considère pas meilleure que tant d’entre vous. Et d’ailleurs ce n’est pas une affaire de classement mais bel et bien une affaire de passion !
J’ai toujours aimé créer, m’occuper les mains. La faute à mon esprit qui ne me laisse jamais tranquille ?! Je ne sais pas… Mais quand j’occupe mes mains, ma petite tête est obligée de se concentrer sur une seule tâche !
Mais ce que j’aime également c’est partager. Donc aujourd’hui je voudrais partager avec vous les comptes et univers qui m’inspirent !

Couture

Lire la suite