Test patron : Top Aya – Couturette

Comment tout a commencé … Avec le top Aya

Courant décembre j’ai été contactée par Sarah que vous connaissez peut-être sous le pseudo Instagram de Couturette, pour tester son premier patron, le top Aya.

Première réaction : excitation, cerveau qui carbure à 3000, de quoi il s’agit ???
Deuxième réaction : est ce que ça va aller à ma morphologie, est ce que je suis capable de le coudre, et comment je vais faire avec les 36 autres projets en cours?!

Une fois ce petit moment de panique, Sarah a su me rassurer totalement en me montrant le projet. En me disant que j’étais largement capable, que le délai serait tenable, etc. Elle a vraiment été adorable ! Pour un premier test je ne sais pas si j’aurais pu trouver mieux !

Le déroulement du test

Apres m’avoir envoyé le visuel du patron il s’est écoulé quelques jours durant lesquels celui-ci a été finalisé puis début janvier il m’a été envoyé sous format PDF avec un livret d’explications.

L’objectif était donc que je teste le patron dans ma taille pour faire ensuite un compte-rendu sur plusieurs points à Couturette.

J’écris aujourd’hui cet article alors que le patron va sortir et je sais donc que plusieurs modifications ont été apportées au livret en fonction de mes suggestions et de celles des autres testeuses.

Sachez également que je suis libre de tout commentaire. Cet article n’a pas été relue par la créatrice, et de toute façon je lui ai déjà remonté de façon constructive tout ce que je vais vous dire aujourd’hui !

Présentation du patron

Le top Aya est un top dont l’ampleur s’élargit à partir de la poitrine pour donner un très beau volume et un joli tombé.
Au premier abord j’ai été un peu apeurée car ce n’est pas du tout le style de pièces que je porte. Étant donné que je suis petite j’ai toujours peur que porter des choses amples me tassent plus encore.

Tissu choisi

Pour ma part je pense que le patron requiert un tissu fluide comme de la viscose, du crêpe, ou encore du chambray. Ou bien même une batiste ou un satin de coton…

J’ai réalisé la taille 36 en suivant le tableau des mesures (mon TP = 89). J’ai hésité à faire une taille en dessous pour avoir quelque chose de moins ample comme cela me faisait peur. Mais au final, j’ai contacté la créatrice et j’ai suivi ses conseils en gardant donc la taille recommandée.
Pour réaliser la blouse dans cette taille il m’a fallu 1,60 m de tissu sur une laize de 140.

Tissu viscose Linna Morata en partenariat avec Mondial Tissus et biais Mondial Tissus

J’ai choisi une viscose Mondial Tissus de la collection Linna Morata. Au départ j’avais peur que le tissu perde ses paillettes. Mais finalement comme on me l’a fait remarquer sur IG le tissu à perdu de la nuance de bleu. On dirait qu’il déteint… Je trouve ça dommage car même si j’ai payé ce tissu en soldes, je trouve qu’il reste globalement dans un budget élevé.

Préparation du patron

Je n’ai eu strictement aucun problème sur cette partie.

Découpe du tissu pour le top Aya

L’assemblage du patron est assez rapide car il ne comporte que trois pièces. Tout s’emboîte parfaitement… Idem lors de la coupe du tissu, avec trois pièces c’est rapide !

Couture

Il n’y a pas de grosse difficulté sur ce patron. Il n’y a pas de pinces à réaliser. Simplement des coutures d’assemblage.

J’avoue avoir eu quelques sueurs froides pour l’assemblage des manches mais c’est peut être bien de ma faute puisque je n’ai pas rajouté les marges de couture puisque j’étais persuadée qu’elles étaient incluses. J’ai vérifié plusieurs fois et bien sur j’ai loupé l’info 🙂 ! Mauvaise élève… Bon en tout cas si cela devait vous arriver d’être un peu coincée à ce niveau, surtout ne vous acharnez pas mais bâtissez la manche pour pouvoir réduire l’embus ! C’est tellement plus simple…

Ensuite ce qui pourrait éventuellement vous poser problème c’est la finition de l’encolure puisque vous avez le choix libre. Pour ma part je l’ai faite au biais mais je préfère les finitions avec une parementure… Ou encore le long ourlet qu’il faudra faire fin de préférence pour ne pas faire peser sur le tissu.

Cette cousette est donc accessible à toutes mêmes aux grandes débutantes de mon point de vue !

Les modifications

Si vous ne l’aviez pas encore compris, j’ai une taille inférieure à la moyenne française féminine, j’ai donc coupé le top Aya de 10 cm avant de faire l’ourlet et c’est sans aucun doute bien plus seyant ainsi ! Je vous invite donc à modifier le patron si vous êtes très grande ou très petite par rapport au patron de base. Il vous suffira de raccourcir ou rallonger les deux pièces du buste dans le prolongement de l’existant.

J’ai resserré le bas des manches. En partant du bas de la manche j’ai marqué un cran à 2 cm de la première couture et j’ai rejoint ce cran à la couture d’emmanchure avec une règle droite tout simplement. J’ai recousu de chaque manche sur cette ligne.

Résultat final

Comme toujours, quelques photos seront bien plus parlantes que bien des mots pour vous décrire le top Aya ! Voilà donc quelques photos prises le week-end dernier en Normandie lors d’un petit week-end en amoureux (pour fêter mes 30 ans !). Un peu de vent et pas mal de froid mais de jolies photos tout de même !

Le superbe tombé du top Aya

Pas faicle de prendre les photos avec le vent !

La vue de profil du top Aya

Parfait pour les repas de famille non ?!

Encore une photo du tombé du top Aya

Et une dernière de profil pour terminer !

 

Mon avis

Je suis très surprise par le rendu de ce patron qui me plaît beaucoup alors que , je le rappelle pour la douzième fois, ce n’est pas du tout mon style !

J’ai hâte de refaire le top Aya, peut-être dans un voile ou dans une gaze pour une version très estivale. Et surtout, j’ai dans la tête une version rallongée disons de 10 cm pour faire une robe ! Je me vois déjà la porter avec des collants noirs et des talons ! Ou même des baskets pour un look plus décontracté !

La seule autre modification que je ferais serait de faire une parementure car je ne suis définitivement pas très fan des encolures au biais… Je me débrouille mal même en m’appliquant !

Alors, tentée par ce top ?

Lire la suite

IT Patron : gilet Cannelle – Christelle Beneytout

Patron : gilet Cannelle de Christelle Beneytout au prix tout doux de 6.9€ en format PDF !
Tissu : jersey matelassé vert sapin France Duval Stalla
Quoi d’autre : du fil…

Attention IT patron !

Si vous cousez un gilet Cannelle, vous ne pourrez plus vous arrêter ! Personnellement ceci est ma troisième version…

Ma première version du gilet Cannelle dans un jersey flammé fin porté sur mon tee-shirt Agnès

Mon tout premier Cannelle était en jersey flammé bleu nuit très fin, le second dans une maille noire à paillettes. Il me fallait donc une version en jersey matelassé pour compléter ma collection ! Soyons honnêtes question style je n’ai rien inventé. On a beaucoup vu le gilet Monceau et le gilet Cannelle en versions matelassées sur la toile.

Lire la suite

Robe Malo de fêtes – Anne Kerdilès Couture

Inspiration

Quand j’ai réalisé la robe Malo pour la première fois cet été dans un coton un peu épais j’ai tout de suite pensé qu’il me fallait une version de ce patron en robe d’hiver.

Et comme j’avais un lainage fin noir acheté durant les soldes d’hiver 2015/2016 chez Mondial Tissus j’ai pensé que ce serait idéal pour une robe Malo ! Après tout on a jamais trop de petites robes noires..   Mais je voulais aussi apporter une petite touche de féminité, de glamour sur ma robe. J’avais peur qu’une robe droite noire soit trop austère.

J’ai très vite pensé à ajouter une touche de dentelle parce que j’avais en stock également un coupon de dentelle noire shoppée chez Pretty Mercerie en 2017. À la base j’avais prévu cette dentelle pour faire une robe pour un mariage et finalement j’avais trouvé ça trop chargé.

Robe Stockholm – patron Atelier Scämmit et tissus Les Coupons de St Pierre

Le patron

J’en avais déjà parlé dans mon article des coups de cœur de l’été, le patron de la robe Malo de Anne Kerdilès Couture est un incontournable et d’une simplicité déconcertante.

Lire la suite

Pattern Review : robe Mayberry – Jennifer Lauren Handmade

Quel plaisir de clore l’année 2017 avec ma première revue de patron sur la robe Mayberry de Jennifer Lauren Handmade.

Planche de la robe Mayberry – Jennifer Lauren Handmade

Le contexte

Il y a plusieurs mois cette créatrice à publié sur Instagram un appel aux couturières pour faire des revue de plusieurs de ses patrons au cours de l’année. Encore une fois c’est Lise qui m’a fait part de la nouvelle car je ne connaissais pas cette créatrice. J’ai donc investigué un peu son site et comme le style me correspondait assez je me suis inscrite sur la liste. En effet les pièces ont un petit air vintage mais tout en restant modernes.

Le fonctionnement

Chaque mois Jennifer envoie un mail aux inscrit(e)s pour présenter le patron qui sera à coudre et les intéressées répondent si elles souhaitent le coudre. Les premiers mois j’ai sagement passé mon tour car le patron n’était pas mon genre, puis une fois j’ai mis trop de temps à me décider (l’histoire de ma vie) et une autre ce n’était pas la bonne période j’avais beaucoup trop de projets…

Fin octobre, Jennifer a annoncé que le prochain patron serait la robe Mayberry. J’ai tout de suite été intéressée car c’est une robe qui a la taille marquée et c’est totalement ce que j’aime ! De plus comme vous le savez j’adore les robes, et paradoxalement je n’en ai cousu que peu à manches longues.

Enfin dans son mail Jennifer annonçait qu’elle donnait cette fois deux mois pour faire la pattern review à cause du manque de luminosité notamment qui rendait la tâche de faire de jolies photos un peu compliqué. Encore une bonne nouvelle pour moi surtout en cette période de fin d’année qui a été très chargée.

En retour du patron gratuit, Jennifer demande donc de coudre le patron, libre à nous de faire des toiles, etc. De faire de jolies photos, de publier sur les réseaux sociaux et notre blog un article sur le patron. Elle nous incite vraiment à être honnêtes et dire ce que l’on pense sans se sentir obligé d’encenser le patron parce qu’on l’a eu gratuitement. Bien entendu elle nous indique que si nous avons des critiques ou améliorations à proposer nous pouvons la contacter avant de publier pour lui faire part de nos remarques afin qu’elle puisse effectuer également des modifications de son côté si besoin.

La préparation

Réception du patron

Lire la suite

Je couds ma garde robe capsule 2017 – bilan et projets 2018

L’année n’est certes pas encore terminée, mais à 15 jours de 2018 il est temps de faire un petit bilan de l’année qui vient de s’écouler et du projet de garde robe capsule. Prendre du recul, être fière de moi, me rendre compte de mes erreurs, savoir ce qui me plaît, et bien sur en tirer les leçons pour 2018 !

Bilan 2017

Je couds ma garde robe capsule

Rappel sur le concept

En début d’année j’ai intégré le mouvement lancé par Clo’s sur l’idée de coudre une pièce par mois toute l’année. Je sais que certaines n’ont pas accroché à l’idée par rapport aux pièces proposées, au timing à respecter… Ou encore tout simplement parce qu’elles cousent plus qu’une pièce par mois. Ce qui est en règle général mon cas également.

Néanmoins cela ne m’a pas empêché de me projeter dans ce défi. Ce qui m’a séduit c’est l’idée de me fixer des objectifs notamment pour les grosses pièces. Coudre une blouse ou une jupe ne me fait pas peur. Mais coudre un pantalon c’est déjà plus flippant… Mais avec un calendrier c’est rassurant, c’est avoir déjà un pied dedans (le pantalon, vous suivez ?).

Modifications apportées au projet

Lire la suite

Le Confortable – MLM Patrons versions 2 et 3 modifiées

Aujourd’hui je souhaite vous présenter un peu plus la patron de MLM Patrons, le Confortable. En effet c’est un patron d’une simplicité étonnante pour obtenir un petit pull parfait pour l’hiver !

Comment j’ai découvert le patron

Patron Le Confortable – MLM Patrons

En début d’année ma maman m’a demandé un petit tee-shirt tout simple mais avec une encolure pas dégagée et une ligne pas trop près du corps. J’ai tout de suite pensé que le patron du tee-shirt Plaintain de Deer and Doe pourrait convenir pour le corps. Mais bien entendu pas pour l’encolure. A l’époque je ne me sentais pas de modifier seule l’encolure du tee-shirt Plantain surtout que j’ai du mal à imaginer les réactions d’une telle modification avec un tissu maille.

En cherchant parmi toutes les marques de patrons que j’avais en tête j’ai trouvé le patron du Confortable et son encolure un peu bateau que ma maman a validé. A l’époque j’avais donc cousu deux versions pour ma maman et une pour moi sur la base d’un mélange de ces deux patrons.

Nouvelle envie, nouvelle version

Pour ma première utilisation de ce patron je n’avais donc utilisé que le col et les emmanchures du patron Le Confortable. A la rentrée scolaire cette année, j’ai voulu utiliser une maille très fluide achetée chez Mondial Tissus et j’ai pensé que ce patron serait une bonne idée.

Maille dorée Mondial Tissus

Lire la suite

Sorties de patrons CSF + bons plans Black Friday 2017

C’est assez rare que je publie deux fois dans la même semaine… même la première fois je pense !

Je voulais vous faire un petit retour sur les sorties de patrons récentes et ceux qu’on a vu en exclu au salon CSF et qui commencent à être disponibles dans les boutiques en ligne.  Je n’ai acheté qu’un seul patron au salon parce que j’ai attendu sagement la venue du Black Friday pour profiter de réductions sur les patrons ppqui m’intéressent.  Cela me permet aussi de digérer les dépenses faites au CSF et de rationaliser mes besoins en patrons en fonctions de mes besoins / envies / achats de tissus / stock existant…

Je vous propose donc une liste non exhaustive des patrons sortis récemment (pas seulement les exclusivités CSF d’ailleurs !) et ce sont bien entendu ceux qui ont le plus retenu mon attention… Et je profite de cet article pour vous proposer les bons plans Black Friday que j’ai déjà recensé à ce jour. J’essaierais de mettre à jour l’article dans les prochains jours avec les bons plans que je verrais !

Lire la suite

Lancement patron => Blouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

A l’origine…

Il y a quelque temps j’ai été contactée pour participer au lancement d’un nouveau patron créé par Anne Kerdilès en collaboration avec Les Coupons de St Pierre avec la création d’un kit dédié. Il s’agit du patron de la blouse Hamptons.

Bien entendu j’ai tout de suite répondu de façon positive même si j’ai du annuler un rdv chez l’ophtalmo pris depuis des mois…

Direction Paris

La soirée s’est déroulée à l’Atelier des Coupons qui est à Paris Saint Lazare. Je n’étais jamais allée dans cette boutique mais je n’ai pas tellement pris le temps de regarder les tissus et la mercerie.

En effet quand je suis arrivée il y avait déjà pas mal de monde en place. Pour tout dire, j’ai même abordé Barbara plus connu sous le pseudo de « bee_made » et Anne Charlotte (de l’émission Cousu Main saison 3) dans la rue avant d’arriver à la boutique.

La soirée a donc commencé par une grande séance de papotage avec un apéritif. Pour ma part je m’en suis tenue à du sans alcool, j’avais trop peur de faire des bêtises avec une coupe de champagne dans le nez, sans compter la fatigue de la semaine !

J’ai discuté avec des instagrameuses que je suis et avec qui j’échange beaucoup, d’autres moins. C’était assez drôle parce qu’en fait je ne savais pas qui serait à cette soirée et du coup à chaque fois que quelqu’un arrivait c’était une nouvelle surprise !

Le patron…

Quand tout le monde a eu pointé le bout de son nez, dont Anne bien sûr, elle a alors présenté deux versions de son nouveau patron que nous allions coudre. Vous pouvez voir ces deux versions sur le compte IG des Coupons de St Pierre ou celui de Anne Kerdilès Couture.

Ces deux versions sont d’ailleurs proposés en kit complet avec le patron; le tissu et la mercerie sur le site des Coupons de St Pierre (lien ici).

Patron de la Bouse Hamptons – Anne Kerdilès Couture

Il s’agit donc d’une blouse sans manches, froncée à l’encolure avec un col à festons. Pour le dos il y a deux options, une version avec un nœud et une avec une attache simple. Les finitions proposées sont au biais pour l’encolure, les emmanchures et l’ourlet.

Lire la suite

Chemise Rosa #2 – Tilly and the Buttons

Comme une envie de chemise en jean !

Je vous l’ai déjà dt en vous présentant ma toute première chemise Rosa, ma garde robe n’a jamais débordée de chemises ! Pour la simple raison que je n’ai jamais trouvé de modèles qui correspondent à ma morphologie. Soit les chemises étaient trop amples au niveau de la taille et de la longueur ; ou alors trop étriquées au niveau de la poitrine.

Quand j’ai tenté le patron de chemise Rosa de Tilly and the Buttons j’ai découvert un nouveau monde de possibilités pour moi ! Comment ça j’exagère !? Et donc, il était évident après ma première version en liberty que j’adore, que j’allais réitérer l’aventure !

J’ai tout de suite eu envie d’une chemise en jean, tout simplement parce que je n’en ai jamais eue et que je regarde tout le monde en porter depuis plus d’une décennie !!!

Le matériel

Pour réussir mon nouveau défi j’ai choisi un chambray à pois de chez Rascol. La couleur n’est ni clair, ni foncé. Et j’ai pensé que le tissu serait parfait en terme d’épaisseur et de tenue pour une chemise Rosa par rapport à un vrai tissu en jeans.

Les boutons sont des boutons classiques blancs nacrés (ou doit-on dire irisés?) qui viennent de l’Atelier de la création.

Surpiqûres assorties

Lire la suite

Veste Monceau + tuto doublure – Cozy Little World

Veste Monceau – première !

J’ai cousu ma première veste Monceau au début de mon initiation à la couture. J’avais choisi ce patron pour accompagner ma robe Opale pour différents mariages. Depuis je ne cesse de me répéter qu’il faut que j’en couse d’autres.

En effet Monceau est un patron simple et efficace. J’aime le côté simple de sa coupe qui en fait un indispensable de la gare robe pour accompagner des tenues déjà bien élaborées. J’aime également la diversité des versions de Monceau qui s’offrent à moi, en modifiant l’ajustement, la longueur de la veste, ou encore en fonction de l’étoffe choisie.

Pour ma première veste Monceau j’avais choisi un molleton et j’avais suivi le tuto de la créatrice pour doubler la veste hors les manches. Les finitions étaient faites au biais.

Ma première veste Monceau en molleton blanc et biais doré

Monceau – deuxième acte

Pour ma deuxième version je suis partie de l’idée de transformer un magnifique coupon de laine bouillie en petite veste. Au départ je souhaitais réaliser la veste Camélia de Dessine moi un Patron mais j’ai eu des doutes sur l’association tissu / patron. J’ai donc envoyé un message à la créatrice et celle ci m’a confirmé que mon tissu serait sans doute trop épais pour une Camélia.

La commande avec la laine bouillie

Une fois que je me suis décidée pour le patron Monceau, j’ai commencé à réfléchir aux finitions de la veste. En effet, j’ai commandé mon tissu sur Internet et je n’avais pas encore fait l’expérience de la laine bouillie… Alors certes ce coupon est MAGNIFIQUE mais ça gratte, ça gratte ça gratte !

Lire la suite